test realme c21

Test realme C21 : Un bon smartphone Android vraiment pas cher

realme, fabricant de smartphones et présent en France depuis maintenant plus d’un an, a toute une gamme de smartphones pour tous les budgets. Le realme C21 est le smartphone entrée de gamme par excellence de la marque. Proposé à un prix indicatif de 119€, il est l’un des smartphones les moins chers du marché. Là dessus, les caractéristiques sont bien évidemment restreintes mais pas totalement. On constate par exemple une batterie de 5000 mAh, permettant de proposer une excellente autonomie. que vaut vraiment le realme C21 ?

Design

La première chose qui nous a instantanément frappé quand on a déballé le realme C21, c’est l’absence de protège-écran sur l’appareil ainsi que dans la boite. D’habitude, toutes les marques – sauf Apple – apposent un protège-écran sur leurs smartphones. Ici, realme ne l’a pas fait, dans le but de limiter les coûts du smartphone et de proposer les meilleures performances possibles.

Ce n’est pas très grave, des protections peuvent se trouver sur certaines boutiques en ligne. Cependant, ça fait payer parfois 10€ de plus pour éviter de rayer son écran de smartphone. Ledit écran par ailleurs, qui n’est pas des plus résistants aux traces de doigts ni aux rayures. Nous n’avons pas essayé de le rayer volontairement car c’est un prêt de la marque, mais le verre n’est pas du Gorilla Glass 6.

test realme c21

On note toutefois que l’écran ne dépasse pas trop de la surface de l’appareil, du moins, s’il dépasse certes, les finitions sont bien réalisées. Contrairement à certains smartphones comme le Redmi Note 10 Pro, les bordures noires épousent parfaitement la forme du realme C21 et de sa coque dorsale. Ce genre de petits détails n’est pourtant pas la priorité sur de l’entrée de gamme, mais on apprécie le fait que realme y pense.

test realme c21

Sur la face avant, on retrouve l’écran, prédominant et occupant plus de 80% de la surface de l’appareil. Ce dernier nous replonge 3 ans auparavant, lorsque les smartphones utilisaient des encoches goutte d’eau pour loger la caméra frontale. L’idée peut sembler arriérée mais sur un smartphone entrée de gamme, on ne profite pas de toutes les dernières technologies. Ce n’est donc pas très grave et j’apprécie très personnellement cette symétrie. Cette partie de l’écran n’est par ailleurs pas celle où sont données beaucoup d’informations.

avis realme c21

Le menton du realme C21 est assez épais, comme sur bien des smartphones entrée de gamme. Les autres bords de l’appareil également sont relativement épais ici, ce qui n’est pas forcément très agréable esthétiquement parlant.

Sur la gauche, se trouve le tiroir SIM, permettant de loger deux cartes SIM et une carte micro-SD jusqu’à 256 Go. Sur la tranche droite, on retrouve le bouton de verrouillage / déverrouillage du C21, ainsi que les boutons de réglage du volume, réunis en un seul et unique module. Habituellement, je critique cette pratique mais une nouvelle fois, sur un smartphone entrée de gamme, on peut laisser passer. Malgré le fait que j’aurai préféré deux boutons au moins distincts pour le volume.

test realme c21

Chose étrange, sur la tranche inférieure, on ne trouve que le micro, le port micro-USB pour la recharge et le port jack. Pas de sortie son, ce qui n’est pas commun. Si l’on ne retrouve rien sur la tranche supérieure, la sortie son se situe en réalité au dos du smartphone, chose que je n’avais pas vu depuis quelques années. Ce n’est pas très pratique mais si elle est ici, c’est très certainement pour une bonne raison. Une petite excroissance est également présente pour indiquer l’emplacement du haut-parleur, afin de ne pas l’obstruer en tenant le smartphone.

test realme c21

Au dos, plutôt travaillé esthétiquement par ailleurs, on retrouve le capteur d’empreintes digitales, le logo de la marque de manière très discrète, ainsi que le module photo et son flash LED. Ce module photo pour une fois, se montre très discret et ne dépasse qu’à peine du realme C21. Cela permet d’envoyer des messages avec un smartphone posé sur la table ou un bureau sans avoir un appareil bancal.

test realme c21

Caractéristiques du realme C21

Modèlerealme C21
LogicielAndroid 10
ProcesseurMediaTek Helio G35
RAM3 Go, 4 Go
Processeur graphique (GPU)IMG PowerVR GE8320
Capacité de stockage32 Go, 64 Go
Taille d’écran6.5 pouces
Définition1600 x 720 pixels
Densité de pixels (DPI)269 dpi
Appareil photo dorsal
  • 13 MP
  • 2 MP
  • 2 MP
Appareil photo frontal5 MP
Vidéo1080@30 FPS
Wi-Fia/b/g/n
Bluetooth5.0
Compatible 5GNon
NFCNon
Capteur d’empreintesOui
Reconnaissance facialeOui
ConnectiqueMicro-USB, Jack 3.5 mm
Capacité de la batterie5000 mAh
Recharge sans filNon
Recharge rapideNon
Poids190 grammes

Performances

Le realme C21 n’est pas doté de composants des plus performants. Avec un prix aussi attractif, il ne faut clairement pas s’attendre à une machine de guerre comme avec un realme X50 Pro, qui sera par ailleurs renouvelé prochainement, on espère. Le realme C21 dispose d’un processeur MediaTek Helio G35. MediaTek est un constructeur de puces fiable dans le domaine des smartphones entrée / milieu de gamme et propose de bons rapports performances / prix.

Le realme C21 est équipé de 3 Go de RAM en LPDDR4X, ce qui était encore le haut de gamme il y a 6 ans ! Cependant, maintenant, ce sont les smartphones entrée de gamme qui proposent cette quantité, mais une autre version du smartphone est disponible avec 4 Go de RAM. Nous avons d’ailleurs reçu cette dernière. Le stockage est de 32 Go ou 64 Go, dépendant de la quantité de RAM présente dans le smartphone. Pour la norme, c’est de la eMMC 5.1.

Enfin, le processeur graphique est un IMG PowerVR GE8320, un modèle également entrée de gamme mais qui convient parfaitement pour faire tourner un smartphone pas cher correctement.

Après avoir exposé la théorie, place à la pratique. Le realme C21 se montre fluide et la navigation dans les interfaces reste agréable. Contrairement à ce que l’on peut penser des smartphones entrée de gamme, l’appareil est clairement fluide et propose une belle expérience utilisateur. C’est une satisfaction d’avoir un smartphone à un tel prix offrant un tel confort de navigation.

Les performances brutes relevées via nos benchmarks ne sont pas exceptionnelles toutefois, loin de là d’ailleurs. Le score Geekbench du realme C21 est de 966 points. C’est très peu mais on peut remarquer une chose, les 8 cœurs du Helio G35, cadencés à 2,3 GHz offrent tous les mêmes performances, comme on peut le voir sur les résultats en single-core et en multi-core.

Le score Antutu du realme C21 est de 112750 points, ce qui une nouvelle fois ne reflète pas un appareil véloce, mais ce score impute surtout une responsabilité au GPU, qui n’est pas des meilleurs sur le marché, loin de là. N’oublions pas toutefois que le smartphone n’est pas un modèle gaming, contrairement aux realme 8 et 8 Pro, il n’a pas pour vocation de faire tourner les jeux les plus gourmands.

Pour ce qui est de la RAM, les débits ne sont une nouvelle fois pas vraiment au top, avec 770 Mo/s en lecture et 875 Mo/s en écriture, ce qui est assez étonnant par ailleurs. Habituellement, la vitesse en lecture est supérieure à la vitesse en écriture. Côté latences, nous avons 233 ns, ce qui se montre élevé. La puce de stockage en revanche, ne se montre pas mauvaise ! Avec 174 Mo/s en lecture et 145 Mo/s en écriture, on apprécie ses performances et on doit avouer, nous en sommes même satisfaits !

Mais cette petite hype retombe en voyant les scores du processeur en termes d’images par seconde, 29 fps en test complexe, mais à peine 10 fps en OpenGL, cela ne présage rien de bon sur de gros jeux. Un conseil tout de suite, ne jouez pas à de gros volumes avec cet appareil. Premièrement, vous serez déçus par l’expérience utilisateur, deuxièmement, vous le serez car il n’est pas conçu pour cela.

Le realme C21 est un smartphone abordable et plutôt prévu pour être utilisé pour envoyer des messages, appeler, lire ses mails et aller sur diverses applications. En revanche les tâches gourmandes en ressources ne sont pas son fort.

Écran

Comme tout bon smartphone entrée de gamme, exit le Full HD+ ici et place à une simple résolution HD+. C’est avec un écran de 1600 x 720 pixels que nous devons composer. C’est assez peu en effet et par moments, sur quelques petits détails, on voit les pixels sur cette dalle de 6,5 pouces. Ce n’est toutefois pas quelque chose de flagrant, il suffit de ne pas s’attarder sur les petits détails !

Sa densité de pixels est de 269 pixels par pouce, ce qui est en dessous des 326 DPI à partir desquels l’œil humain ne distingue plus les pixels. C’est toutefois le propre des smartphones entrée de gamme, très peu proposent une résolution plus élevée.

test realme c21

Concernant la fréquence de l’écran, c’est une dalle 60 Hz que nous avons ici. Si realme a pris pour habitude de proposer des dalles 90 Hz et parfois plus, ce n’est pas le cas sur ce realme C21 et sur les autres modèles très entrée de gamme. On se satisfait toutefois pleinement de cette fréquence permettant de naviguer aisément sur le smartphone, malgré les quelques légers lags par moments. Toutefois, ces derniers ne sont pas vraiment inhérent à l’écran mais plus aux performances globales de l’appareil.

Le colorimétrie de l’écran est correcte, si l’on peut noter que les couleurs sont parfois légèrement trop ternes, realme a fait des efforts pour améliorer la qualité de ses écrans et réduire la lumière bleue. En effet, nous avons poussé le luminosité du smartphone à fond, sans avoir mal aux yeux même en conditions de faible luminosité ambiante.

Pour ce qui est de la luminosité par ailleurs, on retrouve la possibilité de régler la température de couleur, vers des tons plus froids ou plus chauds. Pour notre part, nous avons laissé le smartphone tel qu’il est et n’avons pas touché à la température de couleur de ce dernier. La colorimétrie de base est agréable et globalement, tout est bien réalisé.

Il est également possible d’activer le mode sombre de l’appareil. Même s’il n’est pas doté d’une dalle AMOLED mais d’un écran LCD, le mode sombre permet de se faire moins mal aux yeux durant la nuit. C’est un bel atout que partagent l’immense majorité des appareils, pour le confort des yeux. En parlant de « confort des yeux », cette fonctionnalité est également disponible. Elle permet de régler la température de couleur bien plus chaude qu’initialement, de manière à minimiser la quantité de lumière bleue que l’écran dégage. Pour ma part, je suis un adepte des écrans bien calibrés, je n’active donc pas cette fonctionnalité. Elle peut néanmoins être pratique pour lire.

La luminosité maximale du realme C21 est de 400 cd/m². Ce n’est pas beaucoup, en plein soleil, on a clairement du mal à y voir quelque chose. Ce n’est toutefois pas si dérangeant en intérieur, sous réserve que la luminosité ambiante ne soit pas trop élevée. Par là, on entend des éclairages puissants dirigés vers le smartphone, ce qui n’arrive pas tous les jours !

Tactile

Dans les premières minutes d’utilisation, l’écran tactile n’est pas des plus agréables au toucher, force est de le reconnaître. Toutefois, après quelques minutes d’utilisation, on s’y fait sans soucis et il devient plus doux. Concernant ce dernier et son bon fonctionnement, quasiment toutes les zones tactiles répondent sans soucis. On ne remarque qu’une seule petite zone qui a un peu de mal et n’a pas réagi à nos nombreuses sollicitations. Ce n’est toutefois pas une zone exploitée de l’écran dans la majorité des cas.

Appareil photo

Le realme C21 dispose d’un module photo doté de trois capteurs. Le premier, un capteur principal de 13 MP, est accompagné par deux autres capteurs. On retrouve en premier lieu, un objectif pour le mode portrait, ainsi qu’un autre objectif macro. Ce dernier ne brille pas par son utilité à mes yeux, mais certains apprécie de s’en servir pour des photos de très près.

realme c21 avis

Voici comment sont répartis les capteurs photo du realme C21 :

CapteurCapteur principalObjectif macroCapteur de profondeur
Résolution13 MP2 MP2 MP
Ouverturef/2.2f/2.4f/2.4

On remarque avec regret que le smartphone, tout comme le realme 8 5G par ailleurs, n’embarque pas de capteur grand-angle. C’est décevant mais déjà un peu moins que sur la version 5G du realme 8. realme n’est toutefois pas le seul constructeur à faire l’impasse sur ce type de capteurs, Xiaomi le fait également.

Les différents modes de photo / vidéo disponibles dans le realme C21 sont :

  • Nuit
  • Vidéo
  • Photo
  • Portrait
  • Time-lapse
  • Ultra-macro
  • Ralenti
  • Panorama
  • Expert

Cela fait assez peu certes. Toutefois, le C21 est un entrée de gamme, on peut déjà se féliciter d’avoir ces 9 fonctionnalités, pour un appareil qui ne coûte qu’à peine plus de 100€ !

La qualité photo de jour, lors d’une belle exposition lumineuse est satisfaisante. Les couleurs sont bien reproduites et si elles ne sont pas les plus dynamiques dans les smartphones que nous avons testé, c’est correct. Le mode HDR s’active automatiquement, par contre, pas d’intelligence artificielle sur ce smartphone, budget oblige.

Zoom

Concernant le zoom, inutile de chercher où est le x10 ici, le zoom maximal, c’est x4 seulement. Ce n’est pas beaucoup, mais realme ne souhaite pas que vous preniez des photos absolument ratées et qui ne ressemblent à rien avec le realme C21. C’est plutôt une bonne chose, qui permet de ne pas apporter de déception notoire de la part de l’appareil. Même si l’on va se le dire, à x4 déjà, les photos ne sont pas époustouflantes, loin de là.

Comme évoqué précédemment, pas de mode grand angle sur le realme C21. On doit donc se contenter du capteur principal classique à x1 qui fait assez bien le travail, plutôt bien d’ailleurs pour un modèle entrée de gamme.

Photo de nuit

Les photos de nuit prises avec le realme C21 ne sont pas terribles, il faut l’avouer. En conditions de luminosité correcte et avec l’exposition de 5 secondes que prend le smartphone, il ne réussit pas à prendre des photos correctes et nettes. Si la luminosité des clichés est bonne, on constate toutefois que la netteté n’est pas là, c’est dommage.

En conditions de très mauvaise luminosité ambiante, le résultat est encore plus décevant, mais ça n’est pas choquant. Si le realme C21 montre ses faiblesses, le tarif auquel il est commercialisé ne nous laissait pas attendre mieux que beaucoup de grain et peu de netteté. Il faut dire que la seconde photo avait pour but de malmener l’appareil et de le tester dans des conditions de luminosité vraiment très mauvaises.

Caméra frontale

test realme c21

La caméra frontale de 5 MP montre encore une fois peu de détails, mais les photos prises avec ne sont pas mauvaises. On constate que l’on a également le mode portrait disponible, avec pour une fois un flou d’arrière-plan digne de ce nom ! Il est assez incroyable qu’un smartphone entrée de gamme fasse mieux que des modèles plus onéreux mais cela ne peut que nous satisfaire !

Vidéo

Pour ce qui et de la qualité vidéo, on a droit à une définition Full HD classique, à 30 images par seconde. Pour le coup, nous n’en attendions pas plus de ce smartphone, hormis potentiellement de la Full HD 60 fps, mais il est compréhensible que le constructeur n’ait pas implémenté cette fonctionnalité sur ce smartphone pas cher. Les vidéos sont toutefois stabilisées comme le smartphone le peut, un stabilisateur sera indispensable si vous souhaitez faire de belles vidéos avec !

Interface realme UI

A contrario des modèles supérieurs, le realme C21 ne profite pas de realme UI 2.0 et reste bloqué sur la version 1.0. C’est dommage de ne pas avoir mis cette nouvelle version pourtant si pratique en termes de personnalisation. Soit realme a présenté son smartphone trop vite, avant que la mise à jour ne soit proposée, soit la mise à jour arrivera dans un prochain temps. On espère en tout cas qu’elle arrivera car à l’heure où Android 12 est présenté, le realme C21 tourne toujours sous Android 10 !

On retrouve les options de personnalisation classiques de la première version de realme UI. Cette version par ailleurs est toujours très inspirée de ColorOS d’Oppo, realme descendant d’Oppo et ayant pris son indépendance en 2018.

Dans les réglages, on peut noter quelques étrangetés comme le menu « Magazine Écran d’accueil & Écran de verrouillage », certainement un bug de traduction car la notion de magazine n’a rien à faire ici.

Il est possible d’activer le mode tiroir si vous le souhaitez ou non, tout comme de choisir le nombre d’icônes présentes sur l’écran d’accueil via les réglages de la grille. On apprécie également la fonctionnalité du double tap pour verrouiller l’écran, comme peut le faire OnePus. Il est possible de choisir le style des icônes, comme sur toutes les versions de realme UI, ce qui est une personnalisation pratique pour quiconque souhaite avoir l’interface de base, mais avec quelques personnalisations.

Qualité sonore

Parler de la qualité sonore du realme C21 s’avère assez compliqué. Le son n’est pas mauvais en lui-même, ce n’est pas ça le souci. On sent que realme a souhaité proposer une belle expérience audio et ça s’entend. Le problème est double. Premièrement, si les basses sont en retrait, les médiums et les aigues sont équilibrées. Mais le son est comme étouffé par quelque chose qui viendrait y faire obstruction. Comme si vous mettiez une enceinte dans une boite en plastique et que vous écouteriez le son comme ça.

avis son realme c21

C’est assez désagréable il faut le reconnaître et malgré la puissance sonore satisfaisante, cette sensation d’étouffement est désagréable.

Le second problème vient tout simplement du fait que le haut-parleur se situe au dos de l’appareil. Un doigt vient souvent de positionner sur le haut-parleur, ce qui n’est pas le plus agréable. On aurait apprécié avoir un haut-parleur classique au niveau de la tranche inférieure du smartphone, comme le font quasiment tous les autres modèles.

Autonomie

La batterie de 5000 mAh du realme C21 est satisfaisante. Le téléphone offre une très bonne autonomie, mais attention à ce que vous faites avec. En effet, les tâches plus lourdes comme la prise de photos / vidéos ou les jeux, ont tendance à le faire pâtir d’une batterie qui fond assez rapidement. De même, le smartphone avec la luminosité au maximum, a tendance à s’essouffler rapidement, ce qui nécessite de le recharger plus souvent.

test realme c21

La batterie permet de tenir jusqu’à 2 jours complets en utilisation légère cependant. Pour les gros utilisateurs de leur smartphone, nous ne pouvons pas vous garantir qu’il tiendra plus d’une journée. C’est souvent le cas avec les smartphones entrée de gamme, qui proposent une très bonne batterie sur le papier, mais qui dans les faits, a tendance à se montrer timide quand il s’agit d’effectuer des tâches gourmandes.

La recharge quant à elle, se fait en micro-USB et avec une puissance de 10 Watts seulement. L’an dernier, en 2020, on pouvait encore accepter du micro-USB sur des smartphones entrée de gamme. Maintenant, mi-2021, un effort peut être réalisé pour passer à l’USB-C ! Concernant la puissance de recharge, 10 Watts semblent corrects, bien qu’une grosse batterie comme ça pourrait facilement prendre du 18 Watts, afin de se recharger plus rapidement.

Connectivité

Le realme C21 n’est pas compatible 5G ni Wi-Fi 6. Cependant, il est compatible 4G sur toutes les bandes que nous utilisons en France, mêmes les B20 et B28. C’est donc satisfaisant et on s’en contente bien. Toutefois, on aurait apprécié une compatibilité Wi-Fi ac, même si l’on a la Wi-Fi n à 2,4 et 5 GHz. On aurait apprécié un peu plus de performances pour les débits, c’est là assez limité.

Pour ce qui est du Bluetooth, le realme C21 dispose du Bluetooth 5.0 mais est dépourvu de la technologie NFC, ce qui ne permet donc pas de payer avec son smartphone. Ce n’est pas dramatique, mais ce petit plus aurait pu être utile. Encore une fois, nous sommes sur un smartphone entrée de gamme, ce qui ne permet pas de tout avoir.

Concernant la connectique, nous l’avons vu, le smartphone dispose d’une prise jack, mais également d’un micro-USB. Cette connectique devrait être abandonnée sur l’ensemble des smartphones, même les modèles entrée de gamme en 2021. Même si elle est à moindre coût, peu d’appareils l’utilisent encore.

Verrouillage et autonomie

Le realme C21 dispose d’un capteur d’empreintes digitales au dos et d’un système de reconnaissance faciale. Si le capteur d’empreintes digitales, certes, au dos, se montre fiable et rapide, c’est bien le seul qui convienne. Je ne suis personnellement pas amateur des capteurs d’empreintes digitales au dos, mais parfois, c’est la solution al moins onéreuse pour le constructeur, comme c’était le cas sur le realme 7i.

Concernant en revanche la reconnaissance faciale, le système est mauvais et faillible. La reconnaissance se fait très rapidement, ça n’est pas le problème. En revanche, la sécurité de ce système est tout bonnement nulle. En présentant ma photo de profil Facebook devant le smartphone sur mon écran d’ordinateur, il se déverrouille très bien et très rapidement même. Le système n’arrive pas à détecter qu’il s’agit d’une photo et n’a aucune notion de 3D ni de reliefs dans la caméra frontale. Ce qui fait que tout le monde peut déverrouiller votre smartphone avec une simple photo de vous. Heureux ?

On utilisera donc le capteur d’empreintes digitales pour une plus grande fiabilité. En enregistrant mon index de la main droite, aucun autre doigt n’a pu le déverrouiller.

Test realme C21 : Avis

Le realme C21 se montre globalement bon. Il faut savoir que c’est un smartphone entrée de gamme avec des fonctionnalités limitées et pour principal atout, son tarif très attractif. realme a cependant bien travaillé pour ce qui est de l’écran, les performances ne sont pas en reste non plus. On apprécie le fait que le smartphone soit compatible avec toutes les bandes 4G en France, on apprécie moins le fait qu’il se recharge en micro-USB cependant.

La reconnaissance faciale n’est pas bonne, elle déverrouille le smartphone sur simple présentation d’une photo, ce qui ne sécurise rien du tout bien au contraire. Toutefois, le capteur d’empreintes digitales se montre bon, les photos prises avec le smartphone ne sont pas désagréables non plus, à condition d’avoir de bonnes conditions de luminosité.

Test realme C21
7
7.8
7.8/10

realme C21 : Avis

En conclusion, le realme C21 est un bon smartphone entrée de gamme. Si vous avez besoin d’un appareil pas cher qui effectue des tâches peu exigeantes, c’est certainement le smartphone qu’il vous faut.

  • Performances
    8
    8/10
  • Écran
    9
    9/10
  • Appareil photo
    7
    7/10
  • Prise en mains
    8
    8/10
  • Logiciel
    6
    6/10
  • Autonomie
    9
    9/10
Pros
  • Bel écran
  • Grande autonomie
  • Capteur d’empreintes fiable
  • Bonnes finitions
  • Performances honnêtes
  • Prix très attractif
Cons
  • Mauvaise qualité sonore
  • Reconnaissance faciale non fiable
  • Haut-parleur au dos
  • Recharge micro-USB
Charles
Geek à mi-temps et boss final de ce site, je suis aussi étudiant en marketing numérique et communication. Passionné d'informatique depuis mon plus jeune âge, mon premier fichier était un document Word d'environ 1600 pages contenant la lettre h. J'ai pas mal évolué depuis.