Tests high-techSmartphone

Test realme 7i : un entrée de gamme à la batterie immense

17 minutes de lecture

realme, marque de smartphone présente en France depuis le début de l’année 2020 a présenté son tout nouveau smartphone. Après les realme 7 et realme 7 Pro, c’est au tour du modèle entrée de gamme de faire son apparition, voici le realme 7i. Le smartphone a pour but de proposer un bon rapport performances / prix avec une mise en avant cette fois-ci qui porte sur la batterie.

Marchand
Stock
Prix
Offre
shopping street
Stock
169€

Vous l’aurez remarqué, chaque smartphone de la gamme a son axe principal. Pour le 7 Pro, le point clé est la recharge avec une puissance de 65 Watts, permettant de le recharger en une demi-heure. Le 7 quant à lui mise sur son écran 90 Hz unique sur un smartphone à un tel tarif. Quant au realme 7i que nous testons aujourd’hui, il met tout sur son autonomie avec une grosse batterie de 6000 mAh. Que vaut-il vraiment ?

Design

Avant toute chose, faisons un petit tour de ce que l’on retrouve dans la boite du smartphone :

  • Le realme 7i
  • Le câble de recharge USB-C
  • Le chargeur secteur 18 Watts

Les écouteurs seront fournis pour les versions achetées. Ici, le smartphone a été envoyé pour le test, nous n’avons pas les écouteurs mais rassurez-vous. Si vous succombez à son charme et à son autonomie, ils seront bien là.

Au premier abord quand on sort le realme 7i de sa boite, on constate qu’il est plutôt bien fini. L’esthétique est soignée, le smartphone a cependant tout d’un entrée de gamme. En effet, nous ne pouvons pas ne pas constater l’écran qui dépasse de manière importante de ce dernier. Cependant, si ça n’est pas très esthétique pour certains, quand on met un tel prix dans un smartphone, on ne s’attend pas non plus à avoir des finitions excellentes.

test du realme 7i

Cependant, le smartphone reste qualitatif, surtout quand on voit son dos travaillé. Nous y reviendrons dans quelques lignes. Ce que l’on remarque aussi, c’est qu’il est assez épais certes, mais que cette épaisseur ne se ressent pas tellement lors de la prise en mains de l’appareil. En effet, grâce aux bords incurvés au dos de l’appareil, le ressenti s’avère plutôt agréable. Cependant, le smartphone est épais pour une bonne raison, sa grosse batterie embarquée.

realme 7i avis

La prise en mains du smartphone est doc agréable et les matériaux utilisés, bien qu’assez basiques, renforcent cet aspect agréable, surtout au dos de l’appareil. Faisons maintenant notre habituel tour du propriétaire, afin de voir comment est conçu ce smartphone.

Sur la face avant, on retrouve l’écran qui remplit 88.7% de la surface du smartphone. C’est assez classique et on doit même dire que le realme 7i s’en sort plutôt pas mal avec un écran aussi grand. La dalle de 6,5 pouces nous offre toutefois un menton assez épais en bas du smartphone, typique des modèles entrée de gamme. Nous le le blâmerons donc pas pour ça, il n’est pas un mauvais élève dans la gamme des smartphones pas chers.

test realme 7i

Toujours sur la face avant mais au sommet de cette dernière, se place une caméra frontale. Cette dernière toutefois n’est pas en poinçon mais adopte une forme goutte d’eau. Si ce n’est plus vraiment la tendance sur les autres smartphones de nos jours, realme doit limiter les coûts et ne peut pas tout proposer sur un smartphone entrée de gamme. On se passera donc du trou dans l’écran au profit d’une petite encoche, comme l’avait fait le OnePlus 6T à l’époque.

caméra frontale du realme 7i

Sur la tranche gauche se trouve le tiroir SIM. Ce dernier permet d’accueillir 2 cartes nano-SIM et une carte micro-SD jusqu’à 256 Go. C’est tout pour cette tranche, les boutons quant à eux sont sur la tranche droite, avec le bouton de verrouillage / déverrouillage en bas et le bouton permettant d’augmenter ou de diminuer le volume au dessus. C’est un seul module mais en réalité deux boutons bien sûr. On aurait préféré voir cela en deux boutons et sur la gauche, ce qui est plus ergonomique et plus pratique pour l’utilisation de l’appareil. Cependant, ne soyons pas trop gourmands avec un smartphone au prix si attractif.

tiroir sim du realme 7i

Si la tranche supérieure de l’appareil est dénuée de toute fonctionnalité ou connectique, la tranche inférieure, elle, en est remplie. On retrouve le microphone principal de l’appareil et au passage, le seul sur ce modèle. Se place également sur la droite, le haut-parleur principal. Mais ça n’est pas tout car nous avons l’agréable surprise de voir que l’appareil se recharge en USB-C (ouf) et dispose d’un port jack 3.5 mm. Ce dernier vous permettra de brancher votre casque ou vous écouteurs filaires sans soucis et sans avoir à en acheter des nouveaux. Bien que les realme Buds Q ne soient pas très chers en soit.

Enfin, si l’on en vient au dos de l’appareil, c’est la partie qui nous plaît le plus esthétiquement parlant. En effet, avec le « V de la Victoire » selon realme, la forme sur le smartphone, on ne peut qu’apprécier. Le realme 7i dispose d’un dos texturé, avec un beau bleu clair dans la version que nous avons en test. Si nous n’étions pas vraiment admirateurs des verts du realme X50 et X50 Pro, force est de reconnaître que le bleu ici est très joli.

On retrouve un capteur d’empreintes digitales au dos, preuve que tout n’est pas parfait, mais ce dernier est bien intégré et ne se ressent quasiment pas à l’usage de l’appareil. Enfin, le module photo dorsal se situe en haut à gauche, comme sur bien des smartphones. Ici, il adopte un format carré et non en longueur. Nous y retrouvons les trois objectifs ainsi que le flash LED.

realme 7i : fiche technique

Modèlerealme 7i
LogicielAndroid 10
ProcesseurMediaTek Helio G85
RAM4 Go
Processeur graphique (GPU)Mali G52
Capacité de stockage64 Go
Taille d’écran6,5 pouces
Définition1600 x 720 pixels
Densité de pixels (DPI)269 DPI
Appareil photo dorsal
  • 48 MP
  • 8 MP
  • 2 MP
Appareil photo frontal8 MP
VidéoFull UHD @30/60 fps
Wi-FiWi-Fi b/g/n
BluetoothBluetooth 5.0
Compatible 5GNon
NFCOui
Capteur d’empreintesOui
Reconnaissance facialeOui
ConnectiqueUSB-C
Capacité de la batterie6000 mAh
Recharge sans filNon
Recharge rapideOui : 18 Watts
Poids208 g
DASN/C

Performances

En termes de performances, le realme 7i ne s’annonce pas comme un smartphone aussi puissant que d’autres de la marque. Les modèles plus onéreux se réservent cette tâche. Cependant, il dispose tout de même d’un processeur MediaTek Helio G85, assez performant et de 4 Go de RAM. C’est le minimum pour un smartphone entrée de gamme fin 2020.

De manière générale, l’appareil est globalement fluide et les mouvements ainsi que les ouvertures d’applications se font de manière agréable. Cependant, par moments, sur des tâches un peu exigeantes, il peut avoir des petits ralentissements. Ces derniers ne sont pas toujours dus aux performances du smartphone mais peuvent résulter de mauvaises optimisations logicielles. Ce n’est rien de grave mais ça nous est arrivé quelques fois pendant les semaines où nous l’avons testé. Il est donc important de le souligner.

Là où par contre nous ne sommes pas vraiment satisfaits, c’est vis-à-vis de l’impossibilité d’installer certaines applications de benchmarks bizarrement. Si nous avons tenté d’installer GeekBench, AnTuTu, 3DMark ou encore DisplayTester, nous n’avons pas réussi, peu importe le moyen utilisé. Deux solutions peuvent expliquer ceci : soit c’est un bug (avec certains types d’applications …?), soit realme nous bloque la possibilité d’installer ces logiciels. La marque se targue pourtant d’un score supérieur à 200 000 points sur AnTuTu Benchmark. Pourquoi ne pourrait-on pas le tester par nous-même ?

performances du realme 7i

La solution serait d’installer une ROM alternative mais là n’est pas le but de notre test du realme 7i. Nous l’utilisons dans les conditions classiques, de l’utilisateur qui a acheté un smartphone et qui ne va pas tout bidouiller avec. Nous avons cependant réussi à faire quelques benchmarks avec une autre application.

Et pourtant, le smartphone s’avère être bon ! On note un processeur meilleur que sur le Honor 10X Lite, une puce de stockage bien meilleure aussi et des performances 2D encore une fois au dessus. Quant aux performances 3D, elles ne sont pas bien en dessous non plus et restent très correctes. Nous avons donc relevé quelques valeurs à commencer par la RAM.

Les 4 Go de RAM du smartphone proposent de bons débits avec 1799 Mo/s en lecture et 1719 Mo/s en écriture. C’est assez corrélé en plus de cela ! Cependant, on retrouve une latence de 100 ns, tout rond ! Si realme est très bon élève sur ses smartphones haut de gamme et parfois même, milieu de gamme, le fabricant n’est pas dans les meilleurs sur les modèles entrée de gamme. On se contente toutefois de ces valeurs, qui permettent d’utiliser le smartphone en toute quiétude.

Concernant les performances de la puce de stockage, nous avons de l’UFS 2.1 encore ici, ce qui n’est pas mauvais pour autant. Les débits sont de 194 Mo/s en lecture et 173 Mo/s en écriture, ce qui, pour un appareil entrée de gamme, est plutôt bon ! Pour ce qui est des performances 3D de l’appareil, il permet d’afficher presque 60 fps en test complexe et 22 fps en OpenGL, ce qui n’est pas non plus mauvais.

En soit, le realme 7i propose tout de même de bonnes performances malgré un prix assez serré, les concessions n’ont pas été faites ici !

Écran

Si les concessions n’ont pas été faites sur les performances, elles n’ont certainement pas été faites sur l’écran non plus ! En effet, ce dernier est incroyablement bon pour un smartphone entrée de gamme !

On retrouve un écran protégé par un film de protection. Le nôtre a en effet eu quelques poussières qui créent des bulles d’air, au nombre de deux. Toutefois c’est un souci très isolé et cela n’arrive que très rarement sur les smartphones sortis d’usine. Dans tous les cas, rien n’est grave ici, vous pourrez retirer le film de protection si vous le souhaitez, sachant que ça ne gêne en rien l’utilisation de l’appareil.

L’écran a en plus l’avantage d’être totalement plat, ce qui vous permettra de reposer un film de protection très aisément sur votre realme 7i.

Outre cela, on remarque deux choses. Premièrement, on a une dalle avec une résolution HD+ de 1600 x 720 pixels. C’est de la HD, adaptée au format 20:9 du smartphone, ce qui rajoute un peu de pixels en hauteur. Cependant, on n’en a clairement pas l’impression à l’usage. Si nous avions testé d’autres smartphones avec des résolutions supérieures, la dalle du realme 7i est clairement au dessus.

test realme 7i

Deuxièmement, si le smartphone est un modèle entrée de gamme, ça n’enlève en rien le dynamisme colorimétrique et les couleurs vraiment belles de l’appareil. On retrouve donc un très bel écran sur ce realme 7i, qui n’est certes pas le plus défini avec sa densité de pixels de 269 DPI, mais cela reste tout à fait utilisable sans soucis, on avoue même être assez impressionnés.

Toutefois ici, pas d’écran 90 Hz, on se limite à 60 Hz. Si vous souhaitez une fréquence plus élevée, on va se diriger vers un modèle un peu plus élevé en gamme et pas énormément plus cher au final. Ce n’est de plus, pas si dérangeant que ça, bien que l’interface realme UI ne soit pas des plus fluides que nous avons pu tester, il faut bien le reconnaître. Mais nous verrons cela dans la partie dédiée.

Concernant la luminosité maximale, elle n’est pas indiquée mais il est clair qu’il ne faut pas s’attendre à quelque chose d’exceptionnel. Si elle est tout à fait appréciable, on évitera le smartphone avec l’écran en plein soleil, ce qui gêne la visibilité de l’écran comme l’on peut s’en douter. Il est également important de rappeler que l’appareil dispose d’un mode sombre (dark mode) permettant d’adoucir les couleurs quand il commence à faire nuit. Les horaires sont programmables. Si l’écran est un LCD et non pas un AMOLED, ça reste toutefois agréable.

Appareil photo

Le realme 7i dispose d’un module photo avec trois capteurs. C’est plutôt bien pour un smartphone entrée de gamme, qui ont pendant longtemps été limités à 2. Ici donc, on retrouve un capteur principal de 48 MP, un second de 8 MP et enfin, le capteur macro de 2 MP. A l’avant, c’est une caméra frontale de 8 MP que nous avons.

appareil photo realme 7i

Le smartphone peut donc prendre des photos en 48 MP, c’est ce que nous notons de particulier et qui nous intéresse le plus, que donnent ces photos avec cet objectif ? Nous le verrons, en attendant, voici la liste des modes disponibles en photo sur ce smartphone :

  • Nuit
  • Vidéo
  • Photo
  • Portrait
  • 48M
  • Time-Lapse
  • Ultra-macro
  • Google Lens
  • Ralenti
  • Expert
  • Panorama

Dans les capteurs, nous avons un capteur principal, un grand angle et un capteur macro. Ils sont répartis de la manière suivante :

CapteurCapteur principalCapteur ultra grand-angleCapteur macro
Résolution48 MP8 MP2 MP
Ouverturef/1,8f/2,3f/2,4

Le capteur grand angle propose un angle de 119°, ce qui nous donnera donc des photos en x0,6, comme sur quasiment tous les smartphones entrée de gamme. Ce n’est pas vraiment dérangeant, du fait que nous sommes habitués à trouver de tels angles sur les smartphones même milieu de gamme. Seuls certains haut de gamme proposent un vrai ultra-grand angle à x0,5.

appareil photo realme 7i

Concernant le mode portrait, on peut constater que nous n’avons pas de capteur dédié mais pas d’inquiétude, realme a su gérer cela sans soucis. Les photos prises avec le realme 7i sont plutôt belles et on constate que l’autofocus, malgré quelques petites faiblesses quand il est mis à rude épreuve, reste très bon et réactif. Le smartphone dispose également d’un mode de reconnaissance des situations, comme un ciel éclairé, une ambiance sombre voire la nuit noire, un portrait, …

Zoom

Les photos avec le grand angle à x0.6 sont très belle on doit le reconnaître, on apprécie vraiment la qualité et les couleurs. Toutefois, certains éléments peuvent parfois sembler sombres, en fonction de l’éclairage ambiant. Concernant la qualité de l’image, plus on zoome, plus elle se dégrade. A x10, ça n’est pas exceptionnel franchement et si en petit sur un écran de smartphone, ça ne pose pas tellement de soucis, quand elle s’affiche en plus grand sur un écran de PC, le résultat n’est pas vraiment au top.

Pour ce qui est de la gestion des couleurs, elle se dégrade quand on zoome, les couleurs sont moins riches, cependant ça n’est pas catastrophique pour autant. Le realme 7i assure plutôt bien en photo avec ses caméras dorsales en soit.

Photo de nuit

De nuit, il faut dire que l’on ne s’attendait pas à des résultats époustouflants au vu de nos derniers tests de smartphones entrée de gamme. Le realme 7i ne déroge pas à la règle pour ce qui est de la qualité photo. Globalement, les photos sont visibles on va dire, cependant, la qualité n’est pas exceptionnelle comme on peut le constater. Il faut dire que nous avons fait le test en conditions de très faible luminosité ambiante pour la première photo, dans une zone peu éclairée et assez large. Cependant, on peut constater que la captation de lumière est agréablement satisfaisante !

Si en revanche, on se déplace dans une zone éclairée et plus lumineuses par conséquent, les photos sont tout à fait satisfaisantes avec le mode nuit et sa longue exposition de 4 à 5 secondes.

Caméra frontale

La caméra frontale propose une résolution de 8 MP. C’est correct et on n’en attend pas vraiment plus d’un smartphone à ce prix là, bien que 12 MP auraient été appréciables si on veut chipoter. Si la caméra frontale gère vraiment très bien les modes portraits, on doit le reconnaître, elle force vraiment trop sur les effets beauté. Ils sont activés par défaut et il faut avouer que sans retouche et sans avoir modifié quoi que ça soit, je ressemble plus à une poupée qu’à un humain.

Sans mode portrait.
Sans mode portrait.
Sans mode portrait.
Avec mode portrait.
Avec mode portrait.

Il vous faudra donc désactiver ces effets qui sont très nombreux. Vous pouvez retoucher la forme de vos yeux, lisser votre peau, changer la forme de votre menton (dans certaines limites) et bien d’autres choses. Mais pour ma part, je préfère les photos plus naturelles et réalistes, chacun ses goûts.

Qualité vidéo

Le realme 7i filme en Full HD 1080p 60 images par seconde au mieux. Ce n’est pas exceptionnel mais rares sont les smartphones entrée de gamme qui filment en 4K Ultra HD. Ce n’est pas très grave, les vidéos restent de bonne qualité. Il est aussi possible de filmer en 1080p 30 fps ou en 720p mais on ne saurait que vous déconseiller cette résolution, hormis pour des vidéos plus légères, bien qu’en Full HD, les vidéos ne sont pas très lourdes.

Concernant la stabilisation, elle est assez bonne mais pas exceptionnelle, loin de là. Ici, pas de réglages de cette dernière, il faut se contenter de ce que l’on trouve pour avoir des vidéos correctement stabilisées. Encore une fois pour le prix, c’est acceptable sans soucis. Les amateurs de vidéos investiront dans un stabilisateur ou dans un smartphone plus haut de gamme pour filmer à volonté et en conservant une bonne stabilisation.

Interface realme UI

Si l’interface realme UI est bien finie, elle reste toutefois proche à certains moments d’un Android stock. Certains apprécieront, d’autres n’aimeront guère. Cependant on peut déjà saluer le fait que realme ai intégré ses applications Téléphone et SMS natives. En effet, là où d’autres se contentent des apps de Google, ça n’est pas le cas ici. Cependant, il y a autre chose que l’on ne peut pas tellement saluer.

realme ui

Très certainement pour nouer des partenariats avec des éditeurs d’applications, le constructeur propose de télécharger des multitudes d’apps. Cela va de Facebook, Messenger ou WeChat à des multitudes de jeux qui vous sont proposés à l’installation. Près de 40 en tout ! Cela sans compter les apps pré-installées comme WPS Office, Agoda, Lazada … On peut comprendre qu’une marque réduise le coût d’achat au consommateur en pré-installant ou en proposant au téléchargement quelques applications partenaires. Cependant là, ça fait vraiment beaucoup.

Bien évidemment, la solution la plus simple est de ne pas les installer. Si certaines sont là par simple praticité comme Facebook ou WeChat, d’autres comme les jeux proposés, ne sont pas là par hasard. C’est dommage qu’on en ai autant.

Sur le reste de l’interface, le smartphone reprend les codes des autres appareils de la marque. On retrouve une interface qui ressemble sur certains points à ColorOS, celle des smartphones Oppo. Si vous ne le saviez pas, realme descend d’Oppo et a pris son indépendance récemment. Nous avons donc la barre d’accès rapide sur la droite, une interface épurée et design, avec de jolis fonds d’écran cette fois-ci, contrairement à ce qui était proposé par défaut auparavant. Pour de jolis fonds d’écran par ailleurs je vous conseille l’appli Backdrops.

realme ui sur le realme 7i

Comme sur tous les smartphones de la marque, il est possible de définir le style des icônes, avec la fonctionnalité Art+ permettant une personnalisation maximale. Cette dernière est assez pratique et permet de choisir la forme des icônes, leur taille, celle du logo à l’intérieur et bien d’autres paramètres.

Sinon l’interface realme UI est fluide, agréable à utiliser et propose des petites animations appréciables. Certes pas au niveau de Xiaomi, mais là n’est pas le but.

Qualité sonore

Sur ce point par contre, le realme 7i déçoit. Une première chose, le constructeur a volontairement bridé le volume sonore de l’appareil pour ne pas faire saturer le son à plein volume. Ce qui nous donne un volume maximal qui est moins élevé que certains appareils. Jusque là tout va bien en soit et ça ne pose pas vraiment de soucis. Cependant, le souci est sur la répartition du son.

Les basses ne sont presque pas là, elles sont très en retrait et donc peu audibles. Concernant les médiums et les aiguës par contre, on les entend bien voire trop. Le son n’est donc pas très bon, a tendance à être agressif sur certaines musiques et ne rend pas l’écoute musicale avec l’appareil agréable. C’est dommage mais il en est ainsi, on ne peut pas non plus faire un smartphone parfait à un prix défiant toute concurrence.

Autonomie

C’est le point sur lequel le realme 7i met le paquet ! Comme l’avait fait le realme 6i en début d’année, le smartphone ici propose une excellente autonomie. Ceci, grâce à sa batterie de 6000 mAh qu’il embarque et qui lui confère une très bonne longévité sans passer par la case recharge.

Il faut dire que le processeur assez léger bien que performant aide, mais également l’écran HD+ avec « seulement » 1600 x 720 pixels. En effet, l’écran est une source importante de consommation de batterie pour un smartphone, bien avant tout ce qui est Wi-Fi et Bluetooth. Cela permet donc d’optimiser la durabilité de la batterie car moins de pixels sont affichés.

autonomie du realme 7i

C’est donc sans surprise que l’on peut tenir aisément pendant 2 voire 3 jours pour les plus économes d’entre nous. Si vous avez une utilisation modérée de votre appareil, vous n’aurez aucun mal à tenir au minimum deux jours sinon trois. Cependant, si vous êtes un gros consommateur de votre smartphone, vous n’excéderez toutefois pas une journée et demi dans le meilleur des cas. Après, tout dépend de votre usage. Une utilisation sollicitant beaucoup le réseau 4G a tendance à consommer plus d’énergie par exemple.

Pour recharger le smartphone, la batterie de 6000 mAh mérite bien une recharge rapide. Ce n’est pas ici un chargeur 30 Watts ni même 65 Watts que nous avons. Cependant, le chargeur 18 Watts fait l’affaire et nous satisfait bien. On aurait peut-être aimé un peu plus certes, mais on a déjà une très bonne batterie. Côté recharge, cela se fait assez rapidement pour une batterie de 6000 mAh mais bien évidemment, il faudra attendre bien 2 heures avant une recharge complète de 0 à 100%.

Connectivité

En termes de connectivité, on peut dire que l’on est bien servis avec le realme 7i. Tout d’abord, ce dernier propose un port jack 3.5 mm, ce qui vous permet de brancher un caque ou des écouteurs filaires. On retrouve également un port USB-C comme nous l’avons vu précédemment, ce qui permet d’offrir la recharge rapide au smartphone. Outre cela, il dispose également d’une connectivité OTG.

Concernant la connectivité sans fil, on retrouve Wi-Fi et Bluetooth bien évidemment. Concernant le Bluetooth, c’est du Bluetooth 5.0 permettant de consommer peu d’énergie. Concernant la connectivité Wi-Fi toutefois, on a une compatibilité 2,4 GHz et 5 GHz. Mais ça reste assez limité, du fait de l’absence évidente de Wi-Fi ax sur un appareil entrée de gamme.

Concernant les bandes de fréquences 4G, elles sont assez nombreuses et il reste compatible avec la très large majorité de nos antennes en France. Cette version évidemment ne dispose pas de 5G. Concernant les bandes de fréquence 4G et même 3G et 2G, c’est satisfaisant même si on aurait pu faire mieux.

Verrouillage et sécurité

Le realme 7i dispose de deux modes de verrouillage. Premièrement, nous avons le capteur d’empreintes digitales qui se situe au dos de l’appareil. Si l’on aurait sans aucun douté préféré l’avoir sur le côté, dans le bouton de verrouillage. Cependant, le fabricant doit aller chercher les solutions les moins chères pour rendre ce smartphone ultra accessible.

Comme nous vous le disions au début de cet article, le capteur d’empreintes digitales n’est pas idéal en fait. Premièrement, il est placé assez haut mais ça, on s’y fait assez rapidement. Mais le fait est surtout, qu’il est très bien intégré dans le smartphone et assez discret, ce qui ne le rend pas facilement perceptible quand on passe le doigt dessus. On ne sait pas vraiment si l’on est au centre ou sur un côté, ça n’est pas très gênant mais un peu désagréable par moments.

capteur d'empreintes digitales

Ceci-dit, le capteur d’empreintes est rapide et réactif, il fonctionne à tous les coups quasiment, nous n’avons eu des erreurs que quand le doigt était ma positionné.

L’autre système est la reconnaissance faciale. Cette dernière, présente sur bien des smartphones maintenant pour ne pas dire quasiment tous, est de plus en plus performante. Elle permet de reconnaître votre visage et ainsi, de déverrouiller votre smartphone. Cependant ici, elle ne fonctionne pas comme sur un iPhone. Il faut assez de luminosité pour que ça fonctionne bien, au risque de vous prendre l’écran en luminosité maximale en plein dans les yeux, ce qui est assez désagréable.

Si le système est fiable, de nuit, un simple appui sur le capteur d’empreintes permet de déverrouiller le smartphone rapidement et facilement.

Test realme 7i : Avis

Le realme 7i n’est pas le smartphone parfait mais il n’en a pas la prétention. S’il n’excelle pas partout, il nous a très agréablement surpris sur certains points. La qualité photo est tout à fait correcte, de jour comme de nuit. Côté performances, même si nous aurions apprécié avoir plus de détails, elles s’avèrent également bonnes. Cependant, le point qui nous aura le plus impressionné est l’écran. Nous n’avions jamais vu d’écran HD+ aussi joli avec de si bonnes couleurs. Si l’on voit un peu les pixels quand l’écran est très sombre, cela n’arrive pas dans d’autres situations.

Marchand
Stock
Prix
Offre
shopping street
Stock
169€

Le smartphone est bien fini et vendu à un prix défiant toute concurrence encore une fois, pour ce niveau de prestations. Enfin, l’autonomie est excellente avec l’énorme batterie du realme 7i. Si vous avez un petit budget, nous ne pouvons que vous le conseiller !

kaspersky

Test realme 7i
8
8.3
8.3/10

realme 7i : Avis

Le realme 7i est un bon smartphone entrée de gamme. Cependant, on est en droit de se demander, pour quelques euros de plus, pourquoi ne pas passer sur le realme 7 et profiter d’un écran 90 Hz ainsi que d’une recharge 30 W ? Tout simplement car ce realme 7i coûte moins cher et propose une excellente autonomie. On apprécie cette grosse batterie et cet écran qui, bien que HD+, possède de très belles couleurs.

  • Performances
    8
    8/10
  • Écran
    9
    9/10
  • Appareil photo
    7
    7/10
  • Autonomie
    10
    10/10
  • Logiciel
    8
    8/10
  • Prise en mains
    8
    8/10
Pros
  • Énorme batterie
  • Performances correctes
  • Qualité photo de jour
  • Écran HD+ mais aux belles couleurs
  • Recharge rapide 18W
Cons
  • Capteur d’empreintes au dos
  • Qualité sonore médiocre
  • Trop d’apps pré-installées
815 articles

À propos de l'auteur
Geek à mi-temps et boss final de ce site, je suis aussi étudiant en marketing numérique et communication. Passionné d'informatique depuis mon plus jeune âge, mon premier fichier était un document Word d'environ 1600 pages contenant la lettre h. J'ai pas mal évolué depuis.
Articles
Articles similaires
Tests high-techAccessoires smartphones

Test SanDisk iXPand 256 Go : Un chargeur sans fil qui stocke vos photos

3 minutes de lecture
Charger son smartphone, c’est quelque chose que l’on fait tous les jours. Mais sauvegarder…
SmartphoneTests high-tech

Test realme 8 5G : Un smartphone bien différent de la version 4G

18 minutes de lecture
Le realme 8 5G est un smartphone milieu de gamme présenté officiellement par la…
Tests high-techSmartphone

Test Xiaomi Mi 11i : Un smartphone haut de gamme performant

22 minutes de lecture
Xiaomi a présenté récemment son Xiaomi Mi 11i, le modèle qui vient compléter la…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
Tests high-techAudioEnceintes

Test Belkin SoundForm Elite : le triumvirat de la réussite