Connect with us

Hi, what are you looking for?

Smartphone

Test Xiaomi Redmi Note 10S : Un bon smartphone à l’autonomie XXL

test redmi note 10s

Xiaomi a pris une habitude ces derniers temps, exploiter la méthode de Samsung. Autrement dit, inonder le marché de différentes références de toutes les gammes, afin de s’assurer des ventes. Le fait est que, ça marche. Le Redmi Note 10S est un smartphone entrée / milieu de gamme du constructeur, avec pour but d’apporter des performances correctes, un écran tout à fait honnête et une batterie qui dure longtemps.

Marchand
Stock
Prix
Offre
shopping street
Stock
229€
shopping street
Stock
229€
shopping street
Stock
229€
shopping street
Stock
229€
shopping street
Stock
229€
shopping street
Stock
239€
shopping street
Stock
249€
shopping street
Stock
249€
shopping street
Stock
266€
Voir plus d'offres

Design

Qui dit smartphone entrée de gamme (à moins de 250€) ne dit pas forcément smartphone de qualité moyenne chez Xiaomi en tout cas. L’appareil est de bonne facture et si en effet, on remarque rapidement que c’est un appareil entrée de gamme, ça ne choque pas, comme d’autres smartphones peuvent renvoyer cette image bien plus rapidement. Ici, le Redmi Note 10S inspire la qualité, malgré que ça ne soit pas un Mi 11 Ultra, nous serons bien d’accord.

Faisons un rapide tour du propriétaire. Sur la face avant se trouve l’écran, cependant, ce dernier s’il prend la majeure partie de la surface de l’appareil, dispose d’un menton proéminent sur sa partie basse. Ce menton est assez épais et pas très esthétique. Il prend de la place pour pas grand chose. Cependant, Xiaomi a poursuivi ses efforts sur la caméra frontale.

test redmi note 10s

Cette dernière est sous forme de poinçon dans l’écran, au centre sur la partie supérieure. Néanmoins, elle reste assez petite et compacte, ce que le fabricant avait déjà œuvré à mettre en place sur des smartphones précédemment comme le Redmi Note 10 5G. Sur cette version S, on ne dispose en revanche pas de la 5G. En revanche, la caméra frontale n’est pas dérangeante.

test xiaomi redmi note 10s

Sur la tranche gauche de l’appareil, on ne retrouve que le tiroir SIM permettant d’y insérer deux cartes nano-SIM et une carte micro-SD pur ajouter du stockage à l’appareil. J’aurai aimé voir les boutons de réglage du volume ici mais non, ce n’est pas le choix de Xiaomi.

Sur la tranche droite, on retrouve donc ces boutons de volume, sous la forme d’un seul bloc, ce qui n’est pas le plus ergonomique. La meilleure solution est de faire comme Apple ou Oppo, mais tous ne le font malheureusement pas. Juste en dessous, se trouve le bouton de verrouillage / déverrouillage du smartphone, renfermant le capteur d’empreintes digitales permettant de déverrouiller l’appareil. En effet, il est fini le temps des capteurs d’empreintes au dos et tant mieux.

test xiaomi redmi note 10s

La tranche du dessous regroupe le port jack 3,5 mm, permettant de brancher casques et écouteurs filaires, le microphone pour les appels, le haut-parleur pour l’écoute musicale et le port USB-C pour la recharge de l’appareil et le transfert de données via OTG.

Sur la tranche supérieure, on retrouve le microphone secondaire, ainsi que l’émetteur infrarouge pour commander à distance téléviseurs, barres de son, vidéo-projecteurs et autres produits pilotables avec ceci. Se trouve également une sortie son, que je soupçonne fortement d’être là juste pour la décoration. Si le smartphone dispose d’un son stéréo, nous verrons cela plus en détails dans le chapitre dédié.

dos du redmi note 10s

Enfin, au dos du smartphone, qui est en plastique et certainement pas en verra au ressenti au toucher et au bruit qu’il fait lorsqu’on le pose sur un support en acier, on retrouve le logo Redmi. Avec ceci, les certifications diverses permettant d’attester que l’appareil est bien validé par la Communauté Européenne et qu’il ne faut pas le jeter dans une poubelle.

Si vous ne pouvez pas mettre de coque ou ne le souhaitez pas, il vous faudra alors composer avec les traces de doigts, dont le dos de l’appareil raffole. Au dos, on retrouve également le module photo bien sûr, avec son flash et ses 4 capteurs. Le capteur principal est renfermé dans un cerclage argenté, de manière à le faire ressortir, c’est purement esthétique.

Dans sa globalité, le Redmi Note 10S est un smartphone qui est bien fini et esthétique pour son prix.

Caractéristiques du Redmi Note 10S

Modèle Xiaomi Redmi Note 10S
Logiciel Android 11
Processeur MediaTek Helio G95
RAM 6 Go
Processeur graphique (GPU) Mali-G76 MC4
Capacité de stockage 128 Go
Taille d’écran 6,43 pouces
Définition 2400 x 1080 pixels
Densité de pixels (DPI) 409 DPI
Appareil photo dorsal
  • 64 MP
  • 8 MP
  • 2 MP
  • 2 MP
Appareil photo frontal 13 MP
Vidéo 4K@30 FPS, 1080@30/60 FPS
Wi-Fi a/b/g/n/ac
Bluetooth 5.0
Compatible 5G Non
NFC Ou
Capteur d’empreintes Oui
Reconnaissance faciale Oui
Connectique USB-C
Capacité de la batterie 5000 mAh
Recharge sans fil Non
Recharge rapide Oui : 33W
Poids 179 grammes

Performances

Sous le capot, ce Redmi Note 10S dispose d’un processeur MediaTek Helio G95 à 2,05 GHz. MediaTek est un fabricant de processeurs pour smartphones qui propose de meilleurs rapports performances / prix que Qualcomm bien souvent et qui a su se spécialiser dans les CPU entrée de gamme, chose que Qualcomm ne sait pas très bien faire.

Avec ceci, on retrouve 6 Go de RAM en LDDR4X, ce qui est satisfaisant, le fabricant a augmenté de 2 Go la quantité de RAM face à des smartphones qui n’en possédaient que 4 il y a encore quelques mois dans ce segment. Le GPU est un Mali-G76 MC4, un modèle assez performant bien qu’adapté pour les smartphones entrée / milieu de gamme, ça n’est pas le moins cher de tout. Côté stockage, nous avons 64 Go ou 128 Go en UFS 2.2. Voyons maintenant ce que ça donne.

Antutu du Redmi Note 10S

Avec de tels composants, le smartphone peut se permettre un score Antutu qui ne sera pas des plus élevés. Au vu de la tarification de l’appareil par rapport à tout ce qu’il propose, on lui pardonnera facilement. Le score Antutu du Redmi Note 10S est de 330347 points. C’est un bon score pour un tel smartphone, avec une prédominance du GPU et du processeur, un UX qui n’est pas mauvais non plus toutefois.

Le smartphone a pris 6°C durant le test pour atteindre la température maximale de 41,3°C, ce qui commence à sérieusement chauffer. Su un ordinateur portable type Dell XPS 15 peut monter sans soucis à 100°C, ça n’est pas le cas d’un smartphone.

GeekBench du Redmi Note 10S

GeekBench sert à mesurer les performances brutes du processeur de l’appareil. Ici en l’occurrence, un MediaTek Helio G95. Il s’agit d’un processeur 8 cœurs, avec 6 cœurs économes en énergie et deux plus puissants, pour apporter les performances dont peut avoir besoin le smartphone. Le score GeekBench du Redmi Note 10S est de 1667 points.

C’est un score correct, qui ne bouge pas trop par rapport à ce que proposaient d’autres smartphones dans la même gamme de prix voire un peu plus chers. Le MediaTek Helio G95 est utilisé et ré-utilisé depuis de nombreux mois maintenant. Toutefois, Xiaomi le propose ici à un très bon rapport performances / prix.

PerformanceTest du Redmi Note 10S

Afin de mesurer les performances de la RAM et de la puce de stockage, nous avons utilisé cette application. Pour ce qui est de la RAM, on en dispose de 6 Go en LPDDR4X, les débits sont de 2066 Mo/s en lecture et 1321 Mo/s en écriture. Quant aux latences, elles sont tout de même de 137 ns. Ce n’est pas très bon, c’est un peu élevé certes, mais au vu de la tarification de l’appareil, on peut difficilement exiger mieux.

Pour ce qui est du stockage, c’est en revanche assez satisfaisant, avec 255 Mo/s en lecture et 222 Mo/s en écriture, ce n’est pas mauvais, loin delà même. Cependant, pour un smartphone avec de l’UFS 2.2, on aurait pu attendre mieux. Là on se retrouve avec des débits d’UFS 2.1 globalement.

Écran

Le Redmi Note 10S dispose d’une dalle AMOLED de 6,43 pouces. Quand je vous dis que le fabricant a tout mis dans ce smartphone, il est très bien fourni au niveau de toutes ces caractéristiques ! Si d’autres concurrents auraient mis du LCD à 90 Hz, Xiaomi a préféré mettre une dalle AMOLED à 60 Hz, ce qui se discute, ce n’est pas ce qu’aurait fait realme par exemple.

La résolution est classique, c’est du Full HD+ à savoir 2400 x 1080 pixels, ce qui est on ne peut plus commun sur l’immense majorité des smartphones. En soit, on n’a pas besoin de plus car la densité de pixels est de 409 DPI, ce qui est largement supérieur à la limite des 326 DPI à partir desquels l’œil humain ne distingue plus les pixels.

test redmi note 10s

Ce que j’apprécie, c’est que Xiaomi propose un très bel écran pour un smartphone entrée de gamme ! La colorimétrie est très agréable, les couleurs ne sont pas criardes et très honnêtement, le fait de mettre une dalle AMOLED dans un smartphone aussi peu cher est très intéressant, peu de concurrents oseraient le faire. Cependant, la beauté de l’écran prime selon moi face à la fréquence de ce dernier. La dalle remplit l’espace colorimétrique DCI-P3.

Il est vrai qu’une fois habitué à une dalle 120 Hz sur mon nouvel iPhone et sur un Oppo Reno 6 Pro pendant quelques jours, repasser sur du 60 Hz ferait presque mal aux yeux. Cependant, il faut s’y ré-adapter et on peut se consoler par la qualité d’image et tous les réglages proposés. Il est possible de passer le smartphone en mode sombre, soit en permanence soit à des horaires programmées, ce qui est préférable.

On peur configurer la température de couleurs ainsi que le mode de colorimétrie préféré, à savoir :

  • Intense
  • Saturé
  • Standard

En mode intense, les couleurs sont belles, mais en mode saturé, elles flashent encore plus ! Le fait toutefois d’apporter un peu plus de saturation peut dénaturer certaines images et photos qui peuvent sembler bien plus belles à l’écran du smartphone, puis pâles sur l’écran d’un ordinateur. J’ai donc choisi le mode Intense, qui est recommandé par le fabricant. Le mode Standard quant à lui, affiche des images en sRGB, ce qui n’est pas très agréable.

Comme sur tout bon smartphone doté d’un écran AMOLED, on retrouve le mode « Toujours afficher » ou « Always-On » pour être plus clair. Il y a la possibilité de choisir entre de nombreux modèles de cadrans, soit en affichant du texte personnalisé, soit l’heure, les notifications, la date et le niveau de batterie restant. Les horloge s peuvent être analogiques ou numériques. On peut choisir d’afficher ou non le nviveau de batterie et les notifications.

Appareil photo

Au dos du Redmi Note 10S, on retrouve un module photo avec quatre capteurs. Le capteur principal est un modèle grand-angle classique de 64 MP, accompagné par un capteur ultra grand-angle de 8 mégapixels, un capteur macro de 2 MP et un dernier, le capteur de profondeur de 2 MP pour le mode portrait. Si vous me lisez souvent, vous savez à quel point je critique l’utilité du mode macro. Je vais essayer d’être un peu plus objectif, l’idéal quand on parle de photo.

Voici comment sont répartis les capteurs photo :

Objectif Grand-angle Ultra grand-angle Capteur macro Capteur de profondeur Caméra frontale
Résolution 64 MP 8 MP 2 MP 2 MP 13 MP
Ouverture f/1,79 f/2,2 f/2,4 2,4 f/2,45
Angle de vue 118°

Comme souvent, Xiaomi propose un grand nombre de fonctionnalités dans l’application Appareil Photo, voici ce que l’on retrouve :

  • Pro
  • Vidéo
  • Photo
  • Portrait
  • Nuit
  • 64M
  • Vidéo courte
  • Panorama
  • Documents
  • Ralenti
  • Accéléré

Ce n’est pas autant que certains autres smartphones parfois plus haut de gamme, mais cela laisse déjà un bon lot de possibilités pour prendre des photos / vidéos de qualité. A noter que le mode « Documents » bien sûr est un scanner. Voyons ce que donne ce Redmi Note 10S en termes de qualité photo au quotidien.

Zoom

Le Redmi Note 10S permet de prendre des photos en grand-angle à x0,6. C’est assez classique pour un smartphone de cette catégorie, le x0,5 est réservé à l’élite des appareils, le haut de gamme. Cependant, on se contente sans trop de soucis d’un grand-angle un peu « limité », bien que ça soit tout à fait convenable. De l’autre côté, on peut zoomer jusqu’à x10 et c’est bien suffisant.

Le capteur ultra grand-angle laisse toujours cette impression de meilleure qualité de couleur, avec des couleurs plus sombres certes, mais une moins grande tendance à cramer les couleurs, comme on peut le voir sur la gauche des deux premières photos. Toutefois, on note que la qualité en zoom x10 est passable, juste correcte pour voir des éléments d’une photo mais il ne faut pas chercher les détails.

Photo de nuit

Pour ce qui est de la qualité photo de nuit, le Redmi Note 10S ne s’en sort pas trop mal. On retrouve une bonne qualité photo, malgré que les images ne soient pas d’une netteté incroyable. Les reglets de lumière restent pas mal présents dans les photos comme on peut le constater sur la première photo, qui utilise le mode nuit de l’appareil.

La seconde photo est fait en mode automatique, sans mode nuit activé. Les reflets de lumière se montrent moins présents. Toutefois, un avantage subsiste pour le mode nuit, le fait de capter plus de lumière dans des zones très sombres. Il ne faut pas s’attendre à des miracles mais ici, dans une situation où la luminosité ambiante n’est pas trop mauvaise, je préfère de loin le mode automatique, moins clair mais proposant des photos de qualité supérieure.

Vidéo

Chose à la fois étonnante mais à la fois étant une bonne nouvelle, il est possible de filmer en 4K Ultra HD avec ce Redmi Note 10S. Certes, on ne filme qu’en 30 fps avec une stabilisation assez hasardeuse en 4K, mais c’est déjà très bien. Peu d’appareils entrée de gamme comme cela proposent une bonne qualité vidéo, généralement on s’arrête au Full HD.

Interface MIUI

Le Xiaomi Redmi Note 10S tourne sous la Android 11, mais est néanmoins doté d’une surcouche MIUI, actuellement à sa version 12.0. Cette surcouche est, comme à son habitude, mal gérée sur plusieurs aspects. Premièrement : les fonctionnalités. Que ce soit sur un Android brut ou même avec une surcouche, on retrouve généralement certaines fonctions que Xiaomi supprime totalement de son système, comme par exemple le tiroir d’application en glissant vers me haut ou ou la barre de raccourcis sur le côté. Venant de smartphones équipés de ces fonctions, cela peut-être gênant.

Ensuite, on retrouve comme à l’habitude de Xiaomi un manque cruel de personnalisation : impossible de changer les icônes sans passer par le Play Store, au contraire de certains téléphones comme le realme 8, il est impossible de régler la forme ou le style des icônes, bien que la marque ait fait un effort à ce niveau.

On aurait également apprécié plus de thèmes gratuits sur le shop Thèmes, car la plupart sont assez laids et le peu de thèmes jolis sont payants. L’interface reste néanmoins intuitive et la marque a géré les fonds d’écran afin de pouvoir convenir aux icônes.

Qualité sonore

Le Redmi Note 10S est un des rares smartphones à proposer un son stéréo sur un appareil aussi entrée de gamme. C’est assez rare il faut le reconnaître ! Cependant, Xiaomi a disposé ce qui semble être une fausse sortie son en haut de l’appareil. Certes, du son sort bel et bien d’en haut, mais aux tests réalisés, il semble qu’il provienne plutôt du haut-parleur servant pour les appels que des trois trous sur la tranche supérieure.

Quoi qu’il en soit, le son n’est pas extraordinaire, on dispose de deux fois plus de sorties son pour un son deux fois plus médiocre ? Il manque cruellement de basses, les aiguës sont trop cassantes et les médiums suivent correctement, mais le son semble agressif et devient rapidmeent désagréable à plein volume. Malgré-tout, le Redmi Note 10S est un appareil entrée de gamme, on ne peut pas lui reprocher de ne pas avoir l’audio d’un haut de gamme. Je dirai donc que le son est relativement correct pour le prix.

Connectivité

Le Redmi Note 10S est un smartphone entrée / milieu de gamme. Comme tout bon smartphone de ce genre, il possède un port jack 3,5 mm, lui permettant d’accepter les écouteurs ou casques filaires, qui se connectent en jack. Ces dispositifs se connectent rarement en USB-C, peu de constructeurs ont en réalité adopté cette connectique.

On dispose également d’un port USB-C permettant la recharge et l’OTG, car en effet, le smartphone ne se recharge qu’en filaire, pas de charge sans fil ici. Enfin, on retrouve les connexions sans fil à savoir Wi-Fi, Bluetooth et NFC. L’infrarouge est également de la partie, permettant de commander à distance des téléviseurs, barres de son, vidéo-projecteurs, … Xiaomi en est très friand sur ses smartphones.

Pour ce qui est du Bluetooth, on est sur la version 5.0, pas de Wi-Fi 6 ici mais Wi-Fi ac (5) uniquement, en 2,4 et 5 GHz toutefois, ce qui est une bonne chose. Cela permet d’utiliser un Asus XD6 avec par exemple, un routeur Wi-Fi qui émet sur les deux bandes. Voyons juste en dessous ce que ça donne niveau débits :

 

Pas de 5G sur ce smartphone, on ne peut pas non plus tout avoir pour un tel prix. Fort heureusement, l’appareil est compatible 4G+, ce qui permettra d’avoir un débit très correct. Voici la liste des bandes cellulaires avec lesquelles le Redmi Note 10S est compatible :

2G 850, 900, 1800, 1900 MHz
3G 1, 2, 4, 5, 8
4G 1, 2, 3, 4, 5, 7, 8, 20, 28, 38, 40, 41

Autonomie

Le Redmi Note 10S est de ces smartphones avec une batterie volumineuse. En effet, l’appareil dispose d’une batterie de 5000 mAh, ce qui est dans les meilleures capacités de batterie sur un smartphone. Cela lui permet de tenir plus de 15 heures avec l’écran allumé aux 2/3 de sa luminosité maximale environ. C’est un bon score, le Redmi Note 10S performe comme il se doit.

 

En utilisation, ça nous donne environ 2 jours en utilisation normale, jusqu’à 3 jours en utilisation légère mais seulement une journée en usage intensif, à savoir de la prise de photos, de vidéos, de Snap, de messages sur Messenger, WhatsApp ou Telegram et quelques appels. en test à la moitié du niveau de la luminosité, on dispose de 15 heures d’autonomie.

Côté recharge, on dispose de la charge rapide 33W, qui permet de redonner toute sa capacité à la batterie en un peu plus d’une heure. A comparer, c’est la même puissance de charge que le vivo X60 Pro, vendu 500 à 600 euros plus cher.

Verrouillage et sécurité

Pour se déverrouiller, le Redmi Note 10S dispose du code, du schéma traditionnel d’Android, ainsi que de Smart Lock, avec des appareils en Bluetooth. Mais l’appareil est également équipé d’un capteur d’empreintes digitales et d’un système de reconnaissance faciale. C’est en effet la norme sur bien des smartphones, quelle que soit la gamme.

Commençons par le capteur d’empreintes digitales. Ce dernier est situé sur la tranche droite de l’appareil, dans le bouton de verrouillage / déverrouillage. C’est un système assez classique, quand le smartphone ne dispose pas de dalle AMOLED permettant de loger le capteur d’empreintes sous l’écran. Toutefois, ce n’est pas parce que l’appareil est un entrée de gamme que ce système n’est pas fiable.

Bien au contraire, il est d’ailleurs bien plus fiable et plus rapide que la reconnaissance faciale. Aussi très rapide, cette dernière a toujours la fâcheuse manie de déverrouiller le smartphone sur la présentation d’une simple photo. Cependant, beaucoup de smartphones Android sont victime de ce fonctionnement qui est dû au principe même de l’exploitation de la caméra, sans capteurs 3D comme sur un iPhone 13 Pro Max.

Test Redmi Note 10S : Avis

Le Redmi Note 10S est un bon smartphone à un tarif attractif. L’autonomie est bonne et on ne peut qu’apprécier l’écran AMOLED de l’appareil. S’il est dénué de dalle 90 Hz, on profite d’une belle colorimétrie et d’un mode Always-On très agréable. Il ne lui manque que la 5G mais mis à part cela, pour le prix, l’appareil est un très bon produit.

Marchand
Stock
Prix
Offre
shopping street
Stock
229€
shopping street
Stock
229€
shopping street
Stock
229€
shopping street
Stock
229€
shopping street
Stock
229€
shopping street
Stock
239€
shopping street
Stock
249€
shopping street
Stock
249€
shopping street
Stock
266€
Voir plus d'offres

Test Redmi Note 10S
8
8.7
8.7/10

Redmi Note 10S : Avis

Le Redmi Note 10S est un bon smartphone entrée / milieu de gamme de chez Xiaomi. Il n’est pas doté de 5G mais ses performances sont très bonnes par rapport à son tarif.

  • Performances
    8
    8/10
  • Écran
    9
    9/10
  • Appareil photo
    8
    8/10
  • Autonomie
    10
    10/10
  • Logiciel
    9
    9/10
  • Prise en mains
    8
    8/10
On aime
  • Bonnes performances
  • Dalle OLED
  • Très bonne autonomie
On aime moins
  • Écran seulement 60 Hz
Written By

Geek à mi-temps et boss final de ce site, je suis aussi étudiant en marketing numérique et communication. Passionné d'informatique depuis mon plus jeune âge, mon premier fichier était un document Word d'environ 1600 pages contenant la lettre h. J'ai pas mal évolué depuis.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lisez aussi

Copyright © 2017 - 2021 Charles Tech - Toute reproduction (même partielle) interdite sous peine de poursuites.