SmartphoneTests high-tech

Test vivo Y20s : un smartphone entrée de gamme mitigé

16 minutes de lecture

Alors inconnue au bataillon, la marque vivo tente de se faire une réputation en France en décidant de la commercialisation de quelques téléphones et quelques wearables. Ici, vivo souhaite nous faire la démonstration d’une entrée dans une période complexe, avec des smartphones qui ne sont pas au niveau de leurs tarifs. Le vivo Y20s est un bel exemple de cette stratégie. Bien qu’il ne soit pas mauvais, la concurrence est plus qu’agressive et vivo n’a pas d’argument magique lui permettant de s’affranchir de la guerre aux performances.

Marchand
Stock
Prix
Offre
shopping street
Stock
184€
shopping street
Stock
184€
shopping street
Stock
184€
shopping street
Stock
184€
shopping street
Stock
198€
shopping street
Stock
199€

À la limite, Google peut se permettre de ne pas mettre les meilleurs composants parce que Google est Google et qu’ils ont presque le meilleur appareil photo. Apple est Apple et a son écosystème et son image de marque avec elle. vivo n’a rien de cela. On pourrait donc s’attendre à des prix corrects pour des performances et une qualité globale nettement supérieure en tous points.

Unboxing

Comme bien des téléphones, le vivo Y20s arrive dans un emballage à dominante blanche avec un autre couleur d’accentuation, ici le bleu. Dans de packaging plutôt bien réalisé on retrouve la paperasse habituelle, l’éjecteur du tiroir SIM, des écouteurs, un câble USB-A vers micro-USB ainsi que le bloc de recharge, fabriqué en plastique mat blanc et capable de sortir un maximum de 18 W. L’emballage ne nous parait pas particulièrement original ni flatteur, mais en même temps ce téléphone n’est pas un carré Hermès.

On retrouve également des écouteurs, nous faisant clairement penser aux célèbres EarPods d’Apple, avec un contrôleur un peu plus grossier toutefois. Ces écouteurs ont le bout légèrement incliné de manière à mieux pénétrer dans vos oreilles.

vivo Y20s : Fiche technique

Modèlevivo Y20s
LogicielAndroid 10
ProcesseurQualcomm Snapdragon 460
RAM4 Go
Processeur graphique (GPU)Adreno 610
Capacité de stockage128 Go
Taille d’écran6,51 pouces
Définition1600 x 720 pixels
Densité de pixels (DPI)269 DPI
Appareil photo dorsal
  • 13 MP
  • 2 MP
  • 2 MP
Appareil photo frontal
  • 8 MP
Vidéo1080p @30fps
Wi-FiWi-Fi b/g/n/ac
BluetoothBluetooth 5.0
Compatible 5GNon
NFCOui
Capteur d’empreintesOui
Reconnaissance facialeOui
ConnectiqueMicro-USB
Capacité de la batterie5000 mAh
Recharge sans filNon
Recharge rapideOui : 18W
Poids192 g
DAS0.88 W/kg

Design du vivo Y20s

Dans son grand form-factor de 6.51 pouces, le vivo Y20s emporte pour 192 g de matériaux. Le téléphone ne disrupte pas les codes du smartphone avec une construction en plastique et en verre pour l’écran. À vrai dire, le téléphone adopte les standards de son époque. La charnière est donc faite de plastique, que l’on retrouve sur les quatre bords du téléphone.

Un anneau en plastique noir est placé entre la dalle recouverte de verre et le châssis pour une meilleure résistance aux chocs. La taille particulièrement épaisse de celui-ci nous déçoit et rappelle que le smartphone est un entrée de gamme. On retrouve sur les tranches le tiroir sim – placé à gauche en haut -, les boutons volume et le lecteur d’empreintes digitales.

A l’image du Realme 6 Pro, le châssis a été machiné pour laisser plus de largeur au lecteur d’empreintes. Nous regrettons tout de même que celui-ci ne soit pas centré dans le châssis. Sur la tranche basse, on tombe sur la grille composée de trois ouvertures réservées au haut-parleur, la prise micro-USB – regrettable – ainsi que le port jack dont nous sommes heureux qu’il n’ait pas encore été supprimé. L’arrière est lui aussi fait d’un plastique qui tente d’imiter le verre.

vivo y20s

Les reflets s’entremêlent avec la couleur dominante qu’est le bleu sur ce téléphone. Le logo de la marque n’est rappelé qu’une seule fois sur le dos, mais incliné à 90°, voulant sans doute expliquer que ce téléphone est plus destiné à la photographie ou je ne sais quoi. Ce logo va dans le même sens que la bosse qui sert de module photo. Celle-ci s’offre une forme rectangulaire avec des petits arrondis sur les coins.

caméra du vivo y20s

Cette bosse est entourée d’un anneau qui ressemble à du métal, mais qui a l’air de ne pas en être. Ce module cache trois caméras et un flash. Nous regrettons très fortement que celui-ci n’ait pas été fait plus petit, car le flash n’était pas à intégrer dedans et les écritures « TRIPLE CAMERA 1:2.2-2.4 ASPH » sont plus qu’inutiles.

Sur la tranche droite, on retrouve le bouton de verrouillage / déverrouillage de l’appareil. Ce dernier renferme le capteur d’empreintes digitales, que l’on peut se féliciter de ne pas trouver à l’arrière du smartphone. On retrouve sur la tranche inférieure, le connecteur micro-USB, le port jack et le haut-parleur principal, accompagné du microphone pour les appels.

Sur la tranche gauche du vivo Y20s, se trouve le seul tiroir SIM. On aurait apprécié trouver ici les boutons de réglage du volume également, boutons qui n’ont pas été mis ici par le constructeur, c’est dommage.

Performances du vivo Y20s

Le Y20s dispose pour SoC un Qualcomm Snapdragon 460, équipé de huit coeurs CPU Kryo 240 basés sur l’architecture ARM Cortex-A53 et A73. On retrouve ce SoC sur le Oppo A53s, smartphone semblable presque en tous points à notre Y20s sauf peut être que le premier a un écran poinçonné de 90 Hz. Le processeur a été dévoilé par Qualcomm en janvier 2020, soit il y a un an.

Le SoC dispose d’un GPU Adreno 610 pour assurer les tâches graphique. Ce SoC se pose résolument dans l’entrée de gamme. Un certain nombre de constructeurs préfèrent le concurrent MediaTek pour leurs smartphones les plus abordables, très certainement car ils coutent moins cher par rapport à leurs performances.

En attendant, ce processeur n’est pas un avantage pour le vivo Y20s. Sur Geekbench, il marque un score de 255 points en single-core et 1164 points en multi-core. A titre d’exemple, le Xiaomi Poco X3 marque 1760 en multicœur – pour à peu près le même prix – et le OnePlus 8 fait 3196 avec son Snapdragon 865 (lui beaucoup plus onéreux).

SmartphoneXiaomi Redmi Note 9 (MediaTek Helio G85)Oppo A53s (Qualcomm Snapdragon 460)vivo Y20s (Qualcomm Snapdragon 460)
GeekBench 5 Multicœur130912001160

Sur Antutu, le Y20s marque 159 676 points, un résultat convenable par rapport au Oppo A53s qui est équipé du même SoC mais clairement inférieur à celui du Xiaomi Redmi Note 9.

SmartphoneXiaomi Redmi Note 9 (MediaTek Helio G85)Oppo A53s (Qualcomm Snapdragon 460)vivo Y20s (Qualcomm Snapdragon 460)
Antutu Benchmark205 000148 000154 296

Pour ce qui est de la RAM, on peut se satisfaire d’avoir seulement 87,7 ns de latences, ce qui est souvent bien plus élevé sur les smartphones entrée de gamme d’habitude. Avec ceci, les débits de 1433 Mo/s en lecture et de 1218 Mo/s en écriture viennent conforter l’idée d’un smartphone entrée de gamme. La puce de stockage quant à elle se montre performante avec 4314o/s de débits en lecture et 177 Mo/s en écriture. Ce n’est pas exceptionnel certes, mais conforme aux attentes que l’on peut avoir d’un smartphone entrée de gamme à 200€.

Pour résumer les choses, le vivo Y20s n’est pas un compétiteur de puissance, mais ses performances assez légères lui permettent de ne presque pas consommer d’énergie.

Écran

Le vivo Y20s profite d’une dalle IPS LCD de 6.51 pouces, soit une taille plutôt grande pour un smartphone de cette envergure. Cet écran occupe 81,6% de la surface avant du téléphone et est amputé d’un petit espace pour laisser paraître une encoche en forme de goute d’eau qui abrite l’appareil photo frontal. Le menton sous lequel se cache le display driver nous paraît bien trop gros pour un smartphone de 2020.

écran du vivo y20s

Le reste des bordures de l’écran dispose d’épaisseurs raisonnables. Finalement, ce n’est pas ici que l’écran du vivo Y20s pêche, mais dans sa très faible résolution. L’écran de 6.51 pouces avec une résolution de 1600 x 720 pixels donne une densité de pixels de 269 DPI, un très mauvais ratio. Par comparaison, le Xiaomi Redmi Note 9, disponible au même tarif, dispose d’une densité de pixels de 395 DPI (dot per inch / pixels par pouce en français).

Mais si les déceptions s’arrêtaient là, ça serait trop beau. Les angles de vision ne sont pas non plus aussi bons qu’on pourrait l’espérer. En plus de voir les pixels indépendamment à une distance respectable, les blancs ne sont pas bien blancs partout et l’écran donne une sensation d’inconfort. Là où des concurrents comme realme ou Oppo, essaient de donner un petit plus à leur écran, ici, on se contente d’un écran HD+ sans 90 Hz, pas AMOLED, sans vraiment de fonctionnalités intéressantes.caméra frontale du vivo y20s

La caméra frontale en forme de goutte d’eau est un peu dépassée et a fait place aux caméras poinçon, mais vivo a décidé de faire de la résistante. Cela reste un choix intéressant car ça permet au fabricant de mettre une caméra qui ne prend pas trop de place sur l’écran. En bas du smartphone par contre, le menton est assez imposant comme nous avons pu le constater.

menton du smartphone

Le menton sous l’écran du vivo Y20s

Côté tactile, le smartphone affiche un sans-faute, il réussit le test du premier coup et aisément, en affichant toute sa dalle tactile, ce qui est un test majoritairement réussi, mais où certains smartphones pèchent un peu parfois, dans les angles notamment.

Appareil photo du vivo Y20s

Le vivo Y20s dispose de trois capteurs photo dorsaux rangés avec le flash dans un module qui dépasse un peu de l’appareil. Le capteur principal propose une résolution de 13 MP, c’est assez classique sur des smartphones entrée de gamme. Toutefois, on peut noter que le Honor 10X Lite propose, lui, un capteur 48 MP. Ce capteur 13 MP est accompagné par 2 capteurs de 2 MP chacun, permettant l’effet de profondeur du mode portrait, mais également un capteur macro.

appareil photo du vivo y20s

Les trois capteurs proposent des ouvertures similaires et on ne retrouve pas de capteur grand angle sur ce smartphone. C’est dommage et ça aurait sans doute été plus utile que le capteur macro, certes très sympa pour prendre des photos de très près, mais qui n’est que de 2 MP. Les photos seront donc belles avec sur l’écran du smartphone et … c’est tout. Pour ce qui est des capteurs, ils sont répartis comme suit :

CapteurCapteur principalCapteur de profondeurCapteur macro
Résolution13 MP2 MP2 MP
Ouverturef/2.2f/2.4f/2.4

Force est de constater que le smartphone, avec un capteur de 13 MP, ne propose pas un zoom réjouissant. Nonobstant l’absence de grand angle, on dispose d’un zoom x4 seulement. C’est une nouvelle fois décevant mais ça reste une bonne chose de la part de vivo de ne pas proposer un zoom plus élevé, afin de ne pas dégrader la qualité des photos plus que ça ne le fait déjà.

Nous avons pu observer jusqu’à présent que le vivo Y20s ne se débrouille pas admirablement au niveau de l’écran et à propos de sa conception. Par malheur, l’appareil photo nous laisse le même gout.

IMG_20201219_112156

Le premier cliché de la gare Montparnasse confirme la tendance. Le ciel crame les blancs si bien que l’on n’en obtient aucun dégradé et l’intérieur de la gare se devine à peine. Tout en manquant de contraste sur la façade de la gare, l’appareil laisse peu de détails sur celle-ci.

Cette absence de détails s’illustre bien sur l’horloge de la gare. Là où l’on a du mal à distinguer les chiffres romains avec le vivo Y20s, ils sont bien plus nets avec le Google Pixel 4a. Doit-on rappeler que le Pixel 4a dispose d’un capteur de 12 MP et que le vivo Y20s dispose d’un capteur de 13 MP. Ce premier cliché reflète plutôt bien la performance photographique de cet appareil : vraiment pas mauvais, mais clairement pas au niveau d’un Pixel, même d’entrée de gamme.

IMG_20201219_114154

Le deuxième cliché de la gare Montparnasse nous rappelle celui de Saint-Lazare. Déjà, la gare est moche. Ensuite, bien que le téléphone ne soit pas des plus mauvais pour son prix, il pèche sur détails et a tendance à cramer le ciel pour récupérer le maximum de détails sur les parties sombres de l’image.

IMG_20201219_115034

En extérieur, le vivo Y20s n’a pas grand-chose à se reprocher alors qu’en intérieur, les choses se corsent. Le TGV Réseau que nous pouvons observer souffre d’un manque de détail et de certaines zones qui restent floues à cause d’une exposition trop longue. À cause de cette durée d’exposition trop longue, l’éclairage direct crame encore une fois la photo. De plus, les détails ne sont pas au rendez-vous, par exemple au niveau des portiques où les écrans sont trop flous ou la vision très faible de l’intérieur de la cabine du train.

Vivo Y20s

Pour conclure sur la qualité photo en automatique, le vivo Y20s se débrouille bien lorsque les prises de vue sont à l’extérieur, mais peine à l’intérieur. Pour un smartphone à 200€, on l’excusera largement. Mémé pourra prendre des photos de ses enfants, mais elle ne tentera pas non plus de refaire le Baiser de l’hôtel de ville.

Zoom

L’absence du mode grand angle déçoit, mais on ne pouvait pas en demander tant. On retrouve toutefois la possibilité d’avoir un zoom x4 avec ce smartphone, ce qui est appréciable. Toutefois, c’est la qualité photo à x4, elle, qui n’est pas vraiment appréciable. En effet, elle n’est pas exceptionnelle du fait de l’utilisation d’un capteur avec une ouverture assez faible, à f/2.2 seulement alors que certains smartphones ouvrent à f/1.7 !

Il est également dommage que le zoom s’arrête à x4, mais comme nous l’avons dit précédemment, c’est tout à fait normal et même une bonne chose, afin d’éviter les photos ressemblant plus à une bouillie de pixels qu’autre chose.

Photo de nuit

Le vivo Y20s ne dispose pas d’un mode nuit à proprement parler, ce qui lui est dommageable. En même temps, rares sont les téléphones dans cette gamme de prix qui peuvent se vanter d’avoir une telle fonctionnalité. Nous n’avions pas d’expectations sur la photographie de nuit et donc nous n’avons pas été surpris. Pour simplifier : on y voit rien, mais pour un téléphone à 200€, on s’attendait pas à des lunettes de vision nocturne. Cependant, d’autres smartphones sont plus clairs dans leurs photos de nuit.

IMG_20201219_181815

Caméra frontale

On retrouve sur ce smartphone, une caméra frontale en goutte d’eau. Ce n’est plus tellement à l’ordre du jour et même les concurrents sont passés à la caméra poinçon depuis un certain temps maintenant. Mais vivo nous replonge dans cette ère qui a pour avantage de rendre les smartphones moins chers, disons-le. La caméra de 8 MP propose tout un panel d’effets beauté, nous n’en avions jamais vu autant dans un smartphone.

Vous pouvez changer la taille de votre nez, de votre front, de votre menton, vous lisser la peau et faire bien d’autres optimisations.

caméra frontale du y20s

Pour ma part, je teste un produit avec un aspect naturel donc j’ai laissé la caméra frontale sans effets beauté. Les photos ne sont pas exceptionnelles il fait le reconnaître. Elles manquent de vie, les visages sont trop blancs, on a la possibilité de régler le teint mais l’idée serait de tout avoir correctement en mode automatique. De même, le mode portrait reste un mode photo classique, en arrière-plan on ne constate qu’un grain présent de manière. Pour indice, la photo sans mode portrait est à gauche, la photo avec est sur la droite.

Vidéo

Le vivo Y20s ne laisse pas la place à des vidéos fluides à 60 fps, ni très définies en 4K Ultra HD. On reste sur deux résolutions possible, soit du 1080p, du Full HD, soit du 720p. C’est comme ça et ça n’est pas très grave, les smartphone entrée de gamme sont encore assez timides au niveau Ultra HD, à tort car le capteur le permettrait. On note également qu’on ne trouve pas de Full HD 60 fps. C’est dommage et ce petit effort aurait pu être fait, d’autant plus que ça n’est pas très compliqué à mettre en place.

La qualité vidéo est donc à l’image du reste du smartphone, correcte mais sans plus. La stabilisation n’est pas terrible et aurait mérité un peu mieux mais comme toujours, nous avons ici un smartphone entrée de gamme, rien donc de bien exceptionnel malheureusement. A vrai dire, le vivo Y20s ne nous déçoit qu’un peu. On ne s’attend pas à grand chose d’un modèle entrée de gamme mais là, sans 60 fps ni 4K UHD ni même une bonne stabilisation, on estime qu’un petit effort aurait pu être fait.

Interface FuntouchOS

Le vivo Y20s tourne sous une version altérée d’Android dénommée FuntouchOS. Il s’agit de l’interface constructeur de Vivo que l’on retrouve sur toute la gamme en France. Il est bon à savoir que le portable tourne sous Android 10, une honte sachant qu’Android 11 est sorti le 8 septembre 2020 en version finale et que des bêta existent depuis février 2020.

On résumera FuntouchOS par la version vanilla d’Android, mais moins bien. Les rares et subtiles modifications faites à l’interface n’ont pas grand intérêt et dénaturent Android. La police a été changée sur certains éléments – Google Sans vers Roboto -, les paramètres sont chamboulés (pour aucune raison valable), des bloatwares tels qu’une app vivo.com, Instagram et TikTok ont été ajoutés et l’esthétique rappelle les anciennes versions d’Android.

funtouch os

On est loin des subtiles modifications qu’apportait OxygenOS sur le téléphones OnePlus d’antan. L’écran fractionné permet quant à lui d’utiliser deux apps en même temps et d’autres fonctionnalités ne fonctionnent même pas – comme l’activation du flash en secouant l’appareil. On doit par contre noter la présence d’un mode à une main s’activant d’un geste, car l’écran de ce téléphone peut paraître compliquer à utiliser à une seule main vu sa hauteur.

Sinon, FuntouchOS n’ajoute pas que des contraintes, mais aussi des fonctionnalités utiles. Par exemple, un enregistreur d’écran va permettre… d’enregistrer l’écran, le mode jeu de couper les notifications et de – peut être – améliorer les performances.

Mis à part un dark mode natif à Android, il n’y a pas de possibilité de customisation si l’on ne prend pas en compte les deux thèmes inclus. On regrette également d’avoir systématiquement les conditions d’utilisation à accepter dans les premiers instants, à chaque mouvement que l’on fasse sur le smartphone. Dès la configuration, on retrouve des pages et des pages de conditions obligatoires mais que peu de monde ne lira … Heureusement, cela ne dure pas et elles ne réapparaissent pas dès lors que vous les avez acceptées. Cela va un peu avec Android 11, mais c’est assez pénible d’approuver une politique de confidentialité pour presque chaque application.

Autonomie

L’autonomie du vivo Y20s ne peut qu’être flatteuse : le SoC ne consomme presque pas, car il n’est pas puissant, la faible définition de l’écran aide et l’absence de fonctionnalités gourmandes en énergie permettent de ne pas plomber la batterie (120 Hz, Alaways On Display, 5G, etc).

En même temps, le vivo Y20s dispose d’une batterie d’une capacité de 5000 mAh. Cette capacité est nettement supérieure à beaucoup de téléphones sert le Y20s. La combinaison d’une grosse batterie et de composants qui consomment peu permet une autonomie excellente. Le téléphone tiendra très bien une grosse journée d’utilisation et peut même aller jusqu’à deux jours en utilisation classique.

autonomie du y20s de vivo

Une fois la batterie achevée, le téléphone se recharge à travers un port micro USB. Ce dernier propose une charge de 18 Watts, cependant il est vraiment dommage de retrouver cette connectique en 2021, alors que même un Raspberry Pi est équipé d’USB-C.

Connectivité

En termes de connectivité, nous commencerons par la connectique du smartphone. On retrouve sur ce dernier, un port jack permettant de brancher vos écouteurs ou votre casque, sans avoir de Bluetooth. Comme nous l’avions vu précédemment, le smartphone dispose cependant d’un port micro-USB. En 2021, un port micro-USB sur un vivo Y20s, smartphone à 200€, ça n’est plus du tout d’actualité. Même certaines marques en mettent sur des écouteurs à 30€ ! Il est donc dommage de ne pas retrouver de connectique universelle ici et de se trouver avec un connecteur dépassé.

Pour ce qui est de la connectivité sans fil, on retrouve évidemment du NFC sur ce smartphone, une compatibilité 4G+ et les traditionnels Wi-Fi et Bluetooth. Pas de Wi-fi 6 ici cependant on retrouve du Bluetooth 5.0, ce qui est un classique. La marque aurait pu disposer du Bluetooth 5.1 mais ça n’est pas très grave. Le smartphone prend également en charge la radio FM.

Pour naviguer sur internet quand vous n’êtes pas chez vous, le smartphone ne dispose bien évidemment pas de la 5G. Toutefois on retrouve des bandes 4G assez généreuses qui sont les suivantes :

Type de connectivitéBandes compatibles
2G2, 3, 5, 8
3G1, 2, 4, 5, 8,
4G1, 2, 3, 4, 5, 7, 8, 20, 28, 38, 40, 41

vivo n’est pas aussi généreux que son concurrent Oppo sur la quantité de bandes disponibles, mais on retrouve les bandes essentielles dont nous avons besoin en France. On se satisfait donc de cela sans soucis.

speedtest 4G vivo y20s

Côté speedtest, nous avons fait l’essai à notre endroit habituel, où les smartphones les plus haut de gamme peuvent pointer à 250 Mbps, le résultat reste mitigé. Certes, on est sur un smartphone entrée de gamme. Cependant, l’iPhone 6 captait la 4G jusqu’à 150 Mbit/s. On attend d’un smartphone de 2020, un peu mieux que d’un smartphone de 2014, si bien qu’il soit entrée de gamme.

Verrouillage et sécurité

Afin de ne pas laisser paraître de capteur d’empreintes digitales à l’arrière, ce dernier est placé dans le bouton power, sur la tranche du téléphone. Celui-ci ne nous aura pas causé de tort, bien qu’il ai tendance à être un peu lent. Les écrans LCD sont trop épais pour accueillir un capteur d’empreintes sous l’écran. Ainsi, le capteur se retrouve déporté sur le côté. On apprécie le fait de l’avoir ici et non au dos, ce qui n’a pas pour effet en général de rehausser la qualité du smartphone.

capteur d'empreintes digitales

En complément de ce lecteur d’empreintes digitales, la caméra frontale permet un déverrouillage facial rapide, toujours utile si le capteur ne marche pas. Ce système est juste un logiciel permettant de déverrouiller le smartphone à l’aide d’un simple regard au lieu de mettre votre doigt. Dans la nuit, il mettra la luminosité au maximum pour voir votre visage, ce qui n’est pas très agréable. Cependant, vous pourrez toujours utiliser le capteur d’empreintes digitales, rapide et fiable.

Le système de reconnaissance faciale du vivo Y20s est performant et rapide, on apprécie son fonctionnement agréable et il ne se laisse pas berner par une simple photo, contrairement à ce que peuvent subir certains autres modèles d’autres marques concurrentes.

Qualité sonore

Le vivo Y20s dispose d’un seul haut-parleur mono placé sur la tranche inférieure du téléphone. Ce dernier ne brille pas par son excellence, mais suffit : c’est mieux que rien. Tout d’abord, on remarque que le son est vraiment étouffé et pas agréable du tout pour une écoute confortable. En effet, les basses ne sont pas vraiment les plus profondes, les aigues et les médiums ne sont pas assez agressives pour relever le niveau. C’est dommage car le son est vraiment mauvais. A côté, le Oppo A53s au même prix est très bon.

Malgré ce haut-parleur décevant, nous nous réjouissons de la présence d’un port jack 3.5 mm sur la même tranche inférieure pour brancher un bon casque ou des écouteurs.

Test vivo Y20s : Avis

On ne juge pas un téléphone à sa présence ou son absence de fonctionnalités, mais à ce qu’il offre pour son prix. Le vivo Y20s se place à un tarif de 199€. Pour ce prix, on a un grand écran 720p, un SoC Snapdragon 460 et une autonomie record. Par contre, le Oppo A53s lui aussi fabriqué par BBK Electronics a un port USB-C, un écran 90 Hz et un écran poinçonné, avec un bon son stéréo en prime.

Marchand
Stock
Prix
Offre
shopping street
Stock
184€
shopping street
Stock
184€
shopping street
Stock
184€
shopping street
Stock
184€
shopping street
Stock
198€
shopping street
Stock
199€

Le principal défaut du vivo Y20s reste son port micro USB, largement dépassé aujourd’hui. Pourquoi vouloir choisir un téléphone peu puissant et avec un port micro USB quand Xiaomi met à disposition pour le même prix un téléphone qui dépasse notre vivo en tous points. De même pour le processeur, il a tendance à être un peu léger, bien que les performances restent fidèles à la gamme de smartphone que l’on a.

Certains apprécieront le grand format du smartphone, d’autres non. Il est vrai que le vivo Y20s adopte un form-factor assez imposant, plus grand que notre smartphone de référence l’iPhone 12 Pro Max, déjà assez grand. Cependant, les personnes avec de grandes mains ne pourront qu’apprécier !

Test vivo Y20s
7
7.3
7.3/10

vivo Y20s : Avis

Le vivo Y20s met tout sur l’autonomie. Toutefois, bien d’autres smartphones proposent une batterie de 5000 mAh. En effet ici, l’appareil photo est assez limite et les performances, pas exceptionnelles. On regrette également un écran HD+ seulement et même pas 90 Hz. Si le design reste bien soigné et correctement fini, le vivo Y20s nous laisse sur notre faim. Le smartphone est globalement plutôt bon mais il manque une petite chose.

  • Performances
    7
    7/10
  • Écran
    7
    7/10
  • Appareil photo
    6
    6/10
  • Logiciel
    7
    7/10
  • Autonomie
    10
    10/10
  • Prise en mains
    7
    7/10
Pros
  • Couleurs de l’écran correctes
  • Très bonne autonomie
  • Taille XXL
  • Capteur d’empreintes latéral
Cons
  • Les performances un peu légères
  • L’appareil photo dorsal
  • La caméra frontale
  • Pas de Full HD+ ni 90 Hz
  • Haut-parleur mauvais
68 articles

À propos de l'auteur
Réel enfer des profs de techno, je suis passionné à tout ce qui comporte des semi-conducteurs. J'en suis finalement venu à laisser mon rêve de devenir le prochain Linus Tech Tips de côté pour écrire des articles.
Articles
Articles similaires
Objets connectésSécuritéTests high-tech

Test Chacon Rotating Wi-Fi Camera : Un mini R2D2 de surveillance

5 minutes de lecture
Chacon Rotating Wi-Fi Camera Présentation rapide La caméra intérieure rotative Chacon vous permet de surveiller votre maison en toute discrétion depuis votre smartphone. Elle permet également la vision nocturne via la compatibilité infrarouge. Chacon Rotating Wi-Fi Camera au meilleur prix 54€ Voir 9 Quoi de mieux que de pouvoir avoir un visuel sur sa maison lors de…
Objets connectésSécuritéTests high-tech

Test Ring Indoor Cam : La caméra compacte d'intérieur pas chère

6 minutes de lecture
Une surveillance intérieure, oui, mais à quel prix ? Entre les services de télésurveillance…
ComposantsRefroidissementTests high-tech

Test Be Quiet! Silent Loop 2 : Le grand retour du watercooling silencieux

5 minutes de lecture
Avec le retour en force de Be Quiet! dans le monde des watercooling grâce…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
SmartphoneTests high-tech

Test Oppo Reno 4Z : une très belle entrée dans la gamme