Connect with us

Hi, what are you looking for?

Smartphone

Test Sony Xperia 1 III : Le smartphone haut de gamme par Sony s’améliore

test sony xperia 1 III

Sony est très présent depuis quelques années dans le domaine des appareils photos. Le constructeur du Walkman est un peu partout depuis des années et même dans le marché des smartphones. Cependant, il se montre plus discret que la plupart des autres constructeurs sur ses smartphones, avec seulement quelques références au catalogue. Que vaut le Sony Xperia 1 III, le ténor de la gamme ?

Marchand
Stock
Prix
Offre
shopping street
Stock
1171€
shopping street
Stock
1299€
shopping street
Stock
1299€
shopping street
Stock
1831€

Design

Comme à son habitude, Sony fait très bien les choses. Le Xperia 1 III adopte des finitions haut de gamme sur toute sa surface. L’appareil joue dans la gamme des téléphones les plus plats, avec un écran non incurvé et un dos également parfaitement à plat. Les bordures sont en angle droit, pas d’arrondis ici, Sony propose avec cette mouture haut de gamme de la série, un appareil très rectiligne, qui en impose au vu de ses dimensions.

En effet, face à d’autres smartphones, s’il se montre naturellement plus haut, le Xperia 1 III est également plus volumineux, plus épais et plus remarqué. La faute en partie à sa couleur, en effet, le modèle ici est tout de noir vêtu. Cela lui permet de s’imposer face à des concurrents multicolores comme le Oppo A94. Passons à un rapide tout du propriétaire.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Sur la face avant, se trouve l’écran, prédominant certes mais pas autant que chez d’autres constructeurs. En effet, cet écran impose toujours des bords assez épais en haut comme en bas. C’est la marque de fabrique de Sony, qui ne souhaite pas proposer d’écran totalement borderless comme peuvent le faire la plupart des concurrents. Le menton en bas du smartphone est donc assez épais certes, mais c’est une question d’équilibre avec la partie supérieure.

test sony xperia 1 III

Sur la partie haute, on retrouve bon nombre de capteurs, ainsi que la caméra frontale et le haut-parleur pour les appels.

sony xperia 1 III avis

Sur la tranche gauche, se trouve le tiroir SIM. Ce dernier a un avantage notable chez Sony, il n’est pas comme partout ailleurs. En effet, Sony ne propose pas de trombone extracteur car ce tiroir SIM s’ouvre en tirant en bas avec un ongle. C’est pratique et ça évide de devoir se balader avec un outil spécial ou un trombone. A l’intérieur de ce dernier, on peut loger soit deux cartes SIM, soit une carte SIM et une carte micro-SD.

sony xperia 1 III carte sim

Sur la tranche droite, je n’avais jamais vu autant de boutons sur un smartphone. Sauf peut-être avec le précédent Xperia 1 II du coup. De haut en bas, on retrouve un bouton de réglage du volume en un seul bloc, ce n’est pas configuration que je préfère. Ensuite, le bouton de verrouillage / déverrouillage de l’appareil, ce dernier renferme le capteur d’empreintes digitales. Un autre bouton sert pour activer Google Assistant et enfin, le dernier pour prendre des photos depuis l’appli appareil photo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

On se demande franchement ce que fait le bouton permettant d’activer Google Assistant ici, un autre moyen aurait été bien plus utile pour appeler l’assistant, même sans activer le célèbre « Ok Google ».

Au niveau de la tranche inférieure, se trouve le port USB-C, accompagné du microphone principal. C’est tout, en effet, le haut-parleur pour l’écoute musicale se situe tout en bas de l’écran de l’appareil, pour une meilleure immersion audio. Sur la tranche supérieure, on retrouve une prise jack ! Le Sony Xperia 1 III est un des très rares smartphones haut de gamme à proposer une prise jack, c’est important de le signaler.

sony xperia 1 III usb-c

Au niveau de la face arrière, on retrouve le module photo bien évidemment, nous y reviendrons. Le logo de la marque est apposé de manière très discrète avec le logo NFC au dessus, une habitude chez le constructeur qui juge bon de préciser que le smartphone dispose de cette connectique. Quelques certifications sont présentes en bas de ce dos en verre mat et au toucher très soft, très agréable.

sony xperia 1 III dos

Quant au module photo, celui-ci se compose de trois capteurs de 12 mégapixels, ainsi que d’un flash et d’un autofocus et d’un dernier capteur TOF 3D de 0,3 MP. Nous avons la chance de trouver ici un objectif qui ne dépasse pas trop de la surface de l’appareil, une chance quand toute la concurrence laisse ses capteurs dépasser de plusieurs millimètres.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Dans tous les sens, le Sony Xperia 1 III propose un design haut de gamme ainsi que des finitions dignes d’un modèle vendu à un tel prix. Cependant, ce ne sont pas les seules caractéristiques intéressantes de l’appareil.

Caractéristiques du Sony Xperia 1 III

Modèle Sony Xperia 1 III
Logiciel Android 11
Processeur Qualcomm Snapdragon 888
RAM 12 Go
Processeur graphique (GPU) Adreno 660
Capacité de stockage 256 Go
Taille d’écran 6,5 pouces
Définition 3840 x 1644 pixels
Densité de pixels (DPI) 642 dpi
Appareil photo dorsal
  • 12 MP
  • 12 MP
  • 12 MP
  • 0,3 MP
Appareil photo frontal 8 MP
Vidéo 4K@60 FPS, 1080@30/60 FPS
Wi-Fi a/b/g/n/ac/ax
Bluetooth 5.2
Compatible 5G Oui
NFC Oui
Capteur d’empreintes Oui
Reconnaissance faciale Non
Connectique USB-C
Capacité de la batterie 4500 mAh
Recharge sans fil Non
Recharge rapide Oui : 30W
Poids 186 grammes

Performances

Comme le Xperia 1 III est un smartphone haut de gamme, on y retrouve en toute logique, des composants haut de gamme. Le processeur est un Qualcomm Snapdragon 888, ce dernier est épaulé par 12 Go de RAM en LPDDR5 et 256 Go de stockage en UFS 3.1. Toutes les dernières normes sont là, avec de très bonnes performances dans tous les domaines.

Le processeur graphique est un Adreno 660, il va de pair avec le Snapdragon 888 généralement et il remplace l’Adreno 650 à la place de meilleure puce graphique pour smartphones Android. Avec tout cela dans le ventre, le Xperia 1 III devrait laisser sur place bien des concurrents et se montrer des plus performants.

Antutu du Xperia 1 III

Le Xperia 1 III se situe dans les meilleurs smartphones du moment. Avec de très bonnes performances, il est dans le haut du classement des applications de benchmark. Le score Antutu du Xperia 1 III est de 806442 points. En effet, l’application nous indique que l’appareil dépasse 95% des utilisateurs et lui offre même la petite couronne en or, récompense réservée pour le haut du panier.

A un tel prix en même temps, j’ai bien envie de vous dire heureusement qu’il réalise un tel score. Le CPU et la RAM sont très bons, le GPU est excellent et permet de jouer à des jeux sans soucis, sans aucun ralentissement et de profiter pleinement du 120 Hz. Attention toutefois à ne pas laisser l’écran en 4K cinématique tout le temps, en plus de créer de très légers lags, cela peut toutefois tirer très fortement sur la batterie.

Advertisement. Scroll to continue reading.

GeekBench du Xperia 1 III

Le smartphone dispose du processeur Qualcomm Snapdragon 888, un modèle haut de gamme et par ailleurs, le processeur le plus performant sur les smartphones Android, juste avant la sortie du Snapdragon 888 et du Snapdragon 898. Le score GeenBench du Xperia 1 III est de 3595 points, ce qui est un très bon score. Il dépasse allègrement des smartphones comme le Mi 11 Ultra, pourtant doté du même processeur.

Toutefois, le refroidissement de ce processeur est bien meilleur sur le smartphone de chez Sony que chez son concurrent chinois.

PerformanceTest du Xperia 1 III

L’appareil dispose des dernières normes pour le stockage et  la RAM, à savoir de la LPDDR5 et du stockage UFS 3.1. On retrouve en effet des débits très intéressants concernant la RAM en premier lieu, avec 3699 Mo/s en lecture et 3362 Mo/S en écriture. Côté latences, elles sont dans les plus basses que j’ai pu voir sur un smartphone, avec seulement 26,6 ns.

Concernant la puce de stockage, c’est une nouvelle fois très bon, avec 827 Mo/s en lecture et 514 Mo/s en écriture, le Xperia 1 III réussit avec brio ces benchmarks, qui montrent une chose nette, il en a dans le ventre et ce n’est pas prêt de s’arrêter avec nos derniers benchmarks.

Advertisement. Scroll to continue reading.

3DMark du Xperia 1 III

Le Sony Xperia 1 III dispose d’une puce graphique Adreno 660, un modèle performant et féroce de chez Qualcomm, le tout dernier modèle en date par ailleurs et certainement là pour quelques mois. Le GPU est puissant,

Smartphone Sling Shot Sling Shot Extreme Wild Life Wild Life Extreme Wild Life Stress Test Wild Life Extreme Stress Test
Sony Xperia 1 III MAX MAX 5808 1524 5820 1531
realme GT MAX MAX 5853 1528 5837 1534

A comparer avec le realme GT toutefois, vendu bien moins cher, cet Xperia 1 III se montre un petit peu moins performant. Malgré-tout, ce ne sont que des performances en benchmarks qui sont très proches au final, rien de dérangeant ici. On remarque d’ailleurs qu’en jeu, sur des gros volumes comme GTA San Andreas par exemple, l’appareil se montre parfaitement fluide, même s’il a tendance à chauffer en effet.

Écran

Le Xperia 1 III est un smartphone très bien fourni pour ce qui est de la qualité d’image. En effet, chose exceptionnelle, le smartphone dispose d’une dalle 4K Ultra HD à 120 Hz, ce qui est très rare sur les smartphones, même les plus hauts de gamme. Cela lui confère une excellente densité de pixels de 642 DPI sur cette dalle de 6,5 pouces.

Cependant, Sony est également un grand amateur des smartphones au ratio d’écran 21:9. C’est le seul constructeur à proposer cela mais tous les smartphones de la gamme Xperia numérotés adoptent ce format d’affichage. C’est cependant la volonté de Sony et on peut la comprendre, néanmoins le smartphone est ici bien plus grand que les autres. Pour la largeur, c’est un tout petit peu moins que la moyenne mais pour la hauteur, c’est environ 1 centimètre de plus.

Advertisement. Scroll to continue reading.

L’écran du Xperia 1 III adopte des bords assez fins à gauche comme à droite mais relativement épais en haut comme en bas. La faute à une uniformisation certes très bien réalisée entre les deux extrémités.

Pour ce qui est de la résolution, nous sommes dons sur 3840 x 1644 pixels. Pour un écran de smartphone, c’est assez impressionnant et en effet, Sony a les moyens de nous impressionner. Ajoutez à cela le 120 Hz, le résultat est vraiment magnifique et très agréable. La batterie n’est pas vraiment fan de cela, mais l’expérience utilisateur s’en voit largement améliorée.

On dispose également d’un mode Always-On sur ce smartphone, avec un affichage de l’heure, de la date et des notifications récentes. Inutile cependant de vous attendre à trouver des effets et des visuels différents, originaux et amusants, il n’y en a pas, chez Sony, on fait toujours au plus simple et au plus fonctionnel. Ce n’est pas une si mauvaise chose toutefois.

Il est possible de régler la balance des blancs de manière poussée dans les paramètres de l’écran, cependant, ce réglage sera annulé par le mode Cinema Display pour l’affichage en 4K Ultra HD.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Enfin, on retrouve le thème sombre mais Sony n’a toujours pas compris que le thème sombre doit rendre les zones blanches du coup, totalement noires et non grises foncées. C’est décevant et on espère qu’une mise à jour viendra corriger cela, profitons du fait que l’on dispose d’une dalle AMOLED !

Appareil photo

Comme tous les smartphones haut de gamme, le Xperia 1 III dispose de plusieurs capteurs photo. Cependant, pas de résolutions folles ici comme sur un Mi 11 Ultra, Sony arrive à proposer d’excellents résultats avec trois capteurs de 12 MP et un capteur TOF de 0,3 MP, qui ne prend pas réellement de photo lui. Comme quoi, rien ne sert d’avoir des capteurs avec des résolutions extravagantes, quelque chose de simple et de bien travaillé suffit.

sony xperia 1 III appareil photo

Voici comment sont répartis les capteurs photo du Xperia 1 III :

Objectif Capteur 1 Capteur 2 Capteur 3 TOF Caméra frontale
Résolution 12 MP 12 MP 12 MP 0,3 MP 8 MP
Ouverture f/1,7 f/2,3 f/2,2 f/2
Angle de vue 82° 34° 124° 78°
Longueur focale 24 mm 70 mm, 105 mm 16 mm

Il est possible de prendre des photographies ou des vidéos avec plusieurs modes de prise de vue. Comme à son habitude, Sony est cependant assez modeste sur les fonctionnalités avec :

Advertisement. Scroll to continue reading.
  • Photo
  • Vidéo
  • Portrait
  • Ralenti
  • Édition de selfies
  • Images panoramiques
  • Effet créatif

Pas de mode nuit ici ou de fonctionnalité type dual-vidéo view, photo de nuit ou toutes ces autres fonctions bien pratiques mais pas indispensables. Sony mise sur la qualité photo globale de son smartphone en toutes conditions et pas sur les fonctionnalités qu’il juge futiles. Cependant, l’application appareil photo aurait grand besoin d’un coup de jeune et d’une remise à niveau ergonomique. Il est compliqué de s’y retrouver et une personne novice peut prendre du temps à gagner ses repères.

On dispose par ailleurs de deux applications, une pour la prise de photos et vidéos classiques et une pour la prise de vidéos mais axée pro et uniquement sur la vidéo pour le coup. Mais voyons d’abord la partie photo avant de nous pencher sur les vidéos.

Mode automatique

Il est évident qu’avec un tel smartphone, les photos ne peuvent être que réussies. Le Xperia 1 III permet de prendre de très bonnes photos, tout en apportant les réglages pro de chez Sony. Il y a soit le mode basique, soit le mode automatique, soit plus de personnalisation avec :

  • M : Exposition manuelle
  • MR : Rappel de mémoire (sauvegarder des paramètres de prise de vue par ex. ISO, shutterspeed, ouverture…)
  • S : Vitesse de l’obturateur prioritaire : on ne peut régler que la vitesse d’obturation, les autres paramètres s’adaptent automatiquement
  • P : Programme automatique, impossible de régler la vitesse d’obturation mais possible de régler tout le reste
  • Auto : Mode automatique, le smartphone choisit seul sa configuration pour le type de scène
  • Basic : Possibilité de prendre des photos, scanner des QR-Codes, prendre des vidéos, sans réglages particuliers

Bien évidemment, un tel smartphone ne peut pas être mauvais. Sony propose d’excellents appareils photo comme l’A9 II, il est donc impossible que leur smartphone le plus haut de gamme ne prenne pas de belles photos. En revanche, pas de résolutions exceptionnelles ici, on se limite à du 12 mégapixels.

Les photos sont toutefois de très bonne qualité, on remarque en effet que les images sont remarquables, même avec une résolution aussi « basse ». Apple fait de même avec des objectifs de 12 MP et arrive à obtenir d’excellents résultats également, Sony n’est pas le seul à procéder de la sorte. La qualité d’image est vraiment très agréable, les photos prises avec le Xperia 1 III sont proches de la perfection, il nous manque juste une densité de pixels plus élevée qui n’aurait pas été de refus.

Zoom

Accrochez-vous bien ici car Sony innove, mais je ne sais pas si c’est dans le bon sens du terme. En effet, les appareils photo propose maintenant un mode grand-angle et un zoom parfois assez conséquent. Cependant, Sony propose ici un grand-angle à x0,7, ce qui est très étonnant. D’habitude, plus on monte en gamme plus on améliore l’angle du zoom, l’iPhone prend à x0,5 ! Les hauts de gamme de Samsung de même.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Voici donc quelques échantillons d’image, en constatant en effet que la différence de qualité entre le grand-angle x0,7 et la visée classique x1 n’est pas énorme, forcément … Pour ce qui est du zoom maximal, on monte à x12,5, c’est de la précision pour le coup, mais Sony a le mérite de proposer des photos de bonne qualité, qui ne pixelisent pas à foison quand on commence à zoomer, c’est déjà une très bonne chose.

Caméra frontale

Le Xperia 1 III est doté d’une caméra frontale de seulement 8 mégapixels. C’est un peu dommage mais on l’a vu,n Sony n’est pas dans la course à qui proposera la plus grosse résolution, mais plutôt à qui exploitera le mieux le matériel proposé. Ce qui est valable au dos n’est pas forcément valable à l’avant. En effet, la caméra propose une belle qualité d’image, claire, nette et lumineuse, il n’y a rien à redire là-dessus.

Cependant, ne vous aventurez pas à zoomer sur la photo, la qualité s’en verra dégradée assez rapidement, surtout sur l’écran 4K Ultra HD de l’appareil ! N’oublions pas qu’il n’y a que 8 mégapixels. Le smartphone permet toutefois de prendre des photos avec l’autre main que celle qui tient l’appareil, un flash via l’écran et un mode HDR plus qu’indispensable.

Vidéo

C’est sur ce mode que Sony a essayé d’être le plus complet, en proposant une application dédiée nommée Vidéo Pro. A l’instar de l’application Photo Pro, l’appli de vidéos ne prend en revanche pour sa part, que des vidéos. Il est possible de choisir ses paramètres de manière assez précise, on retrouve la possibilité de filmer en 4K 60 fps, ce qui est un vrai plaisir. Il est également possible de filmer en 4K 120 fps mais sans le son, ce qui est peu utile.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le mode de colorimétrie est personnalisable, ainsi que tout ce qui fait une bonne vidéo à savoir l’ouverture, les ISO, la vitesse d’obturation (shutterspeed), … Toutefois, on ne retrouve pas de possibilité de changer le profil d’image pour filmer en S-Log 3 par exemple, c’est dommage car c’est ce que j’utilise pour mes vidéos, mais cela n’est pas possible ici.

Quoi qu’il en soit, les vidéos sont bien stabilisées et utiliser ce smartphone en mode automatique pour faire des vlogs à vélo ou à moto serait une insulte, il est conçu pour filmer bien plus intéressant et aller dans la précision, plutôt qu’être utilisé en mode automatique au vu des fonctionnalités qu’il propose.

Interface

Nous avons dit du bien de la partie photo, maintenant on peut se lâcher. Le problème avec l’interface des smartphones Sony est qu’elle n’est pas vraiment des plus élégantes et travaillées. C’est l’interface de Google pure et 100% stock, toutefois, Google sur ses Pixel a au moins le mérite d’apporter un petit plus, une petite touche de personnalisation qui fait qu’on les apprécie.

Là, chez Sony, l’interface est toujours relativement fade, en plus d’être très sombre. En effet, le constructeur adopte toujours un thème et un fond d’écran assez sombres sur ses smartphones, ce qui a également pour effet de donner une apparence moins lumineuse à l’écran.

Advertisement. Scroll to continue reading.

On retrouve la possibilité d’avoir un multitâche cependant, avec l’écran 21:9, ce n’est en effet pas une mauvaise chose.La barre sur la droite, lorsque l’on effectue un double tap dessus, s’active et propose des fonctions rapides comme l’ouverture d’applications, mais également le mode une main, pour utiliser le smartphone à une seule main. Le mode multi-fenêtres est également disponible, ainsi que les réglages de notifications.

On dispose du tiroir d’applications ainsi que de l’interface Android la plus pure qui soit, pour ma part, je ne suis pas convaincu au vu du manque flagrant de personnalisation cependant. Xiaomi a le mérite de proposer une interface agréable et conviviale, Sony devrait sérieusement s’y mettre.

Qualité sonore

Comme sur beaucoup de smartphones, le Sony Xperia 1 III dispose de deux haut-parleurs stéréo pour l’écoute musicale. Cependant, là où ce système est unique, c’est que le second haut-parleur en bas du smartphone, est positionné en bas de l’écran et non sur la tranche basse. C’est là que tout change, contrairement à ce que l’on peut trouver ailleurs.

En utilisation, il n’y a pas besoin de placer sa main d’une certaine manière afin de rendre le son plus immersif ou autre, c’est déjà ça. Ensuite, le son est clairement plus immersif qu’avec un haut-parleur sur la tranche inférieure. On peut enfin poser les mains sur les tranches haut et basse de l’appareil sans bloquer les sorties de son ! Le top pour mes parties de Real Racing.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Sur la qualité audio, ce que l’on doit dire, c’est que pour un smartphone, le son est franchement très bon. Certes, il n’est pas le plus riche en basses mais c’est à peine perceptible. Les aiguës et les médiums sont également parfaitement bien équilibrées pour un smartphone, c’est un excellent compromis. En plus de cela, le Xperia 1 III propose un son puissant et limpide, qui ne sature pas, même au volume maximal.

La fonctionnalité de vibration dynamique YouTube est disponible sur ce smartphone. Elle active le vibreur de l’appareil pour donner plus de vue à l’audio que l’on écoute. Toutefois, le haut-parleur des appels n’est plus exploité pour diffuser du son si la vibration est activée. Entre-nous, couper un haut-parleur pour utiliser de la batterie à faire fonctionner le vibreur … Je n’y vois pas d’utilité.

Enfin , on profite également d’une prise jack, chose très rare sur les smartphones haut de gamme !

Connectivité

Comme tous les smartphones haut de gamme qui sortent en ce moment et depuis quelques temps, le Xperia 1 III est compatible 5G et Wi-Fi 6, c’est la moindre des choses. En plus de ça, le smartphone propose le NFC, Sony table beaucoup là-dessus, surtout pour y connecter très rapidement un casque, comme le Sony WH1000 XM4 par exemple.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Fort heureusement, le smartphone est compatible avec les bandes 5G que nous utilisons en France à savoir les bandes 700 MHz, 800 MHz, 2100 MHz et 3500 MHz. Voici la liste des bandes cellulaires avec lesquelles le Xperia 1 III est compatible :

2G 850, 900, 1800, 1900
3G 1, 2, 4, 5, 6, 8, 19
4G 1, 2, 3, 4, 5, 7, 8, 12, 13, 17, 19, 20, 25, 26, 28, 29, 32, 34, 38, 39, 40, 41, 46, 66
5G n1, n3, n5, n7, n8, n20, n28, n38, n40, n41, n77, n78

Voici un speedtest réalisé en 5G à gauche et en Wi-Fi 6 à droite :

On remarque en effet qu’en Wi-Fi, la qualité du réseau n’est pas mauvaise, les résultat sont même clairement satisfaisants. En 5G cependant, ça n’est pas exceptionnel. Il faut dire en effet que la 5G en 700 MHz n’est pas optimale en termes de débit, mais d’autres smartphones ont tout de même fait un peu mieux.

La connectique pour recharger le smartphone est classique, c’est de l’USB-C, comme on peut s’y attendre sur ce genre de smartphones. Toutefois, l’appareil est également doté d’une prise jack 3,5 mm, comme on peut en retrouver encore sur des smartphones entrée et milieu de gamme, mais aucunement sur des modèles haut de gamme. C’est très pratique d’en avoir une ici, Sony a fait le bon choix.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Autonomie

Si Sony progresse, ce n’est pas encore au niveau des concurrents pour ce qui est de la batterie et de la recharge de l’appareil. Le Xperia 1 III dispose d’une batterie de 4500 mAh, ce qui est tout à fait correct pour un tel smartphone. Cependant, l’écran 4K 120 Hz consomme pas mal de batterie, ce qui la fait fondre assez rapidement comme évoqué durant le test Antutu.

La batterie tient donc la journée, à conditions de ne pas forcer sur son utilisation toutefois. Les usages qui utilisent l’écran de manière intense, si ce dernier est configuré en 4K sont assez énergivores. Ce qui ne laisse en général pas plus d’une journée d’autonomie au smartphone en utilisation normale voire intensive. En revanche, lors d’une utilisation un peu plus légère, on peut monter à 1 journée et demi.

Dans un benchmark, le smartphone peut tenir jusqu’à un peu plus de 9 heures avec l’écran allumé, à environ 40% de la luminosité. C’est un bon résultat pour un smartphone disposant d’une dalle 120 Hz en 4K Ultra HD !

Pour ce qui est de la recharge, Sony a enfin évolué et propose maintenant la recharge 30 Watts avec son smartphone. Nous critiquions le choix du vivo X60 Pro et sa recharge 33 Watts seulement mais nous n’étions pas si mal.Le Sony Xperia 1 III propose en outre la recharge sans fil ainsi que la recharger inversée sans fil, on peut recharger un smartphone ou des écouteurs Bluetooth ainsi, c’est très pratique.

Verrouillage et sécurité

A l’instar d’Apple qui ne met qu’un seul et unique système de sécurité sur ses smartphones, Sony fait de même. Apple propose le meilleur système de reconnaissance faciale, Sony propose un très bon capteur d’empreintes digitales. Ce dernier est situé dans le bouton de verrouillage / déverrouillage du smartphone. Ce système est fiable et très rapide.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Toutefois, on remarque l’absence de système de reconnaissance faciale. En effet, Sony avait trois choix, soit implémenter un capteur comme Face ID, ce qui aurait été onéreux. Une des autres solutions était d’exploiter la caméra frontale, avec le risque que ce système soit rempli de failles, du type rendre le smartphone déverrouillable par une simple photo, soit de ne pas en mettre pour éviter de créer une faille de sécurité. C’est ce dernier choix que Sony a fait et ça n’est pas une mauvaise chose.

Test Sony Xperia 1 III : Avis

Le Sony Xperia 1 III marque une belle évolution par rapport au modèle précédent. Si bien au niveau de l’autonomie que de la caméra, on voit que les modifications ont été faites, les erreurs corrigées et les améliorations apportées avec soin. Si la version précédente était correcte mais sans grand plus, on peut dire que le Xperia 1 III est un très bon smartphone, très haut de gamme certes, mais – mis à part l’interface – qui en vaut le coût et le coup !

Marchand
Stock
Prix
Offre
shopping street
Stock
1171€
shopping street
Stock
1299€
shopping street
Stock
1299€
shopping street
Stock
1831€

Test Sony Xperia 1 III
8
8.3
8.3/10

Sony Xperia 1 III : Avis

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le Sony Xperia 1 III corrige les erreurs de la version précédente tout en apportant les améliorations et évolutions nécessaires.

  • Performances
    10
    10/10
  • Écran
    10
    10/10
  • Appareil photo
    9
    9/10
  • Autonomie
    8
    8/10
  • Logiciel
    5
    5/10
  • Prise en mains
    8
    8/10
On aime
  • Superbe écran 4K 120 Hz
  • Bonnes performances
  • Recharge sans fil et recharge inversée sans fil
  • Très bonne qualité photo
  • Audio remarquable
  • Prise jack présente
On aime moins
  • Logiciel à revoir en profondeur
  • Format 21:9 qui peut ne pas plaire à tout le monde
Written By

Geek à mi-temps et boss final de ce site, je suis aussi étudiant en marketing numérique et communication. Passionné d'informatique depuis mon plus jeune âge, mon premier fichier était un document Word d'environ 1600 pages contenant la lettre h. J'ai pas mal évolué depuis.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lisez aussi

Copyright © 2017 - 2021 Charles Tech - Toute reproduction (même partielle) interdite sous peine de poursuites.