Connect with us

Hi, what are you looking for?

Samsung

Test Samsung Galaxy Z Fold 3 : un encore plus long et un écran plus grand

test z fold 3

Depuis quelques années, Samsung s’est lancé dans le merveilleux monde des smartphones ultra haut de gamme en apportant une innovation majeure, le smartphone pliable. Si cette innovation n’est pas aussi majeure que certaines autres, le Galaxy Z Fold 3 vient consolider la gamme en apportant de nombreuses évolutions très attendues et parfois novatrices.

Marchand
Stock
Prix
Offre
shopping street
Stock
1557€
shopping street
Stock
1699€
shopping street
Stock
1779€
shopping street
Stock
1799€
shopping street
Stock
1799€
shopping street
Stock
1799€
shopping street
Stock
1799€
shopping street
Stock
1799€
shopping street
Stock
1799€
Voir plus d'offres

En effet, le Galaxy Fold premier du nom n’avait déjà pas de Z dans son nom, mais était également assez spartiate sur certains points. Bordures épaisses, grosse encoche pour l’appareil photo, écran avant assez petit, … Samsung a, au fil du temps, corrigé tout un lot de petits défauts du smartphone des amoureux de la différence et amélioré l’appareil de manière flagrante, voyons dans notre test du Galaxy Z Fold 3, ce que vaut cet appareil.

Design

Dans sa boite toute noire ornée d’un Z sur le dessus, c’est bel et bien le smartphone pliable de Samsung et non Zorro à l’intérieur. L’appareil est bien mis en avant et soigneusement emballé. Dans le reste du packaging, sous le smartphone que l’on doit retirer en premier, se trouve un petit carton regroupant les écouteurs d’un côté, filaires, ainsi que le câble de charge de l’autre côté.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Samsung, à l’instar d’Apple, a retiré le chargeur secteur du pack de ses smartphones. Quelques semaines après s’être payé la tête d’Apple quand le fabricant californien avait fait son annonce d’ailleurs, ce qui était excessivement drôle sur le coup. Vous ne trouverez donc plus de chargeur secteur dans certains smartphones Samsung, à commencer par le Z Fold 3.

On regrette par ailleurs de retrouver des écouteurs filaires avec un smartphone aussi haut de gamme, commercialisé au delà de 1500 euros, pour une mise à prix qui tourne aux alentours des 1800 euros. Samsung aurait pu fournir des écouteurs sans fil, même pour quelques euros de plus, mis on se contentera des AKG dans le pack. Pour rappel, AKG est une marque appartenant à Samsung.

test z fold 3

L’appareil arrive déplié, fort heureusement, quoique Samsung aurait pu économiser 3 centimes de carton en le repliant mais là n’était pas le but. Le smartphone a changé et en bien. Commençons par perler de la face avant, qui possède toujours des bords, mais moins épais que la première génération. Ils se sont plus discrets et restent indispensables pour la fermeture de l’appareil.

avis z fold 3

En effet, le claquement qui est produit risquerait à force, d’endommager le verre voire de le casser. Sur l’écran, on retrouve également la caméra frontale en haut, au milieu de la partie droite. Cette caméra est une des premières à être placées sous l’écran, ce qui change pas mal de chose à l’usage par rapport à une caméra classique, nous le verrons. Au centre cependant, on retrouve toujours l’indéniable pliure.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Cette pliure se fait moins prononcée que sur le premier opus, mais reste présente quand le smartphone est éteint. Concernant le face avant, c’est un peu tout. Sur la tranche supérieure, on retrouve à gauche (smartphone déplié) un haut-parleur, ainsi qu’un micro. Sur la tranche droite, se trouvent deux autres microphones, le Galaxy Z Fold 3 est doté de quatre microphones au total.

Au niveau de la tranche gauche se situe le tiroir SIM, permettant d’accueillir deux cartes au format nano-SIM. Contrairement au Xperia 1 III, celui-ci a bien besoin d’un trombone pour l’ouvrir.

capteur d'empreintes du z fold 3

La tranche droite de l’appareil, en plus des antennes que l’on retrouve un peu partout sur l’appareil, se situe le bouton de réglage du volume. Ce dernier es en un seul module avec un bouton en haut et un en bas, pour augmenter ou diminuer le volume. C’est dommage de l’avoir mis en un seul bouton mais je comprends, il n’aurait pas été pratique d’avoir trois boutons sur la droite.

Concernant le côté, en effet il n’est pas évident de le mettre sur le côté gauche, le Samsung Galaxy Z Fold 3 est donc un des rares smartphones excusés pour le réglage du volume sur la tranche droite. Le bouton de verrouillage / déverrouillage du smartphone est également présent, intégrant le capteur d’empreintes digitales. Ainsi, le seul et unique capteur se situe ici, au lieu de le positionner sous l’écran. D’autant plus que la technologie utilisée par Samsung pour le capteur d’empreintes sous l’écran n’est pas optimale.

Advertisement. Scroll to continue reading.

 

connectique inférieure du z fold 3

Sur la tranche inférieure, se trouve le second haut-parleur sur le volet de gauche. Au niveau du volet droit, on retrouve le microphone pour les appels, le port USB-C pour la recharge et l’OTG ainsi que des antennes de part et d’autres.

Parlons de l’arrière, une fois qu’on replie le smartphone surtout, nous évoquerons la face avant dans quelques lignes. Le dos regroupe ici le module photo composé de trois capteurs. Ce module photo dépasse de la surface du smartphone et les capteurs dépassent eux-même de la surface du module photo. En tout, cela dépasse de 1,7 mm de la surface de l’appareil.

test du z fold 3

Les capteurs photo sont assez gros et juste en dessous, on retrouve le flash LED. La forme en biseau du module photo inspire le haut de gamme cependant ! On remarque en outre une chose frappante sur ce smartphone. Samsung qui prenait un plaisir sans faille à mettre son logo absolument partout sur ses smartphones auparavant, n’en met aucun ici de visible quand le smartphone est déplié. Cette sobriété inattendue est appréciée.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Le seul logo est gravé sur la charnière au milieu, quand le smartphone est replié, en effet, on le remarque au dos, mais il reste très discret.

charnière du galaxy z fold 3

Sur la face avant, toujours lorsque le smartphone est replié, on trouve le second écran, qui prend cette fois-ci la majeure partie de la surface de l’appareil. Nous avons un vrai écran et pas simplement un petit écran secondaire pour dépanner en cas de besoin rapide. Cet écran sur le smartphone replié est naturellement une dalle AMOLED, protégée ici par un film de protection très discret.

z fold 3 écran

On y retrouve également une caméra frontale, ainsi que les boutons de navigation en bas, sauf que le ratio d’affichage change clairement, on a un écran vraiment très haut et très peu large. Cependant ce que j’apprécie avec le Galaxy Z Fold 3, c’est qu’une fois replié, il adopte un form-factor vraiment idéal en mains. Il est très agréable à porter, malgré sa masse imposante, car il est justement très peu large, ce qui s’adapte parfaitement à mes mains pourtant assez grandes.

tranche inférieure du Z Fold 3

Le petit regret toutefois, reste le jour qui est laissé quand l’appareil est fermé, au niveau de l’intérieur entre les deux parties de l’écran principal. Mais cette partie proche de la charnière n’a pas tellement le choix que d’imposer ce jour assez disgracieux pour un smartphone aussi cher. Une autre nouveauté est également la fermeture de l’appareil. Le Galaxy Z Fold 3 résiste un peu pour la fermeture, de manière à ne pas se claquer trop violemment.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Dans l’ensemble, l’appareil est très bien fini et les modifications ainsi que les améliorations sont vraiment nombreuses par rapport au premier du nom, même si en soit,, le concept ne change pas avec cette charnière centrale toujours présente.

Pour ce qui est de la prise en mains, du haut de ses 271 grammes, le poids du Z Fold 3 ne se ressent pas trop, du fait qu’on le prend souvent à deux mains.

Caractéristiques du Galaxy Z Fold 3

Modèle Samsung Galaxy Z Fold 3
Logiciel Android 11
Processeur Snapdragon 888
RAM 12 Go
Processeur graphique (GPU) Adreno 660
Capacité de stockage 256 Go
Taille d’écran 7,6 pouces
Définition 2208 x 1768 px
Densité de pixels (DPI) 374 dpi
Appareil photo dorsal
  • 12 MP
  • 12 MP
  • 12 MP
Appareil photo frontal
  • 10 MP
  • 4 MP (sous l’écran)
Vidéo 4K UHDp@60 FPS
Wi-Fi a/b/g/n/ac/ax
Bluetooth 5.2
Compatible 5G Oui
NFC Oui
Capteur d’empreintes Oui
Reconnaissance faciale Oui
Connectique USB-C
Capacité de la batterie 4400 mAh
Recharge sans fil Oui
Recharge rapide Oui : 25W
Poids 271 grammes

Performances

Avec un appareil aussi haut de gamme, il fallait à Samsung, mettre le paquet niveau performances. C’est ce que le constructeur a fait du coup. Le Z Fold 3 dispose du processeur Qualcomm Snapdragon 888, qui se compose de 1 cœur à 2,84 GHz, de 3 cœurs à 2,42 GHz et de 4 cœurs à 1,8 GHz. Le processeur est par ailleurs compatible 5G et gravé en 5 nanomètres.

Avec ceci, on retrouve une puce graphique Adreno 660, également la puce la plus puissante à l’heure où le smartphone a été produit. L’appareil dispose également de 12 Go de RAM en LPDDR5 et d’une capacité de stockage de soit 256 Go soit 512 Go en UFS 3.1 dans tous les cas. Il est toutefois impossible d’ajouter du stockage via une carte micro-SD sur le Z Fold 3. Avec tout ça, cependant, les scores de performances devraient être intéressants.

Antutu du Z Fold 3

Le score Antutu du Galaxy Z Fold 3 est de 708906 points. C’est bien mais pour un tel smartphone, on aurait été en mesure d’espérer un peu mieux. Toutefois, le processeur et le GPU sont des plus performants, la RAM est également présente en quantité et laisse sur place de nombreux appareils. Samsung n’a toutefois pas poussé le vice à 16 Go de mémoire vive, se rendant certainement compte que ça ne serait pas très utile. Du moins, en apparence.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Si le smartphone ne dispose pas de 16 Go de RAM effective sur la fiche technique, il permet de swaper 4 Go de stockage pour les transformer en RAM si besoin. Ce qui fait en effet un total maximal de 16 Go de mémoire vive pour l’appareil, ce qui est certes assez important, mais loin d’être indispensable. De plus, n’oublions pas une chose.

Les puces sont des modèles flash, qui ne proposent qu’une quantité de données limitée en écriture. Cependant, même en prenant 4 Go de RAM supplémentaire, pour écrire au minimum 400 fois la taille totale du stockage sur le smartphone, il va falloir l’utiliser pendant des années et des années. Petit calcul rapide, 400 x 256 Go = 102 To de données écrites, je doute qu’un seul smartphone au monde n’ai déjà écrit 102 To de données dans sa vie.

Le smartphone chauffe un peu mais pas excessivement non plus, nous sommes montés à 37°C avec le benchmark Antutu et avons perdu 2% de charge de la batterie, ce qui n’est pas excessif.

Advertisement. Scroll to continue reading.

GeekBench du Z Fold 3

Le score GeekBench du Galaxy Z Fold 3 est de 3351 points. C’est un bon score pour un smartphone Android de cette gamme et surtout, bien meilleur que sur le Mi 11 Ultra, malgré l’utilisation d’un processeur strictement identique. Force est de constater que le Z Fold 3 est bien mieux refroidi.

Le score en single-core est également satisfaisant, avec 866 points. C’est toutefois un score moyen, prenant en compte la puissance différente de tous les cœurs du CPU. En effet, on dispose ici d’un cœur très puissant, de 3 autres puissants et enfin, de quatre moins puissants, optimisés pour une autonomie plus longue que les autres cœurs.

PerformanceTest du Z Fold 3

Nous avons également mesuré les performances de la RAM et de la puce de stockage. Concernant la RAM, nous obtenons avec ces 12 Go de LPDDR5, des débits de 3669 Mo/s en lecture et 3353 Mo/s en écriture, avec des latences de 26,3 ns. C’est très bien, là dessus nous n’avons strictement rien à redire, c’est une des RAM les plus performantes que l’on trouve dans un smartphone.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Pour ce qui est de la puce de stockage, nous avons la version du smartphone « entrée de gamme » avec 256 Go de stockage. La puce propose de très bons débits en lecture, de l’ordre de 1376 Mo/s, mais assez faibles en écriture, avec seulement 416 Mo/s. C’est bien certes, mais ça n’est pas vraiment équilibré et on aurait été en mesure d’en attendre un peu plus de la part de la puce de stockage de ce smartphone côté écriture.

3DMark du Z Fold 3

L’Adreno 660 est le processeur graphique pour smartphone le plus puissant du marché à l’heure où j’écris ces mots. Cependant, je me pose quelques questions sur son exploitation. Si d’autres constructeurs réussissent sans soucis à dépasser le score maximal que peut mesurer l’application sur SlingShot, ce n’est pas le cas du Z Fold 3 pour une très simple et très bonne raison.

En effet, l’écran propose bien plus de pixels que d’autres smartphones, ce qui demande donc plus de travail au GPU et réduit en quelque sorte, les performances de la puce graphique. Si le score est ainsi, c’est en effet de la faute de l’écran. Voici les différents scores :

Sling Shot Sling Shot Extreme Wild Life Wild Life Extreme Wild Life Stress Test Wild Life Extreme Stress Test
Samsung Galaxy Z Fold 3 8207 6246 3212 1444 3464 845

Pour ce qui est de l’utilisation en jeu, j’ai pu tester sur divers jeux plus ou moins gourmands, avec certains assez lourds comme GTA San Andreas. Le smartphone est parfaitement fluide en toute situation, sans soucis de fluidité.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Écrans

Le Galaxy Z Fold 3 est doté de deux écrans, le premier sur le smartphone plié, qui fait une seule tranche de l’appareil. Cet premier écran est un Dynamic AMOLED avec une fréquence de 120 Hz, recouvert de Corning Gorilla Glass Victus. C’est un écran de 6,2 pouces, doté d’une résolution de 2208 x 1768 pixels, pour un ratio d’affichage de 25:9. C’est bien plus que les smartphones de chez Sony, mais c’est là dans un cas très précis.

L’écran est agréable bien que je trouve toujours et encore l’AMOLED de chez Samsung un peu agressif pour les yeux à forte luminosité. Il est cependant très pratique pour certaines actions, comme le fait de répondre au téléphone mais pour envoyer des messages, ça n’est pas des plus pratiques au vu de sa largeur assez réduite.

J’apprécie particulièrement le fait que l’écran prenne toute la hauteur de l’appareil, contrairement à ce que peoposait le premier smartphone de cette gamme. Ici enfin, on dispose d’un vrai écran, agréable mais avec une caméra poinçon en plein milieu, qui ne passe pas inaperçue. Ce n’est ps si grave toutefois, c’est le cas sur beaucoup de smartphones haut de gamme.

Il est possible sur les deux écrans, de régler la balance des blancs, ainsi que l’espace colorimétrique. On a le choix entre :

Advertisement. Scroll to continue reading.
  • Vif
  • Naturel

Pour ma part, souhaitant profiter au mieux d’un smartphone, je le programme en mode vif. Ces réglages sont disponibles sur les deux écrans. On dispose également d’une protection contre les appuis accidentels, permettant d’éviter à votre smartphone d’appeler n’importe qui alors qu’il est dans votre poche. J’en connais qui auraient besoin de cette option. Il est aussi possible d’augmenter la sensibilité tactile pour utiliser son smartphone avec des gants.

Il est possible de régler la fréquence d’actualisation des écrans, soit en 120 Hz, soit en 60 Hz mais il n’y a pas de mode automatique ni intermédiaire. Enfin, le mode sombre est disponible, ce qui est indispensable sur tout smartphone de nos jours. Ce dernier est paramétrable. Si au niveau des options, ce Galaxy Z Fold 3 ressemble à tout bon clavier haut de gamme, il n’en est pas tellement pareil au niveau de ses écrans. Nous en venons à l’écran central.

Le grand écran central de 7,6 pouces occupe 88,8% de la surface de l’appareil. C’est également une dalle Dynamic AMOLED en 120 Hz, avec un traitement HDR 10+ de l’image. Il propose en pic, une luminosité maximale de 1200 nits, ce qui est dans les luminosités les plus élevées sur un smartphone, avec quelques autres ténors du haut de gamme dans le domaine.

Sa résolution est digne de celle d’un iPhone, à savoir du 2208 x 1768 pixels très exactement. Le tout pour une densité de pixels de 374 DPI. Le côté théorique passé, passons à la pratique et à ce que vaut réellement cet écran. Pour faire simple, il est beau et très pratique. Pour faire un peu plus complexe, je ne suis pas un grand fan de la pliure qui apparait toujours et encore au milieu de ce dernier.

Abonnez-vous à Rotation sur YouTube !

Il faut être conscient que nous avons ici un smartphone pliable. Toutefois, si quelques efforts ont été réalisés depuis le premier du nom, on retrouve toujours une pliure assez importante au centre de l’écran. Ce qui est particulièrement dommage d’autant plus que cette dernière est nettement visible quand l’écran est éteint.

Fort heureusement, à l’usage, sur un fond de couleur assez claire, elle ne se voit quasiment pas voire pas du tout. Samsung a bien travaillé et le Galaxy Z Fold 3 propose un écran plus propre et soigné que les anciennes versions.

Advertisement. Scroll to continue reading.

caméra frontale z fold 3

L’autre grosse nouveauté, c’est la caméra frontale sous l’écran, invisible. On ne la voit vraiment pas mais on peut parfaitement distinguer son emplacement. Le souci, c’est que si Samsung a recouvert cette caméra frontale par l’écran, elle doit tout de même avoir l’espace de prendre des photos. Pour cela, l’écran n’est donc pas complet et aussi net qu’ailleurs sur cette petite zone. Justement, c’est dommage car ça me fait mal aux yeux cette petite zone en particulier.

On peut apprécier les efforts de Samsung pour masquer la caméra cependant, la prouesse technologique est bien là. Cette technologie en est cependant à ses débuts et les marques essaient tout pour cacher la caméra frontale et avoir l’écran le plus rempli possible. Peut-être que cette fois sera la bonne !

Concernant les zones tactiles, le Z Fold 3 est tactile sur l’ensemble de la surface de son écran.

Appareil photo

Au dos du smartphone, on retrouve trois capteurs photo. Non pas quatre comme d’autres appareils mais seulement trois, c’est suffisant pour un smartphone en soit, bien d’autres appareils ne proposent que trois capteurs photo au dos et ça ne pose strictement aucun souci. Le capteur principal est un modèle de 12 MP, le capteur ultra grand-angle également et le téléobjectif pour le zoom.

Advertisement. Scroll to continue reading.

test du z fold 3

Voici comment sont répartis les capteurs photo du Samsung Galaxy Z Fold 3 :

Capteur Capteur principal Capteur grand-angle Téléobjectif
Résolution 12 MP 12 MP 12 MP
Ouverture f/1,8 f/2,4 f/2,2
Taille du capteur 1/1,76 » 1/3,6 »
Taille de pixel 1.8µm 1.12µm 1.0µm
Focale 26 mm 12 mm 52 mm

Le téléobjectif permet toutefois de faire des zoom x2 optiques, ce qui est bien pour ne pas perdre de qualité, mais ce qui est assez dérangeant quand on sait que ce smartphone coûts près de 2000 euros. En effet, un zoom optique x2, c’est moins bien que sur un iPhone ou tout autre smartphone Android très haut de gamme, n’atteignant jamais un tel tarif.

Cependant, à l’instar de Sony et d’Apple, Samsung nous montre qu’il n’y a pas besoin de mettre des objectifs 108 MP sur un smartphone pour avoir de belles photos. De bons objectifs, travaillés et avec un traitement logiciel convenable suffisent parfaitement. Voici maintenant les différentes fonctionnalités à exploiter en photo / vidéo :

  • Single Take
  • Portrait
  • Photo
  • Vidéo
  • AR Doodle
  • Pro
  • Panorama
  • Nourriture
  • Nuit
  • Vidéo portrait
  • Vidéo Pro
  • Super ralenti
  • Ralenti
  • Hyperlapse
  • Vue du réalisateur

Tout ceci est très complet, on a la possibilité de filmer en Full HD 240 fps en ralenti et en HD 960 images par seconde. C’est une caractéristique des smartphones Samsung haut de gemme qui en réalité, n’a pas tellement évolué avec le temps. Le mode vidéo portrait est également intéressant à utiliser, pour prendre des vidéos de bonne qualité avec un flou d’arrière plan. Voyons maintenant ce que ça donne en qualité photo dans plusieurs situations.

Photo automatique

En mode automatique, il est indéniable que le Samsung Galaxy Z Fold 3 se débrouille très bien. Cependant, comme très souvent chez Samsung, on retrouve une saturation des couleurs un peu forte si bien que les couleurs semblent surjouées. L’écran du smartphone en plus de cela, n’aide pas vraiment à avoir des couleurs les plus réalistes possibles. Samsung apprécie les écrans avec une forte saturation, c’est pareil pour les photos.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Les photos restent très correctes, si elles ne sont pas totalement réalistes au niveau des couleurs, ça reste toutefois très correct et on connaît le savoir-faire sans faille de Samsung sur ce point là. Attention toutefois à ce que la météo ne soit pas trop capricieuse et que la luminosité ambiante soit correcte.

Zoom

Nous avons constaté une chose, le Galaxy Z Fold 3 ne permet que de zoomer jusqu’à x10. C’est dommage car sur un tel smartphone, on aurait pu apprécier un zoom plus performant mais ça n’est pas le cas. Tant pis, on pourra toujours se consoler avec un zoom x0,5. Ce dernier nous impose pas mal de distorsion cependant, c’est normal quand on prend des photos de près avec un objectif grand-angle. J’apprécie cependant le fait d’avoir un grand-angle x0,5.

Pour un smartphone aussi haut de gamme, il est dommage de voir que le zoom x10 n’est pas aussi bon qu’espéré. Les détails manquent de netteté, certes la météo n’était pas vraiment à l’avantage de l’appareil, mais les photos ne révèlent pas une qualité exceptionnelle du Z Fold 3, c’est dommage.

Photo de nuit

Nous avons pris des photos en conditions de luminosité moyenne et dans la nuit avec quelques lumières ambiantes, des lampadaires qui éclairent correctement mais sans plus. Déjà, en conditions lumineuses moyennes, ça n’est pas optimal comme on peut le voir. La gare Montparnasse arborait par ailleurs les publicités pour l’intéressé entre autres. Mais on perd des détails, on perd de la profondeur dans la photo et de la perspective.

Advertisement. Scroll to continue reading.

 

Pour ce qui est de la photo de nuit, dans la réelle nuit et sans conditions lumineuses hasardeuses, voici ce que ça donne. Le mode nuit apporte plus de clarté dans l’image mais sans la détériorer. Fort heureusement, Samsung sait y faire. Le mode nuit apporte également une meilleure notion de la profondeur avec plus de détails. Si les photos ne sont pas exceptionnelles pour un smartphone qui rôle les 2000€, ça reste toutefois très correct.

Caméras frontales

Parlons tout d’abord de la caméra frontale située sur le petit écran. Cette dernière propose une résolution de 10 MP, ce qui n’est pas extravagant certes, mais tout à fait convenable. On a une meilleure qualité que sur bien des smartphones avec un capteur 16 voire 32 MP qui gèrent l’appareil photo très mal. Le mode portrait est également géré correctement. Elle permet également de filmer en 4K UHD 60 fps.

En ce qui concerne la caméra frontale sous l’écran principal de 7,6 pouces, elle n’est que d’une résolution de 4 MP. Cependant, si vous en êtes encore à vous demander si ça se voit ou pas qu’elle est sous l’écran, la réponse est très clairement oui. Les couleurs en sont un peu altérées, ce qui est dommage. En plus d’une qualité assez moyenne, elle tire souvent vers les rouges.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Mes yeux deviennent rouges alors qu’ils ne le sont pas du tout, le contour également si bien que l’on croirait que j’ai consommé de la drogue ou n’ai pas dormi depuis environ 4 ou 5 jours. C’est d’un côté décevant, mais d’un autre je ne m’attendais pas à un résultat exceptionnel venant d’une technologie totalement nouvelle qui doit encore faire ses preuves.

Vidéo

Le Galaxy Z Fold 3 permet fort heureusement de filmer en 4K Ultra HD 60 fps. La qualité des vidéos est très correcte mais la stabilisation forcément, en pâtit un peu au vu de la fabrication du smartphone. En effet, le souci est surtout que ce genre de smartphone est assez complexe à stabiliser.

Interface One UI

OneUI est maintenant en version 3, après un déploiement il y a quelques années. Samsung avait décidé de refaire son interface et moi le premier, j’y avais succombé pendant un temps. Il est vrai que One UI est agréable et dispose de nombreuses fonctionnalités à commencer par la barre de lancement rapide sur la droite. Cette petite barre à tirer permet de glisser quelques raccourcis de manière à ouvrir certaines apps rapidement. C’est tout.

Sur le premier écran, l’écran principal, on retrouve un clavier qui se dispose façon iPad Mini, quand on veut utiliser ses deux mains pour écrire comme avec un smartphone. C’est assez pratique et cela nous permet d’utiliser le smartphone … comme un smartphone pour le coup. On vous conseille vivement de laisser le clavier comme tel car cela rend la saisie bien plus agréable et plus rapide. Il reste possible de laisser le clavier en mode standard ou de le mettre en mode flottant, vous permettant de le déplacer un peu comme vous voulez.

Advertisement. Scroll to continue reading.

En revanche, sur le second écran, là où le clavier est très large sur le premier écran, c’est l’inverse. Même un iPhone 5 n’avait pas un clavier aussi mince en largeur ! Ce n’est pas très évident pour envoyer des messages, sans compter le fait que nous soyons maintenant habitués aux grands écrans. Toutefois, c’est largement possible, en faisant attention cependant à comment vous écrivez.

On retrouve comme sur bien des smartphones, un dark mode ou mode sombre. Ce dernier permet d’être activé quand vous le souhaitez, soit manuellement, soit automatiquement à des horaires bien précises. En plus de cela, on retrouve un mode filtre de couleur adaptatif, comparable à l’éclairage TrueTone sur iPhone. Ce mode d’éclairage s’adapte à la luminosité ambiante pour réduire la lumière bleue tout en vous proposant un panel de couleurs des meilleurs qui soient.

Connectivité

Comme tout bon smartphone haut de gamme, le Galaxy Z Fold 3 est naturellement compatible 5G. Il est également compatible Wi-Fi 6 et même Wi-Fi 6E, dispose du NFC et du Bluetooth 5.2. Toutes les dernières technologies et normes de communication sont disponibles sur ce smartphone, qui ne possède pas de port jack mais bien un port USB-C 3.2 pour la recharge notamment et pour l’OTG (transfert de données via une clé USB, à un ordinateur…).

Pour ce qui est des bandes 4G et 5G disponibles sur ce smartphone, comme d’habitude chez Samsung, toutes les bandes françaises sont couvertes. Voici les bandes cellulaires prises en charge par le Samsung Galaxy Z Fold 3 :

Advertisement. Scroll to continue reading.
2G 1, 2, 5, 8,
3G 1, 2, 4, 5, 8
4G 1, 2, 3, 4, 5, 7, 8, 12, 13, 17, 18, 19, 20, 25, 26, 28, 32, 38, 39, 40, 41, 66
5G 1, 3, 5, 7, 8, 20, 28, 38, 40, 41, 66, 77, 78

Les bandes 700 MHz et 800 MHz sont prises en charge, les abonnés de Free notamment seront contents, la 5G à 700 MHz est la seule qui fonctionne correctement chez Free bien souvent pour ma part. Pour ce qui est des débits, voici ce que ça donne en Wi-Fi 6.

Les performances en Wi-Fi sont bonnes, avec la connexion Wi-Fi 6E et mon routeur Asus XT8 que j’utilise à la place de la connexion Wi-Fi ridicule de ma box. Le débit en 5G est correct également mais dépend beaucoup de l’opérateur et de l’endroit où l’on se situe. Pour ma part, les performances ne sont pas glorieuses malgré à priori, la 3,5 GHz.

Qualité sonore

Le Galaxy Z Fold 3 dispose de haut-parleurs stéréo, un en haut du smartphone et l’autre en bas. Les deux sont positionnés sur le volet de gauche de l’appareil. Le haut-parleur pour les appels quant à lui est positionné sur la partie repliée, juste au dessus du petit écran. Il se fait en effet très discret et quasi invisible.

haut-parleur du samsung z fold 3

S’il propose le Bluetooth pour l’écoute musicale sans fil, nous allons nous intéresser à la qualité audio de ses haut-parleurs intégrés. Sans plus attendre, cette dernière est excellente. Pour un smartphone de cette gamme et de cette qualité, on n’en attendait pas moins. Je ne suis pas déçu, le son est puissant, clair et limpide. Les basses sont bien marquées, les aiguës et les médiums également, l’optimisation est vraiment très bonne.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Que l’on se mette d’accord toutefois, ça reste un son d’un smartphone. Ce n’est pas la qualité d’un iPad Pro ni d’une enceinte Bluetooth, quoique certains anciens modèles ultra-cheap sont largement battus par l’audio de ce Z Fold 3. La qualité est très bonne en effet, pour un smartphone, gardons bien cela à l’esprit.

Autonomie

Le Galaxy Z Fold 3 dispose d’une batterie de 4400 mAh. Pour un smartphone aussi grand, ça n’est pas une capacité aussi importante qu’espéré mais qu’à cela ne tienne, nous avons testé l’appareil pendant plusieurs jours, en conditions réelles d’utilisation.

En utilisant l’écran en 120 Hz, ce qui est bien plus agréable qu’en le laissant en 60 Hz par ailleurs, il tient moins longtemps forcément. La fréquence plus élevée consomme plus de batterie et ça se remarque, de manière significative. Toutefois, on peut tenir une petite journée sans trop de problèmes. La seule condition, avoir un usage du smartphone qui ne soit pas extrême. La luminosité de l’appareil a une forte tendance à rester élevée en mode automatique.

La diminuer manuellement ou couper le réglage automatique de la luminosité peut être une idée pour économiser quelques minutes de batterie. Rappelons que dans un smartphone, l’écran est une des sources principales voire la source principale de consommation d’énergie. En utilisation intensive, avec des jeux, du partage de connexion, des photos, vidéos, … On peut tenir une toute petite journée. La fréquence de l’écran peut toutefois changer la donne.

Advertisement. Scroll to continue reading.

galaxy z fold 3 autonomie

Pour recharger l’appareil, ça se passe avec un chargeur de votre choix, vu qu’aucun adaptateur secteur n’est fourni avec l’appareil. Le smartphone se recharge en filaire avec une puissance de 25 Watts au mieux, ce qui n’est pas extraordinaire. Au moins, cela nous prouve qu’il n’y a pas qu’Apple qui reste sur une recharge relativement lente. Il peut également être rechargé sans fil à une puissance de 11 Watts.

Pour ce qui est de la recharge inversée, elle est disponible sur cet appareil. La puissance reste toutefois très limitée, à 4,5 Watts seulement, ce qui peut se comprendre. Une trop grande puissance ferait surchauffer le smartphone et / ou viderait la batterie très rapidement.

Verrouillage et sécurité

Pour se déverrouiller, le Samsung Galaxy Fold Z3 est équipé d’un système de reconnaissance faciale, ce qui est assez classique. Cependant, ce système reste comme sur tous les autres smartphones Android, sans possibilité de déverrouiller le smartphone de nuit sans avoir la luminosité maximale en plein visage.

Toutefois, la reconnaissance faciale fonctionne parfaitement bien en journée et reste assez rapide. Elle fonctionne parfaitement bien avec les deux caméras frontales, aussi bien celle du petit écran à l’avant que celle sous le grand écran central. Samsung a un avantage par rapport aux autres smartphones Android, la reconnaissance faciale a un peu peu plus de mal à reconnaître les visages via une photo, contrairement aux autres smartphones entrée de gamme comme haut de gamme.

Advertisement. Scroll to continue reading.

On dispose également d’un capteur d’empreintes digitales, sur la tranche droite de l’appareil dans le bouton de verrouillage / déverrouillage. Pourquoi pas de capteur d’empreintes sous l’écran ? Tout simplement car Samsung utilise une technologie à ultrasons, un peu différente des autres constructeurs, ce qui n’est pas forcément plus performant pour autant. De plus, il faudrait mettre un capteur d’empreintes sous chaque écran.

C’est déjà une prouesse technologique de réussir à mettre deux écrans, une batterie et des composants électroniques dans moins de 8 millimètres, on se contentera parfaitement du capteur d’empreintes latéral qui fonctionne merveilleusement bien.

Test Galaxy Z Fold 3 : Avis

Le Samsung Galaxy Z Fold 3 marque une belle évolution par rapport à la version précédente et surtout par rapport au premier du nom. C’est un smartphone qui vise toujours un public aussi haut de gamme avec un tarif qui s’est légèrement adoucit au fil du temps. Il est disponible avec 256 ou 512 Go de stockage.

Marchand
Stock
Prix
Offre
shopping street
Stock
1557€
shopping street
Stock
1699€
shopping street
Stock
1779€
shopping street
Stock
1799€
shopping street
Stock
1799€
shopping street
Stock
1799€
shopping street
Stock
1799€
shopping street
Stock
1799€
shopping street
Stock
1799€
Voir plus d'offres

Les performances sont toujours au rendez-vous avec les meilleurs composants du marché à l’heure de sa sortie. Le Galaxy Z Fold 3 a cependant une cible bien définie, il doit la trouver et elle se dirrige à lui. La gamme existe depuis déjà trois générations maintenant, mais ça reste un produit onéreux et avec de nombreuses fonctionnalités supplémentaires par rapport à un smartphone « classique », des innovations en quelque sorte exclusives.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Test Samsung Galaxy Z Fold 3
8
8.7
8.7/10

Samsung Galaxy Z Fold 3 : Avis

Le Samsung Galaxy Z Fold 3 est un bon smartphone très haut de gamme, comme à chaque fois, Samsung met le paquet pour rendre son fleuron encore plus agréable à utiliser. Il lui manque encore quelques améliorations pour atteindre la perfection notamment au niveau de la pliure centrale, mais je suis persuadé que Samsung y arrivera dans les prochaines années.

  • Performances
    10
    10/10
  • Écran
    9
    9/10
  • Appareil photo
    8
    8/10
  • Autonomie
    8
    8/10
  • Logiciel
    9
    9/10
  • Prise en mains
    8
    8/10
On aime
  • Un concept innovant encore amélioré
  • L’écran « secondaire » plein format
  • Luminosité élevée
  • Caméra sous l’écran
  • Performances en photo
  • SWAP de RAM sur le stockage
On aime moins
  • Toujours cette pliure visible au milieu de l’écran
  • Recharge 25W max
  • Autonomie limitée
Written By

Geek à mi-temps et boss final de ce site, je suis aussi étudiant en marketing numérique et communication. Passionné d'informatique depuis mon plus jeune âge, mon premier fichier était un document Word d'environ 1600 pages contenant la lettre h. J'ai pas mal évolué depuis.

Click to comment

0 Comments

  1. Pingback: Oppo Foldable : spécifications de l'écran

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lisez aussi

Copyright © 2017 - 2021 Charles Tech - Toute reproduction (même partielle) interdite sous peine de poursuites.