Connect with us

Hi, what are you looking for?

Smartphone

Test realme GT Master Edition : un nouveau flagship killer du milieu de gamme

test du realme gt master edition

Après avoir sorti son nouveau smartphone haut de gamme, le realme GT, le constructeur revient avec une version « light » de son smartphone. Le realme GT Master Edition est une version allégée du GT, mais pas totalement car en soit, les changements ne sont pas aussi nombreux que l’on aurait pu le penser. Le smartphone garde évidemment de très bonnes performances, un bel écran et une autonomie correcte. Voyons dans notre test du realme GT Master Edition, ce que vaut vraiment ce smartphone.

Marchand
Stock
Prix
Offre
shopping street
Stock
399€
shopping street
Stock
498€

Design

Nous avons beaucoup apprécié l’esthétique du realme GT classique. En effet, ce dernier était très joli en jaune, avec un côté qualitatif non négligeable apporté par le faux cuir. Du coup, le constructeur a récidivé ici en proposant dans la version qui nous a été envoyée, un faux cuit gris, texturé qui plus est. Le design de l’appareil est signé Naoto Fukasawa.

test du realme gt master edition

Ce que l’on apprécie particulièrement, c’est de trouver un smartphone fin, élégant et qualitatif, pour moins de 400€, ce qui est assez rare. Vous pourrez chercher longtemps du côté des autres constructeurs, vous aurez autant de mal à trouver que j’en ai eu. Mais que l’on se rassure, realme n’a pas tout mis dans l’esthétique et rien dans les performances, en fait, realme a tout mis un peu partout, nous le verrons dans quelques lignes.

Dans le pack, on retrouve :

  • Le realme GT Master Edition
  • Une coque en silicone grise
  • Le chargeur SuperDART 65W
  • Le câble de recharge
  • L’outil pour ouvrir le tiroir SIM
  • Les écouteurs (dans les versions achetées)

Passons maintenant au tour du propriétaire. On retrouve sur la face avant, l’écran prédominant bien sûr, avec la caméra frontale sur la partie supérieure gauche de ce dernier. C’est un classique, chez bien des constructeurs. Seul le vivo V21 et quelques très rares spécimens proposent encore une encoche. De l’autre côté, très rares sont encore les smartphones à avoir dissimulé intégralement la caméra sous l’écran. En bas du smartphone, le menton est un peu épais mais en soit, c’est un modèle entrée de gamme, ça me gène mais ne nous formalisons pas là dessus.

test realme gt master edition

Sur la tranche droite du smartphone, on ne retrouve que le bouton de verrouillage / déverrouillage du smartphone. realme a compris ce qui me plaît, pas de boutons de réglage du volume à droite. Je ne pense pas y être pour grand chose là dedans, mais au moins, j’en suis satisfait !

Ces boutons de réglage du volume se trouvent sur la tranche gauche de l’appareil, sous la forme de deux boutons séparés. Je vous laisse imaginer que je suis aux anges ! Le smartphone ne peut cependant pas accueillir de carte micro-SD mais bel et bien deux cartes nano-SIM.

Au niveau de la tranche supérieure, on retrouve le microphone secondaire, servant pour réduire les bruits ambiants lors des appels téléphoniques. Sur la tranche inférieure, se trouve le haut-parleur principal de l’appareil, pour l’écoute musicale, ainsi que le port USB-C, le port jack 3,5 mm et le microphone principal pour les appels.

Au dos de l’appareil, on retrouve une matière évoquant le cuir, mais qui n’en est pas en réalité. Les constructeurs de smartphones préfèrent s’orienter vers des matériaux végétaux permettant d’obtenir un résultat similaire à du cuir, tant en termes d’aspect que de toucher. Si en effet, c’est un peu plus dur que du vrai cuir, ça n’est pas très gênant. On retrouve également le logo de la marque, sans rien de plus que la mention « Designed by Naoto Fukuasawa ».

dos du realme gt master edition

On note par ailleurs que le cuir est texturé, avec de zones de 1 centimètre environ, avec un peu plus de relief, un peu moins, et ainsi de suite. Les finitions sont vraiment bonnes pour le coup, nous n’avons pas l’habitude de voir des smartphones milieu de gamme aussi bien finis que ça ! On retrouve également le module photo au dos, avec ses trois objectifs parfaitement bien alignés. Le capteur principal de 64 MP s’accompagne de deux autres capteurs, un de 8 MP et un de 2 MP.

cuir du realme gt master edition

Le faux cuir du realme GT Master Edition.

Ce que j’apprécie tout particulièrement, c’est que le module photo ne dépasse pas – TROP – de la surface de l’appareil. S’il est toujours instable une fois posé sur une table, au moins ça reste à peu près discret. Le realme GT Master Edition est agréable en mains, il offre une bonne tenue, ne glisse pas et ne semble pas trop épais.

Caractéristiques du realme GT Master Edition

Modèle realme GT
Logiciel Android 11
Processeur Qualcomm Snapdragon 778G
RAM 8 Go
Processeur graphique (GPU) Adreno 642L
Capacité de stockage 256 Go
Taille d’écran 6.43 pouces
Définition 2400 x 1080 pixels
Densité de pixels (DPI) 409 dpi
Appareil photo dorsal
  • 64 MP
  • 8 MP
  • 2 MP
Appareil photo frontal 32 MP
Vidéo 4K@30 FPS, 1080@30/60 FPS
Wi-Fi a/b/g/n/ac/ax
Bluetooth 5.2
Compatible 5G Oui
NFC Oui
Capteur d’empreintes Oui
Reconnaissance faciale Oui
Connectique USB-C
Capacité de la batterie 4300 mAh
Recharge sans fil Non
Recharge rapide Oui : 65W
Poids 174 grammes

Performances

Le realme GT Master Edition est doté d’un processeur Qualcomm, un Snapdragon 778G. Ce processeur est bien évidemment compatible 5G mais aussi compatible Wi-Fi 6, ce qui n’est pas la particularité de tous les smartphones 5G ! Bien des appareils comme le Redmi Note 10 5G ne le sont pas par exemple.

Notre version e st doté de 8 Go de RAM en LPDDR4X ainsi que de 256 Go de stockage en UFS 3, ce qui le rend très agréable à utiliser pour sa parfaite fluidité et sa rapidité d’exécution des applications. Cependant, l’appareil peut toujours utiliser un SWAP pour ajouter jusqu’à 5 Go de RAM supplémentaire en cas de gros besoins, depuis la puce de stockage. C’est bien pratique certes, mais je ne connais pas beaucoup de smartphones qui ont vraiment besoin de 13 Go de RAM.

Enfin, côté performances graphiques, on retrouve un Adreno 642L, un processeur graphique de chez Qualcomm que je ne connais pas encore mais qui n’a pas l’air de se débrouiller si mal au vu des performances que j’ai constaté. Le smartphone s’est montré performant et agréable à utiliser dans toutes les situations, voyons cela plus en détails.

Antutu du realme GT Master Edition

Le score Antutu du realme GT Master Edition est de 537491 points. C’est un bon score, pour un smartphone de cette catégorie. Celui qui nous avait également impressionné était le OnePlus Nord 2, mais avec une configuration plus musclée et surtout, un smartphone plus cher. Ici, le realme GT Master Edition se positionne sous les 400€, ce qui est vraiment un très bon prix pour les performances qu’il propose.

Je précise également que dans ce test, nous avons mis le smartphone en mode GT, ce qui améliore un peu les performances. En mode normal, il marque 516336 points. La différence entre le mode classique et le mode GT n’est pas non plus si impressionnante. Avec cette fonctionnalité activée, le smartphone a tout de même prix 5,4°C supplémentaires, le propulsant à 32,5°C. On aurait laissé tourner le benchmark un peu plus longtemps, il serait encore monté.

Dans le même temps, il a perdu 3% de batterie, ce qui est plutôt correct. L’appareil nous a prévenu quand nous avons activé la fonctionnalité GT que les performances étaient améliorées, mais la batterie tiendrait moins longtemps.

GeekBench du realme GT Master Edition

Le processeur du realme GT Master Edition est un Snapdragon 778G. C’est un processeur gravé en 6 nanomètres, qui en plus de proposer la 5G, se montre plutôt bon en termes de performances. Le score GeekBench du realme GT Master Edition est de 2819 points. A comparer avec des smartphones de gamme équivalente, c’est bien évidemment beaucoup plus.

Le Snapdragon 778G se compose de 8 cœurs, 4 cœurs à 1,8 GHz et 4 autres à 2,4 GHz. Il y a en réalité des cœurs puissants et d’autres moins puissants, pour satisfaire les usages de l’utilisateur, tout en économisant de la batterie quand c’est nécessaire.

PerformanceTest du realme GT Master Edition

Cette application nous sert pour calculer la vitesse de la RAM et de la ROM. Comme bien des smartphones, le realme GT Master Edition possède 8 Go de RAM mais en LPDDR4X, pas de LPDDR5 ici. Cependant, une « ancienne » norme de RAM peut être encore parfaitement valable. En effet, les débits sont de 3180 Mo/s en lecture et 3157 Mo/s en écriture. C’est assez impressionnant et rare de voir de tels débits aussi proches, un réel plaisir. Les latences sont de seulement 36 ns.

En ce qui concerne le stockage, nous sommes à 557 Mo/s en lecture et 505 Mo/s en écriture. C’est une nouvelle fois pleinement satisfaisant, on ne trouve pas beaucoup de smartphones qui proposent des performances aussi bonnes dans cette gamme de prix !

3DMark du realme GT Master Edition

Je ne connaissais pas du tout l’Adreno 642L qui équipe de GT Master Edition, cependant, je regrette de ne pas l’avoir connu plus tôt ! Pour cause, il est tout récent, c’est un GPU qui est sorti durant l’été et équipe de nouveaux appareils, tout comme le processeur. Voici les scores que nous obtenons sur les différents benchmarks qu’intègre 3DMark :

Sling Shot Sling Shot Extreme Wild Life Wild Life Stress Test Wild Life Extreme Wild Life Extreme Stress Test
6437 5062 2497 2495 693 693

Le smartphone se débrouille bien et au risque de me répéter, on ne retrouve pas de tels scores et de telles performances sur des smartphones dans cette gamme de prix habituellement. Pour jouer, c’est vraiment l’idéal, le smartphone propose une expérience confortable avec son bel écran 120 Hz, les fps sont au rendez-vous. Attention toutefois dans les gros jeux type GTA San Andreas ou PUBG Mobile, les 120 fps ne sont pas assurées constamment non plus.

Écran

Comme évoqué précédemment, le realme GT Master Edition dispose d’une dalle AMOLED 120 Hz. C’est une nouvelle fois assez rare de trouver ça sur un smartphone à moins de 400€, même si en soit, c’est possible. Cependant, avec de telles performances, je ne peux pas l’assurer, alors que nous avons vu les très bonnes performances du dernier né de chez realme.

Cette dalle de 6,43 pouces propose une résolution Full HD+, soit du 2400 x 1080 pixels. C’est tout à fait correct pour un smartphone de ce genre et même pour un smartphone en général. La densité de pixels est de 409 DPI, ce qui est très classique et bien au delà des 326 DPI à partir desquels l’œil humain ne distingue plus les pixels.

Le contraste est de 5 000 000:1 et la fréquence d’échantillonnage tactile, de 360 Hz, soit trois fois plus que l’écran. C’est en fait, la fréquence à laquelle le tactile va se rafraîchir. A 360 Hz, on profite donc d’une dalle tactile parfaitement réactive à tout moment, pour un plaisir d’utilisation décuplé. Enfin, pour en terminer avec la théorie, la luminosité maximale est de 1000 nits, ce qui est bien pour une dalle AMOLED, très bien à ce tarif là.

Il est possible dans les paramètres de régler la fréquence de l’écran sur 120 Hz, 60 Hz ou en automatique.

Par défaut, le smartphone est sur le réglage automatique mais je préfère exploiter le 120 Hz en permanence. Tant pis si ça consomme plus de batterie, il dispose de la recharge rapide. L’écran remplit l’espace colorimétrique DCI-P3 dans sa totalité, ce qui lui permet de propose de très belles couleurs. Ces dernières sont paramétrables d’ailleurs. Il est possible de choisir trois modes :

  • Vive (espace colorimétrique DCI-P3)
  • Doux (espace colorimétrique sRGB)
  • Éclatant

Le mode éclatant promet des couleurs encore plus vives. Cependant, je ne remarque pas grande différence entre « vive » et « éclatant ». J’ai donc laissé le smartphone sur des couleurs vives en DCI-P3 par défaut. Il est également possible de régler la température de couleurs de l’écran, que j’ai également laissée par défaut.

On peut activer l’effet visuel OSIE, qui sert à améliorer la qualité des vidéos en termes de colorimétrie, mais on a également me Mode vidéo HDR lumineux disponible dans les réglages. Cela permet aux vidéos HDR d’être lues avec une luminosité plus forte, c’est tout. L’utilité est limitée.

L’écran dispose également de l’éclairage des bords, permettant d’afficher les notifications et se substituant à la traditionnelle LED de notifications, disparue des smartphones Android depuis de nombreuses années maintenant pour la plupart. Il est possible de choisir trois tons de couleurs différents ici.

Enfin, l’écran propose également une fonctionnalité Always-On Display, permettant de conserver l’écran toujours allumé et d’afficher un message personnalisé, une horloge (numérique ou à aiguilles), ainsi que les notifications, la date, l’heure et le niveau de charge restant.

Appareil photo

Le realme GT Master Edition se dote d’un module photo comprenant trois capteurs. Le capteur principal est d’une résolution de 64 MP, le capteur ultra grand angle de 8 MP et enfin, le capteur macro, de 2 MP. C’est correct, même si un capteur téléphoto aurait été plus utile qu’un macro selon moi. Voici comment sont répartis les capteurs du realme GT Master Edition :

Capteur Capteur principal Capteur grand angle Capteur macro
Résolution 64 MP 8 MP 2 MP
Ouverture f/1,8 f/2,2 f/2,4

appareil photo realme gt master edition

Le smartphone se débrouille bien et permet de zoomer jusqu’à x20, cependant, est-ce réellement une bonne idée ? Avant de voir ce que le smartphone propose en qualité photo, voyons tout d’abord les divers fonctionnalités dont il dispose à savoir :

  • Nuit
  • Vidéo
  • Photo
  • Portrait
  • 64M
  • Mode étoilé
  • Vidéo dual-view
  • Ralenti
  • Time-Lapse
  • Film
  • Expert
  • Panorama
  • Scanner de texte
  • Ultra-macro
  • Rue

Je ne connaissais pas le mode rue mais en fait, il exploite chaque capteur avec des notions de boitier photo reflex ou hybride, avec :

  • 16 mm
  • 24 mm
  • 50 mm
  • 120 mm

Chaque photo est plus ou moins proche du coup, comme sur un appareil photo et des objectifs classiques, ce qui parlera plus aux photographes confirmés ou professionnels que « x2 », « x5 », …

Photo automatique

Forcément, avec un bon capteur et un bon traitement logiciel derrière, les photos sont incontestablement réussies. Cependant, des photos chargées en couleurs et en détails, malgré les seulement 16 MP qui les composent, peuvent atteindre les 10 Mo ! Tant mieux au final, il vaut mieux avoir de belles photos un peu lourdes que des photos moches et certes, légères. Mais ratées.

Les couleurs sont vives, dynamiques, parfaitement retranscrites, on ne peut franchement qu’apprécier la qualité photo du realme GT Master Edition. Une nouvelle fois, le smartphone propose des performances que peu dans ce segment tarifaire atteignent. Je suis surtout impressionné devant le bleu parfait du ciel, qui ne vire pas au blanc, dont les couleurs ne crament pas ici, malgré la forte luminosité ambiante.

Zoom

Le realme GT Master Edition permet de zoomer jusqu’à x20. Le but étant de proposer un appareil photo le plus complet possible pour realme. Cependant, cette idée n’est pas toujours bonne et parfois, mieux vaut se contenter de moins en proposant de meilleurs résultats. Mais quand on peut proposer plus, pourquoi s’en priver ? C’est ce que realme a fait, proposer un zoom x20, avec des résultats vraiment mauvais. Alors que le zoom x10 est encore correct, quand on monte au maximum, ça en devient n’importe quoi.

Les pixels se battent comme ils peuvent, on distingue une forme verte qui semble être de l’herbe, de l’eau et derrière, on se demande si c’est un mur, de la terre, … Alors que c’est en effet le pont en pierres. De l’autre côté, le smartphone propose un grand angle à x0,6 sans trop de distorsion.

Photo de nuit

Il est indispensable pour un smartphone de prendre de belles photos de nuit. Depuis quelques années déjà, les constructeurs s’obstinent à créer des appareils toujours plus performants, avec des capacités toujours augmentées. Pour le coup, realme nous a séduit avec son GT M.E ici. A gauche, se trouve une photo en mode photo automatique, à droite, une photo avec le mode nuit activé.

Avec mode nuit
Avec mode nuit
Avec mode nuit
Sans mode nuit
Sans mode nuit

On voit clairement la différence, le mode nuit améliore bien les choses, l’exposition est plus longue et permet de capter bien plus de lumière, pour des images nettement plus claires. Le seul bémol cependant, il ne faut pas bouger pendant le temps d’exposition de la photo.

Caméra frontale

C’est une des rares fois où je me dis « ok, ils ont mis une vraie caméra frontale nickel ! ». Le realme GT se dote d’une caméra frontale de 32 MP et ça se voir clairement. Les photos sont de très bonne qualité, parfaitement nettes, avec une bonne luminosité. De plus, les couleurs sont vives et dynamiques, leur justesse est parfaite.

L’effet de flou d’arrière plan est également bon, il est possible de régler les effets beauté comme sur la quasi totalité des smartphones, pour s’agrandir les yeux, se lisser la peau, …

Vidéo

Le realme GT Master Edition permet de filmer en 4K Ultra HD, mais bridé à 30 images par seconde. Pour le coup c’est un peu mesquin, alors que le smartphone propose de très bonnes performances, un écran superbe, une bonne qualité photo, de ne pas autoriser la 4K 60 fps par défaut. Mais c’est ainsi, on peut toujours filmer en Full HD 60 fps sans soucis.

Comme toujours chez realme, comme chez Oppo, on dispose de modes de stabilisation supplémentaires, permettant d’optimiser cette dernière. Plus on stabilise, plus on réduit la qualité de la vidéo par contre, il faut le savoir.

Interface realme UI

La seconde version de l’interface logicielle des smartphones realme, nommée realme UI 2.0, a été présentée il y a quelques mois. Le realme GT en dispose, pour notre plus grand confort d’utilisation. Si realme UI est une interface agréable, ce n’est pas la plus conviviale que nous avons pu trouver dans tout ce que nous avons testé. Pour le coup, iOS ou MIUI sont plus cosy.

Malgré-tout, sans vous présenter l’intégralité de cette interface, car ça serait bien trop long, on note certaines fonctionnalités. A commencer par les options de personnalisations proposées par realme, maintenant bien organisées dans la version 2 de la surcouche logicielle.

On retrouve ce menu dans les réglages, permettant de paramétrer toutes les options de personnalisation, pour faire de ce nouveau smartphone, le vôtre. En premier lieu, se trouvent les fonds d’écran. Ces derniers, fournis par le constructeur, ne sont pas toujours les plus jolis, force est de le reconnaître. Il est dommage que le fond d’écran appliqué par défaut surtout, ne soit pas très accueillant, car d’autres sont bien plus sympa. Quoi qu’il en soit, j’utilise Backdrops pour mes fonds d’écran. On peut également en choisir un animé.

Comme tout bon smartphones avec une dalle AMOLED, on retrouve un mode Always-On Display. Ce dernier, permet d’afficher certaines fonctionnalités sur l’écran verrouillé du smartphone, en n’allumant que les pixels nécessaires à cet affichage. Il est possible de mettre une horloge personnalisée, un texte seul, un texte avec image, une horloge analogique ou numérique. S’affichent également, les notifications, le niveau de batterie, la date et l’heure.

Les icônes sont également personnalisables, par leur style, mais également par leur forme. On retrouve la fonctionnalité poussée Icônes ART+, qui permet de changer l’aspect des icônes, le logo à l’intérieur, la taille, … Les applications peuvent être également disposées sur l’écran comme vous le souhaitez, en 5 colonnes et 6 lignes par défaut, mais ce nombre est réglable (à la baisse) si vous souhaitez en afficher plus ou moins.

Le capteur d’empreintes digitales aussi, profite de styles différents. Certains diront que ces fonctionnalités ne sont pas vraiment utiles et que c’est très gadget, je leur répondrai oui. Mais quand on a un smartphone Android, la philosophie est de le personnaliser à souhaits et d’en faire le sien, il est donc agréable de retrouver des fonctions qui peuvent sembler inutiles aux yeux de certains, notamment avec leur iPhone en main.

Les couleurs également sont personnalisables, tout comme la police d’écriture, qui nous laisse le choix. Le tiroir de notification également peut voir la forme de ses icônes changer, sans fonctionnalité ART+ ici toutefois. On se contente de 6 formes différentes, ce qui est déjà très bien.

Enfin, concernant les notifications, realme ne propose pas de LED de notification. Toutefois, on a encore mieux, un éclairage des bords. L’écran AMOLED permet de genre d’effets, n’allumant que les bords et indiquant quand une notification est arrivée et présente. C’est très pratique et cela remplace la LED de notifications, bien que les puristes aient toujours du mal à s’en séparer.

D’un point de vue global, realme UI n’est pas une interface que l’on peut qualifier de « cosy », à mes yeux du moins. Cependant, le constructeur fait tout son possible pour la rendre le plus agréable possible. Le tout est fluide et avec un écran 120 Hz, on remarque les efforts qui ont été réalisés par rapport à la première version du logiciel.

Qualité sonore

Si le realme GT Master Edition n’est doté que d’un seul haut-parleur mono pour l’écoute musicale, ce dernier a au moins le mérite d’être bon. C’est la moindre des choses bien sûr, mais ce n’est pas ce que proposent tous les constructeurs. Il diffuse des médiums et des aiguës en quantité suffisante, avec un peu de basses pour agrémenter le tout. Si elles ne sont pas percutantes c’est vrai, c’est cependant correct.

Pour les amateurs de son de meilleure qualité, on peut vous conseiller soit un casque ou des écouteurs en Bluetooth, soit en filaire. Le smartphone dispose d’une prise jack 3,5 mm très pratique pour de l’écoute musicale « à l’ancienne ».

Le realme GT Master Edition laisse tomber Dolby Atmos au profit de Real Sound, un égaliseur maison par realme. Quatre profils audio sont disponibles :

  • Intelligent
  • Film
  • Jeu
  • Musique

Bien évidemment, tout est compatible avec un casque, car vous n’allez pas écouter de musique en mode haut-parleur en plein vol. Même avec un casque ou des écouteurs, cela fonctionnera encore mieux si vous utilisez un appareil compatible aptX.

Autonomie

Avec sa batterie de 4300 mAh, le realme GT Master Edition n’est pas le smartphone avec la plus grosse batterie, loin de là d’ailleurs. C’est le propre des appareils plus haut de gamme, de ne pas avoir une très grosse batterie, et justement, le realme GT Master Edition jour de ce côté et s’évite mes foudres pour sa « petite » batterie. Elle permet tout de même de tenir correctement la journée, en utilisation classique.

Toutefois, certains éléments comme l’écran 120 Hz sont des sources importantes de consommation d’énergie. La 5G également, consomme un peu plus, car les débits sont meilleurs qu’en 4G, il faut plus de puissance. Le mode GT également consommera plus de batterie que sans, bref, tout un panel de fonctionnalités pratiques en effet, mais qui nous jouent pas en faveur de la batterie. Pour l’avoir utilisé pendant quelques jours, il a parfois du mal à tenir la journée avec mon utilisation. Il faut dire que je suis un peu une brute en utilisation de smartphone. J’exploite toutes ses capacités.

Mais fort heureusement, le realme GT a plus d’un tour dans son sac pour pallier à ce petit « problème » de batterie. Un chargeur SuperDART 65 Watts, très pratique et surtout très rapide, qui permet de recharger le smartphone de 0% à 100% en une petite demi-heure. C’est un petit réconfort face à la décharge potentiellement rapide de l’appareil, selon l’utilisation qui en est faite.

Verrouillage et sécurité

Le realme GT Master Edition n’est pas original sur ce coup là. Il dispose d’un capteur d’empreintes digitales sous l’écran, ainsi qu’e d’un système de reconnaissance faciale. Comme tous les autres smartphones en fait et ça lui va très bien. Inutile de proposer plus que ça, on retrouve une reconnaissance faciale qui fonctionne bien, via la caméra frontale de l’appareil uniquement toutefois, pas de système 3D ici.

Le système est fiable et pratique en effet, mais le smartphone peut toujours être déverrouillé via une simple photo, si tant est que cette dernière soit correcte.

Concernant le capteur d’empreintes digitales, ce dernier est positionné sous l’écran du smartphone. Il est fiable et rapide. Contrairement à la reconnaissance faciale, il ne peut pas se déverrouiller avec un autre doigt de la main ou de quelqu’un d’autre.

Connectivité

L’appareil est compatible Wi-Fi 6, Bluetooth 5.1 et bien évidemment, 5G. Le NFC est également de la partie, comme toujours, permettant le paiement sans contact dans divers établissements. Bien évidemment, le GT M.E est compatible avec les bandes 4G disponibles en France et à l’étranger dans certains pays aussi. Voici la liste des bandes cellulaires avec lesquelles le realme GT Master Edition est compatible :

2G 2, 3, 5, 8
3G 1, 2, 4, 5, 6, 8, 19
4G 1, 2, 3, 4, 5, 7, 8, 12, 17, 18, 19, 20, 26, 28, 38, 39, 40, 41, 66
5G 1, 3, 5, 7, 8, 20, 28, 38, 40, 41, 66, 77, 78

La bande qui nous intéresse le plus est la bande n78, celle des 3500 MHz, la « vraie » 5G. Voici les résultats de speedtests en Wi-Fi et en 5G avec le realme GT Master Edition, à gauche en Wi-Fi, à droite en 5G :

Comme on le remarque, les débits sont tout simplement excellents avec le smartphone, que ça soit via une connexion Wi-Fi ou 5G. Pour information, les débits en 5G sont un peu meilleurs qu’avec mon iPhone 12 Pro Max.

Test realme GT Master Edition : Avis

C’est encore un coup réussi pour realme avec son GT Master Edition ! Après une première version très convaincante, le fabricant revient ici avec une nouvelle mouture moins chère, un peu moins performante, mais au rapport qualité / prix toujours aussi exceptionnel. Le realme GT Master Edition a tout ce que l’on attend d’un haut de gamme, pour le prix d’un vrai milieu de gamme. En plus, avec les offres de lancement, il est plus que jamais le moment de l’acheter !

Marchand
Stock
Prix
Offre
shopping street
Stock
399€
shopping street
Stock
498€

Test realme GT Master Edition
8
8.7
8.7/10

realme GT Master Edition : Avis

Le realme GT Master Edition marque tout ce que l’on attend d’un flagship killer. Bien des smartphones que nous avons testé sont à la traine niveau rapport performances / prix. Cependant, le realme GT Master Edition propose également des finitions tout à fait correctes et originales.

  • Performances
    10
    10/10
  • Écran
    10
    10/10
  • Appareil photo
    8
    8/10
  • Autonomie
    7
    7/10
  • Prise en mains
    9
    9/10
  • Logiciel
    8
    8/10
On aime
  • Très bonnes performances
  • Dalle AMOLED 120 Hz
  • Performances Wi-Fi et 5G excellentes
  • Charge ultra-rapide 65W
  • Dos en faux cuir élégant
  • Bonne qualité photo
On aime moins
  • Batterie un poil « petite »
  • Mode GT pas exceptionnel
Written By

Geek à mi-temps et boss final de ce site, je suis aussi étudiant en marketing numérique et communication. Passionné d'informatique depuis mon plus jeune âge, mon premier fichier était un document Word d'environ 1600 pages contenant la lettre h. J'ai pas mal évolué depuis.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement
Advertisement

Lisez aussi

Copyright © 2017 - 2021 Charles Tech - Toute reproduction (même partielle) interdite sous peine de poursuites.

Porno Gratuit Porno Français Adulte XXX Brazzers Porn College Girls Film érotique Hard Porn Inceste Famille Porno Japonais Asiatique Jeunes Filles Porno Latin Brown Femmes Porn Mobile Porn Russe Porn Stars Porno Arabe Turc Porno caché Porno de qualité HD Porno Gratuit Porno Mature de Milf Porno Noir Regarder Porn Relations Lesbiennes Secrétaire de Bureau Porn Sexe en Groupe Sexe Gay Sexe Oral Vidéo Amateur Vidéo Anal