Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actu High-Tech

Un robot pour transporter vos bagages sans avoir à les porter

Piaggio Fast Forward (PFF) a révolutionné la façon dont les humains et les machines interagissent en concevant un bagage robot. Grâce à la conception de cette solution innovante, les utilisateurs ont la possibilité de marcher plus loin et de faire davantage de choses durant leurs courses quotidiennes à pied. 

En 2019, PFF a présenté son premier bagage robot, Gita. Ce dernier est une technologie mobile programmée avec l’étiquette du piéton. L’entreprise accueille désormais le dernier membre de cette gamme avec le lancement du Gitamini en octobre. Ces robots offrent la liberté aux consommateurs et facilitent l’exploration au sein de leurs communautés.

Des robots pour transporter les bagages des piétons

PFF renforce son engagement dans le domaine de la micro-mobilité en utilisant sa connaissance approfondie des déplacements des piétons. La société a conçu des robots dans le but de faire progresser la façon dont les citoyens se déplacent. Destinés à toutes les occasions, ces appareils offrent aux consommateurs la possibilité d’effectuer des trajets plus longs ou plus courts avec des charges légères ou assez lourdes.

Le Gita original a un volume de chargement de 32 litres. Il peut transporter jusqu’à 18 kg de bagages et se déplace à une vitesse maximale de 10 km/h. Sa dimension étonnante permet de porter un chariot de provisions et de suivre les cyclistes. Cependant, en raison de sa taille assez volumineuse, il constituait un danger pour les autres piétons lorsqu’il se déplaçait sur des trottoirs bondés.

Le Gitamini, quant à lui, ne pèse que 12 kg et peut transporter jusqu’à 10 kg d’équipement. Grâce à ses poignées, il se hisse facilement par-dessus les trottoirs, les escaliers et autres obstacles, même lorsqu’il est entièrement chargé. Le bagage robot mini jouit d’une autonomie maximale de 33 km, soit environ six heures d’utilisation avant d’avoir besoin d’être rechargé.

De plus, PFF a remplacé le système de suivi par courroie par un système optique et de vision artificielle avancée. Il suffit d’appuyer sur un bouton embarqué pour que le mini trouve, reconnaisse et suive son « leader » de manière autonome. Le robot utilise uniquement des signaux visuels et radars tels que le mouvement et la couleur. Il n’a pas besoin d’un GPS, d’une connexion cellulaire ou d’un réseau sans fil pour y parvenir.

Une avancée progressive en faveur d’un mode de vie local sain

Le mini est également équipé de ce que la société appelle un « logiciel de marquage des piétons ». Ce logiciel apprend au robot à suivre son chef à une distance et une vitesse sûres. Il anticipe de manière proactive les mouvements des individus qui l’entourent. Les roues du mini sont actionnées indépendamment. Elles lui permettent d’effectuer des virages à rayon zéro dignes de Rivian.

Un troisième moteur est dédié au maintien de l’équilibre du robot lors de l’accélération et du freinage. « La réaction initiale des consommateurs à Gita a montré à quel point ce produit était un pionnier dans le secteur de la robotique grand public », a déclaré le PDG de PFF.

Des quartiers de banlieue aux complexes urbains, Gita mini offre la possibilité d’avoir un robot qui convient le mieux à aux besoins de chaque style de vie. En outre, ce bagage robot se révèle compact et léger. Comme il peut facilement manœuvrer dans des espaces plus restreints, il apporte l’expérience de robot suivante à plus d’endroits que jamais imaginé.

Written By

Geek à mi-temps et boss final de ce site, je suis aussi étudiant en marketing numérique et communication. Passionné d'informatique depuis mon plus jeune âge, mon premier fichier était un document Word d'environ 1600 pages contenant la lettre h. J'ai pas mal évolué depuis.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lisez aussi

Copyright © 2017 - 2021 Charles Tech - Toute reproduction (même partielle) interdite sous peine de poursuites.