Boitier TVTests high-techTV

Test Strong Leap S1 : Un boitier TV sous Android et en 4K UHD

5 minutes de lecture

Avoir une TV, c’est toujours agréable. Cependant, avoir Android TV, c’est encore plus agréable et ça permet de découvrir de nouvelles fonctionnalités toujours pratiques ! Strong propose depuis quelques années des boitiers Android TV, mais le Leap S1 apporte son lot de nouveautés. Le nouveau boitier TV connecté de la marque propose une version d’Android plus récente et un design revu et corrigé, en apportant un design encore plus compact que la célèbre Apple TV. Le Strong Leap S1 a d’ailleurs ce boitier TV dans le viseur.

Marchand
Stock
Prix
Offre
shopping street
Stock
69€
shopping street
Stock
69€
shopping street
Stock
105€

Design

De prime abord, on constate que si le boitier TV est assez fin, ça ne change pas tellement des anciennes versions qu’étaient notamment le Strong SRT 2023 et le SRT 202 Ematic. Cependant, le boitier est ici encore plus fin pour atteindre moins de 2 centimètres d’épaisseur et se fondre dans votre meuble TV en toute discrétion. La coque est en plastique, comme sur la plupart des produits de ce genre.

strong leap s1 test

On retrouve en façade, 3 LEDs, indiquant une réception infrarouge, si l’appareil est connecté au réseau et enfin, s’il est allumé ou éteint. C’est relativement classique mais les anciennes versions ne proposaient pas cela. Car l’essentiel pour un boitier TV, c’est d’avoir une TV (ou un écran de PC au pire), mais surtout une connexion internet.

test strong leap s1

En dessous, une petite excroissance faisant tout le tour du boitier permet de le maintenir droit et à plat. Cependant, elle est en plastique, là où l’on aurait pu apprécier du caoutchouc, pour une meilleure adhérence. Bien que ça ne soit pas un produit que l’on soit amenés à bouger souvent, sauf si un chat passe par derrière la télé …

avis strong leap s1

Sur la tranche droite, on retrouve plusieurs connecteurs à savoir deux ports USB type-A, un en USB 2.0 et un autre en USB 3.0 qui propose de meilleurs débits.

Au dos du Strong Leap S1, se trouvent le port d’alimentation, un port RJ45. Ce dernier est un port 10/100 et non pas un port Gigabit Ethernet par ailleurs. A côté de ce dernier, se trouve le port HDMI 2.0, un port auxiliaire et un port optique, et enfin un port IR.

Caractéristiques du Strong Leap S1

ModèleStrong Leap S1
LogicielAndroid 10
ProcesseurAmlogic S905X2 1.8 GHz
RAM2 Go DDR4
Stockage8 Go eMMC
Résolutions vidéo supportées
  • 2160p
  • 1080p
  • 720p
  • 4K 60fps 10 bits H.265
  • 4Kp60 VP9 Profile 2
  • 4Kp30 H.264
Connectique
  • DC IN
  • IR
  • Optique
  • AV
  • HDMI
  • USB 2.0
  • USB 3.0
  • Ethernet RJ45
  • Micro-SD
Wi-Fia/b/g/n/ac | 2.4 GHz, 5 GHz
Bluetooth4.2
Consommation7 W
Poids170 g

Connectivité

La connectivité est assez large sur ce boitier Strong Leap S1. On retrouve :

  • 1 USB 3.0
  • 1 USB 2.0
  • 1 HDMI 2.0
  • 1 Ethernet RJ45 10/100
  • 1 port d’alimentation
  • 1 port optique
  • 1 port auxiliaire
  • 1 port IR
  • 1 port micro-SD

Ce n’est pas tout cas si vous ne souhaitez pas faire fonctionner l’appareil en filaire pour le relier à internet, c’est possible. En effet, le Leap S1 dispose également d’une connectivité Wi-Fi 5 (Wi-Fi ac) et du Bluetooth 4.2. On aurait apprécié voir une connectivité Bluetooth 5 sur cet appareil mais le 4.2 fera l’affaire sans trop de soucis. Le Bluetooth 5 est surtout utilisé pour les smartphones afin de consommer moins d’énergie et de reproduire une meilleure qualité sonore. Branché, le Leap S1 n’a pas de soucis de batterie et ça n’est pas une enceinte Bluetooth.

strong leap s1 test

Le port Ethernet RJ45 10/100 bride donc le débit maximal reçu en réception à 100 Mbit/s. C’est cependant suffisant pour regarder des films ou séries en 4K Ultra HD, inutile d’augmenter les coûts pour proposer de meilleurs débits. Si vous souhaitez vraiment des débits meilleurs, il est tout à fait possible d’utiliser la connexion Wi-Fi de l’appareil.

Concernant les ports USB, ils délivrent 5 volts et 500 mA, ce qui est plus adapté pour brancher une clé USB ou un disque dur externe que recharger un appareil.

Télécommande

Ce n’est pas très compliqué pour cette dernière, Strong a repris la télécommande du boitier SRT 202 Ematic et a retiré le bouton Google Play. On retrouve donc une télécommande offrant un microphone, une LED d’activité, un bouton d’allumage et un bouton Google Assistant.

Ce n’est pas tout car elle propose également un pavé central avec des flèches directionnelles, bien que des dernières ne soient pas inscrites sur le pavé en question. On retrouve comme sur les smartphones Android, une flèche de retour et une maison permettant de retourner à l’accueil. Un autre bouton permet d’accéder à toutes les applications quand un autre en dessous permet de réduire ou d’augmenter le volume.

strong leap s1 test

Enfin, les touches multimédia permettant d’accéder rapidement à Netlflix ou à Amazon Prime Vidéo. M’étant mis à ce dernier il y a quelques semaines, je peux accéder très rapidement à tout le catalogue, comme je peux déjà le faire sur ma TV avec Netflix ou YouTube. Cependant, le Leap S1 est là pour offrir plus de fonctionnalités qu’une simple TV.

La télécommande est par ailleurs assez lourde, une fois les deux piles AAA insérées à l’intérieur. Les piles sont fournies.

Niveau prise en mains de la télécommande, il est clair qu’elle ne veut pas imiter l’Apple TV. Si le boitier Leap S1 est plus fin, la télécommande est bien plus épaisse que celle d’Apple. Toutefois, on apprécie sa forme qui propose une prise en mains agréable. Pas de zone tactile ici, tout se fait très bien avec les boutons.

Performances

L’interface est plus agréable que ce que nous avions auparavant. Strong nous offre ici une bonne expérience utilisateur avec une navigation fluide entre les interfaces. Malgré tout, le Strong Leap S1 n’est pas une machine de compétition au vu de ses composants. On y retrouve un processeur Amlogic S905X2 quadricœur en ARM Cortex-A53 cadencé à 1.8 GHz. Avec ceci, 2 Go de RAM en DDR4 et 8 Go de mémoire flash en eMMC.

Si les performances peuvent sembler assez légères au premier abord, n’oublions pas que ça n’est ni un smartphone haut de gamme, ni un PC gamer. Le but est d’avoir les performances suffisantes pour faire tourner quelques applications et regarder des séries ou des films ou encore jouer à quelques petits jeux. Il n’est donc pas utile de mettre des performances trop élevées qui ne seraient pas exploitées.

En termes de consommation, la marque indique une consommation électrique de 7 Watts, ce qui est relativement faible. Pour comparaison, votre PC fixe consomme en moyenne entre 300 et 600 Watts et votre fer à repasser environ 2000 Watts. C’est globalement la consommation d’une box internet, à peu de choses près, cela ne représentera qu’une infime partie de votre facture d’électricité.

Test Strong Leap S1 : Avis

Le Strong Leap S1 propose une interface agréable et une navigation fluide. La qualité de fabrication est bonne et le design passe-partout se fondra avec la plus grande discrétion dans votre logement, sur votre meuble TV. La télécommande quant à elle perd le bouton Google Play mais ça n’est pas si grave. On aurait peut-être apprécié un port Gigabit Ethernet, permettant de profiter de meilleurs débits, mais on se contente de la connexion Wi-Fi 5. La réception d’ailleurs est étonnamment bonne, malgré le chemin distordu que doivent faire les ondes pour y arriver. Ce boitier Leap S1 est donc totalement recommandable.

Marchand
Stock
Prix
Offre
shopping street
Stock
69€
shopping street
Stock
69€
shopping street
Stock
105€
Test Strong Leap S1
8
8.5
8.5/10

Strong Leap S1 : Avis

Le Strong Leap S1 est l’accessoire idéal pour quiconque a une belle TV, mais sans Android TV. Il permet de profiter de fonctionnalités intéressantes à moindre coût, pour vous offrir le meilleur d’Android sans payer le prix d’Apple !

  • Performances
    8
    8/10
  • Interface
    9
    9/10
  • Télécommande
    9
    9/10
  • Connectivité
    8
    8/10
Pros
  • Télécommande pratique
  • Format compact
  • Connectique large
  • Interface agréable
Cons
  • Absence de patins en caoutchouc
  • Pas de Gigabit Ethernet
807 articles

À propos de l'auteur
Geek à mi-temps et boss final de ce site, je suis aussi étudiant en marketing numérique et communication. Passionné d'informatique depuis mon plus jeune âge, mon premier fichier était un document Word d'environ 1600 pages contenant la lettre h. J'ai pas mal évolué depuis.
Articles
Articles similaires
Tests high-tech

Test Hobot Legee 7 : le robot aspirateur performant et abordable

7 minutes de lecture
Hobot, constructeur d’aspirateurs robots, a lancé récemment son nouveau Legee 7. Nous avons ici…
Bracelet connectéObjets connectésTests high-tech

Test Honor Band 6 : Le smartband d'Honor totalement remis à neuf

7 minutes de lecture
Depuis septembre 2020, Honor n’avait pas présenté de nouveaux produits en France. Le Honor…
Tests high-tech

Test PNJ R-Nano II FPV : Un petit drone à prendre en mains

4 minutes de lecture
PNJ a lancé il y a quelques temps, un petit drone de course pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
Stockage externeTests high-tech

Test G-Technology Armor ATD : Un disque dur externe solide et beau