SmartphoneTests high-tech

Test realme 8 Pro : une montée en gamme très intéressante

19 minutes de lecture

realme 8 Pro

Présentation rapide

Le realme 8 Pro est un smartphone milieu de gamme de chez realme présenté le 24 mars 2021. Il propose un capteur photo principal de 108 MP, un Snapdragon 720G, 8 Go de RAM et un Adreno 618. C'est également le premier smartphone à proposer une charge ultra-rapide 50 Watts SuperDART.

realme 8 Pro au meilleur prix

shopping street
299€
shopping street
299€
8

Après nous avoir présenté, il y a un peu plus d’un an, les realme 6 et 6 Pro, realme revient avec un nouveau smartphone milieu de gamme, le realme 8 Pro. Ce modèle est le premier smartphone de la marque commercialisé en France à proposer un capteur photo principal 108 MP, permettant de prendre de très belles photos, en très haute résolution. Mais ça n’est pas tout, le smartphone gagne également en esthétique et soigne ses prestations, tant que le plan technique que sur le plan visuel avec une belle présentation.

Marchand
Stock
Prix
Offre
shopping street
Stock
299€
shopping street
Stock
299€
shopping street
Stock
299€
shopping street
Stock
376€

Nous avons eu avec d’autres smartphones, le sentiment que realme proposait des smartphones assez épais. C’était le cas notamment avec le realme X3 SuperZoom et le realme X50 Pro. Toutefois, la mode n’est pas vraiment aux smartphone épais, à moins qu’ils jouissent d’une excellente conception comme un iPhone 12 Pro ou un Galaxy S21. realme, la jeune marque chinoise a alors pris compte de ces éléments et affiné l’aspect de son smartphone milieu de gamme, porte étendard de la marque, pour proposer un smartphone bien conçu, léger et qui se montre un peu plus original que tout ce que l’on peut trouver sur le marché.

Design

Ici, le fabricant nous indique deux choses. Premièrement, de la gamme realme à chiffres, c’est le smartphone le plus fin, avec seulement 8,1 mm d’épaisseur. Mais ça n’est pas tout ! C’est également le plus léger, du haut de ses seulement 176 grammes, face à ses frères realme 7 Pro et realme 6 Pro, plus lourds. On ne peut que reconnaître qu’en effet, des efforts ont été réalisés par le constructeur chinois pour donner plus d’élégance à son smartphone ! S’il est certes plus fin, ça n’est pas le seul détail qui nous frappe.

La conception globale du smartphone a été revue à la hausse. Si des petits détails comme l’écran qui dépasse pas mal de la surface du smartphone sont encore présents, on remarque les efforts qui ont été réalisés et on ne peut que les apprécier. En premier lieu, sur l’écran, le caméra frontale a été légèrement réduite pour laisser un peu plus de place d’affichage. Si ce n’est certes pas flagrant, c’est tout de même appréciable de ne pas avoir une caméra frontale trop grosse on avoue.

test realme 8 Pro

Cependant, en bas de cet écran pourtant AMOLED, se trouve toujours un menton assez large, qui est encore de trop selon nous. En effet, les smartphones Android ont ce défaut depuis quelques années maintenant, c’est assez désagréable au début mais pas vraiment gravissime pour autant. Si ce n’est pas très esthétique et que l’on se dit que c’est dommage de sacrifier une partie de l’écran pour ne rien afficher, on peut se consoler en se disant qu’avec le smartphone à la verticale, c’est plus pratique de ne pas obstruer une partie de l’écran avec un bout de doigt.

menton du realme 8 Pro

Comme d’habitude, les smartphone arrive avec un film de protection permanent sur l’écran, afin de protéger ce dernier dès le déballage et de vous éviter d’en mettre un par vous-même.

Sur la tranche gauche, on peut remarque le tiroir SIM. Ce dernier permet d’accueillir 2 cartes nano-SIM et une carte micro-SD, pour encore plus de stockage. Toutefois, c’est tout ce qu’on retrouve sur la gauche. Si vous me lisez souvent, vous saurez que je n’aime pas vraiment les boutons de volume situés à droite du smartphone, qui plus est quand on n’a pas deux boutons indépendants. C’est exactement le choix qu’a fait realme pourtant et ce realme 8 Pro ne me satisfait guère sur ce point d’ergonomie essentiel.

Le bouton de verrouillage quant à lui se situe juste au dessous, ce qui est assez classique sur bien des smartphones. Il ne propose pas de capteur d’empreintes digitales toutefois. Le capteur d’empreintes est intégré à l’écran AMOLED de l’appareil.

Au dessous du smartphone, on peut apercevoir le microphone principal, le haut-parleur principal également, mais ça n’est pas tout. La prise USB-C pour la recharge est évidemment présente, mais on a également le plaisir de retrouver une prise jack, permettant d’utiliser des « anciens » casques ou écouteurs. Sur la partie supérieure de l’appareil se trouve un second microphone.

Maintenant, retournons-le pour voir ce qu’il affiche au dos. On ne pourra pas louper le slogan de la marque « DARE TO LEAP », que l’on peut traduire par « Oser se dépasser ». C’est ce que le realme 8 Pro essaie de faire. S’il réussit pour l’instant à dépasser les smartphones sortis avant, arrivera t-il à vraiment nous surprendre ? Le dos est en tout cas très agréable au toucher dans cette version noire que nous avons eue ! En effet, il est un peu granuleux mais suffisamment peu pour rendre le toucher agréable, loin des smartphones totalement lisses.

avis realme 8 pro

Le module photo a également été retravaillé un peu façon iPhone avec les objectifs qui sortent du module, ce qui confère au smartphone un petit côté qualitatif non négligeable. On retrouve ici 4 capteur avec en dessous, le flash, et la mention « 108 MP Quad Camera », car le smartphone possède en effet 4 capteurs, mais surtout un capteur principal de 108 mégapixels.

Le realme 8 Pro est bien fini, la conception est belle et la marque a tout fait pour le rendre encore plus fin, plus léger et plus performant que les modèles sortis précédemment, tout en proposant un tas d’autres fonctionnalités vraiment intéressantes, quasiment inédites sur un tel smartphone.

realme 8 Pro : Fiche technique

Modèlerealme 8 Pro
LogicielAndroid 10
ProcesseurQualcomm Snapdragon 720G
RAM8 Go
Processeur graphique (GPU)Adreno 618
Capacité de stockage128 Go
Taille d’écran6.4 pouces
Définition2400 x 1080 pixels
Densité de pixels (DPI)411 dpi
Appareil photo dorsal
  • 108 MP
  • 8 MP
  • 2 MP
  • 2 MP
Appareil photo frontal16 MP
Vidéo4K@30 FPS, 1080@30/60 FPS
Wi-Fia/b/g/n/ac
Bluetooth5.0
Compatible 5GNon
NFCOui
Capteur d’empreintesOui
Reconnaissance facialeOui
ConnectiqueUSB-C, Jack 3.5 mm
Capacité de la batterie4500 mAh
Recharge sans filNon
Recharge rapideOui : 50W
Poids182 grammes
DAS0,734 W/kg

Performances

Pour ce qui est des performances, realme a intégré un processeur Qualcomm Snapdragon 720G, un octocœur, accompagné de 8 Go de RAM et de bien d’autres composants intéressants. On retrouve ici un processeur graphique Adreno 618 toutefois, qui, certes reste performant, mais reste également un peu daté comparé à ce que l’on serait en droit d’attendre. En effet, l’Adreno 618 était déjà utilisé dans bien d’autres smartphones et il s’agirait de se renouveler côté Qualcomm et côté constructeurs de smartphones.

Niveau stockage, on retrouve 128 Go de stockage en UFS 2.1, ce qui une nouvelle fois est bien mais n’aurait-il pas été intéressant de proposer un stockage UFS 3.0 par exemple ? Maintenant que cette technologie a fait ses preuves, il serait intéressant de la porter sur des smartphones milieu de gamme comme le realme 8 Pro. Mais ça n’est pas le choix qu’a fait le constructeur, malheureusement. Après avoir pas mal parlé de la théorie sur ce realme 8 Pro, venons-en à la pratique. Que vaut-il vraiment ?

performances du realme 8 pro

Si chaque smartphone se veut toujours plus fin, plus léger et plus puissant comme le veut le rituel, c’est un pari réussi aux deux tiers pour realme. En effet, l’appareil n’est clairement pas plus puissant que les précédents en fait. Pour cause, le processeur reste inchangé entre le realme 7 Pro et le realme 8 Pro, c’est le même Snapdragon 720G ! Et encore mieux, c’est exactement le même que sur le realme 6 Pro sorti plus d’un an auparavant. On comprendra donc rapidement que le smartphone n’apporte aucune nouveauté niveau performances et il est un peu dommage de voir ces dernières stagner même.

Par conséquent, le score Antutu du realme 8 Pro est de 288059 points, ce qui n’est guère meilleur que chez ses aînés.

De même, le score GeekBench du realme 8 Pro est de 1715 points, soit quelques points de plus que le 6 Pro mais quelques points de moins que le 7 Pro. On attendait donc ce smartphone sur tous les points, pour la partie esthétique si c’est réussi, la partie performances reste quant à elle inchangée, au point de nous laisser sur notre faim.

Fort heureusement, la RAM du realme 8 Pro se montre performante, avec 2678 Mo/s en lecture et 1571 Mo/s en écriture. Ce que l’on apprécie surtout chez realme, ce sont les latences de 34 ns ici seulement, là où à gamme équivalente, certains smartphones concurrents ont bien plus de latences. De même pour le stockage, on remarque qu’en effet c’est de l’UFS 2.1 avec 284 Mo/s en lecture et 187 Mo/s en écriture. Ce n’est pas gênant mais une nouvelle fois on aurait été en mesure d’en demander un peu plus.

benchmark realme 8 pro

Niveau performances graphiques, c’est dans la même idée. Le processeur graphique est certes bon mais une nouvelle fois, c’est une puce assez ancienne qui mériterait d’être renouvelée pour proposer de meilleures performances et pouvoir pleinement exploiter l’écran 120 Hz de l’appareil.

Écran

Si les performances étaient correctes mais sans plus, on ne peut cependant pas en dire autant de l’écran. Bien loin de là le fait qu’il ne soit pas correct justement, au contraire. realme a mis ici un écran Super AMOLED sur son 8 Pro. Ce n’est peut-être pas l’écran le plus tonique que l’on ai pu voir dans le monde des écrans AMOLED, mais en faisant les photos du smartphone, je me suis dit une chose, cet écran fait naturel, vraiment.

Les couleurs sont très bien restituées et il est agréable à voir, l’AMOLED n’est certes pas des plus toniques mais du coup, pas des plus agressifs. Souvent, les dalles de ce type ont tendance à être un peu plus agressives envers vos yeux que les dalles LCD et demandent parfois un temps d’adaptation. Ce n’est pas le cas ici, tout est vraiment agréable au visuel et les couleurs sont tout à fait satisfaisantes.

écran du realme 8 pro

On note également que contrairement à bien des dalles AMOLED, les blancs n’ont pas tendance à tirer légèrement vers le jaune comme on peut le voir sur d’autres smartphones. De plus, nous avons la chance de profiter ici à la fois d’une dalle Full HD+ 2400 x 1080 px, mais ça c’est plutôt normal, mais d’une dalle Full HD+, AMOLED et avec une fréquence de 60 Hz. C’est fluide et le confort d’utilisation est au rendez-vous, cependant on aurait apprécié une dalle 90 Hz.

Pour ce qui est de la luminosité, le fabricant nous indique que l’écran est capable de monter à 1000 nits. Cette valeur certes importante, permet de voir facilement même avec une luminosité ambiante importante. Cependant, en plein soleil, il sera assez difficile de distinguer des images parfaitement claires, elles seront toujours un peu faussées par le soleil qui propose plus de 1000 nits. Pour vous donner une idée, une feuille blanche en plein soleil propose 25 000 nits de luminosité.

Quelques fonctionnalités intéressantes sont disponibles sur cet écran comme le mode Always On, permettant d’afficher la date, l’heure, le niveau de charge restant dans la batterie et quelques notifications sur l’écran, quand le smartphone est verrouillé. Cette fonctionnalité ne consomme pas beaucoup de batterie et reste toujours pratique. Il est également possible de le paramétrer pour l’afficher uniquement en mode économie d’énergie, le planifier à certaines heures ou l’activer tout au long de la journée. Toutefois, il n’est pas plus personnalisable en termes d’esthétique, comme sur un Mi 10 par exemple.

Il est aussi possible de régler le mode de couleurs de l’écran, trois propositions sont disponibles à savoir :

  • Éclatant
  • Vive
  • Doux

Très clairement le mode doux n’est pas du tout agréable et franchement pas le meilleur. La palme du meilleur mode d’écran revient à « Vive », qui propose le meilleur compromis entre des couleurs éclatantes et à la fois pas trop saturées, contrairement au mode éclatant qui sature trop sur les tons de orange.

Appareil photo

Le realme 8 Pro est le premier smartphone du constructeur à jouir d’un capteur photo 108 MP, lui permettant de prendre des photos en très haute résolution et et profiter d’une qualité optimale. Si l’on sait bien que les mégapixels ne font pas tout certes, ils aident cependant à avoir une meilleure qualité, plus de détails et à pouvoir faire des zooms sur les photos après les avoir prises. Toutefois, les smartphones ne sont pas configurés de base pour prendre les photos avec cette résolution. En effet, les photos qui en sortent seraient trop lourdes et rempliraient trop vite l’appareil en termes de stockage.

appareil photo du realme 8 pro

Nous avons ici 4 capteurs photo, ce qui n’est pas une première pour realme avec un tel smartphone, le realme 7 Pro était déjà doté d’autant de capteurs. Toutefois, si le capteur 108 MP est assez exceptionnel et rare sur des smartphones à un tel tarif, les autres sont somme toute bien plus classiques. Le smartphone propose pas mal de modes photos différents comme :

  • Photo automatique
  • Nuit
  • Vidéo
  • Portrait
  • 108M
  • Mode étoilé
  • Vidéo dual-view
  • Ralenti
  • Time-lapse
  • Portrait semi-IA
  • Film
  • Expert
  • Panorama
  • Scanner de texte
  • Ultra-macro

Sans s’attarder sur chacun, détaillons avant toute chose les différences entre les quatre capteurs photo du module arrière :

CapteurCapteur principalObjectif grand angleObjectif macroObjectif noir et blanc
Résolution108 MP8 MP2 MP2 MP
Ouverturef/1.88f/2.25f/2.4f/2.4
Angle d’ouvertureN/C119°N/CN/C

Le mode automatique ne prend toutefois pas de photos en 108 MP par défaut. En effet, ces dernières sont prises seulement en 12 MP, dans plusieurs buts. Premièrement, le smartphone propose une bonne qualité photo même en exploitant du 12 MP. Mais aussi pour une simple et bonne raison, celle du poids des photos. Imaginez une seconde avoir uniquement des photos de 40 à 60 Mo dans votre smartphone, il aura vite fait de saturer au niveau stockage, malgré certes, sa capacité de 128 Go extensible via micro-SD.

On apprécie donc les photos faites avec le mode automatique. Elles sont tout à fait correctes et lumineuses, tout ce que l’on attend de ce nouveau capteur qui est par ailleurs, le premier 108 MP de chez realme. Le realme 8 Pro rattrape ses performances identiques aux générations antérieures, avec une belle qualité photo et surtout, un zoom x20 que l’on n’avait pas vu sur des smartphones dans cette gamme de prix chez la marque. En effet, avec un tel capteur, il est possible de zoomer autant que possible sans pour autant dégrader de manière notable la qualité.

Attention toutefois en utilisant le mode 108M, vous perdez la possibilité de faire un zoom dans la photo. Cependant, contrairement à d’autres smartphones, ici on ne perd pas la fonction AI, l’intelligence artificielle qui est censée embellir les photos. En soit, tout est relatif et cette dernière ne fait pas toujours des prouesses, quel que soit l’appareil d’ailleurs.

Zoom

On dispose ici d’un zoom allant de x0.6 à x20. Il est dommage que les fabricants ne soient pas plus nombreux à généraliser les capteurs à x0.5 sur leurs smartphones entrée et milieu de gamme, mais c’est ainsi. L’angle sera donc un peu moins grand qu’avec un autre smartphone mais on peut se consoler en se disant à raison, que la distorsion sera moindre pour des photos prises de près.

Pour le grand angle, les photos sont belles et il réussit tous ses clichés avec brio. Pour un smartphone milieu de gamme vendu à un tel tarif, c’est tout à fait honnête. On ne le comparera pas à un iPhone 12 Pro Max ou Xiaomi Mi 10 Pro toutefois. Si maintenant on zoome pour avoir une meilleure vue un peu plus loin, à x5, x10 puis carrément à x20, les photos gardent également une dignité agréable et une qualité plaisante. En effet, le zoom x20 se trouve réellement utile ici, contrairement à d’autres smartphones de la marque où il avait tendance à être trop pixellisé pour proposer des photos vraiment belles.

Mode portrait

Comme tous les smartphones, le realme 8 Pro dispose d’un mode portrait avec sa caméra de 16 MP. Cependant, comme tous les smartphones aussi, il dispose d’effets beauté via une intelligence artificielle. C’est parfait pour les instagrammeuses qui veulent cacher un bouton à peine visible, mais pas forcément pour tous les utilisateurs. On peut constater parfois un effet plus jeune voire carrément trop jeune.

Enfin, realme a compris cela et le 8 Pro n’impose plus 40 tonnes d’effets beauté pré-appliqués. Il est possible d’en mettre à foison si vous souhaitez artificiellement retoucher votre peau, vos yeux et toute autre partie de votre visage, mais le smartphone ne les impose pas comme certains autres pourraient le faire, c’est le principal. Les photos sont belles et rendent un résultat tout à fait honnête. Le mode portrait quant à lui est clairement visible, si bien qu’il embarque quelques cheveux qui dépassent dans l’arrière-plan. On note également que le flou est assez relatif, en même temps, une caméra seule caméra frontale pour un effet bokeh n’est pas toujours la solution la plus pratique.

caméra frontale realme 8 pro

Photo de nuit

De nuit, il est de toute évidence que le smartphone ne fait pas de miracles en conditions de très faible luminosité. En effet, comme on peut le voir sur la première photo, ça n’est pas très clair et si les maisons sont un peu visibles, ça ne vaut pas le haut du panier de chez Samsung par exemple. On peut toutefois constater une belle qualité quand la luminosité ambiante est un peu plus clémente avec le capteur.

Comme on peut le voir sur la seconde photo, la qualité d’image est belle et même en pleine nuit, vers 21h, grâce à l’éclairage extérieur, les photos sont vraiment réussies et on note que la qualité est belle, contrairement à l’habituelle bouillie de pixels recomposée que proposent certains concurrents à prix équivalent. Le realme 8 Pro se démarque une nouvelle fois sur ce terrain.

Vidéo

Nous avons ici la possibilité de filmer en Full HD 30 ou 60 fps, mais également en 4K Ultra HD. Cette résolution reste toutefois limitée à 30 fps, pas encore de 4K UHD 60 fps sur ce modèle. Ce qui est bien dommage par ailleurs puisque c’st juste une fonctionnalité en plus à activer, rien de bien compliqué non plus en soit. Si la qualité vidéo est bonne, la stabilisation reste assez limitée toutefois et plus on stabilise les vidéos, plus la qualité, à fortiori, diminue pour laisser place à une vidéo stable.

Une fonctionnalité intéressante également est le mode Vidéo Dual-View. Cette dernière permet d’exploiter les deux caméras, avant et arrière en simultané, pour faire une vidéo avec à la fois la vision de ce qu’il se passe devant vous, et à la fois votre visage. Plusieurs modes sont disponibles comme soit l’écran scindé en deux, soit un rond positionnable à n’importe quel endroit de l’écran pour la caméra selfie, soit un rectangle également positionnable à n’importe quel endroit.

Interface realme UI

Comme tous les smartphones de la marque, la surcouche realme UI vient animer l’appareil pour optimiser l’expérience utilisateur et on va se le dire, changer clairement de ce que peut faire Android stock. L’expérience utilisateur est bien plus agréable et les performances du smartphone s’en voient optimisées, pour profiter d’un confort d’utilisation sur une des surcouches les plus personnalisables.

Ce qu’il faut savoir, c’est que realme vient d’Oppo initialement. On peut donc trouver de larges ressemblances entre les deux interfaces, realme UI 2.0 chez notre jeune constructeur chinois et avec ColosOS 7 chez Oppo, numéro 1 en Chine. Cependant, avec la V2 de realme UI, les modifications se font un peu plus présentes et on retrouve un smartphone encore plus agréable à prendre en mains et à utiliser.

realme ui 2.0

Cependant, on peut noter quelques petits bugs au niveau des captures d’écran, qui prennent du temps à se prendre. C’est le seul réel souci que nous avons repéré et pour le reste, l’interface utilisateur personnalisée par realme est fluide et bien optimisée.

Sans s’attarder sur la surcouche logicielle, on retrouve maintenant un nouveau menu « Personnalisations », qui permet de configurer tout ce que vous pourrez personnaliser sur le smartphone. que cela aille du fond d’écran au style des icônes en passant par la disposition des applications, les couleurs, la police et sa taille, les styles d’empreintes et les aspects des notifications et du centre de contrôle.

On retrouve comme d’habitude les icônes ART+, permettant de personnaliser totalement les icônes de l’appareil, que cela aille de la forme des icônes à la taille du logo à l’intérieur et bien évidemment la taille de l’icône en elle-même. Mais ça n’est pas tout car vous pouvez également changer la taille de la police du nom des applications.

realme ui 2.0 personnalisations

Il est également possible de choisir exactement combien vous souhaitez de colonnes et de lignes pour ranger vos applications sur le springboard. Vous ne souhaitez que 2 colonnes de 4 lignes ? C’est possible. 4 colonnes de 4 lignes, c’est également possible. On ne peut en revanche pas mettre moins de 2 colonnes et de 4 lignes. De même pour le style de l’empreinte digitale lors du déverrouillage du smartphone via le capteur d’empreintes. 8 modèles sont à votre disposition pour choisir celui qui vous convient le mieux et faire de votre realme, le plus personnalisable des smartphones.

Dans les couleurs, il est possible de choisir entre 5 dégradés et 10 couleurs unies. Pour les polices, on ne peut encore choisir que Roboto, la police de base d’Android, mais d’autres viendront certainement prochainement. Enfin, il est possible de changer l’aspect des icônes dans le tiroir de notifications, pour le centre de contrôle. 6 formats sont disponibles. realme axe son smartphone et surtout sa surcouche logicielle sur la personnalisation au maximum de votre smartphone.

Qualité sonore

Si juste que là tout était satisfaisant avec ce realme 8 Pro, la qualité sonore n’est toutefois pas des meilleures qui soient sur un smartphone. En effet, l’appareil n’est doté que d’un sel haut-parleur et non de deux. Cependant, avec un seul et unique haut-parleur, on peut faire de bonnes choses. Mais là, pas vraiment. Les basses sont présentes ça n’est pas ça le souci. Le son n’est pas agressif non plus, sur ce point là tout va bien. Mais le souci est en fait que le son donne une sensation d’étouffement.

C’est un peu comme si quelque chose était posé sur le haut-parleur et que la qualité sonore en était dégradée. Mais là, c’est simplement le haut-parleur en lui-même qui n’est pas de toute qualité. Malgré tout, c’est audible sans soucis, même avec le volume au maximum, le sonne fait pas mal aux oreilles à cause d’aigues qui seraient trop agressives par exemple.

Connectivité

Pour ce qui est de la connectivité, le realme 8 Pro fait dans le classique, sans oublier les fonctionnalités attendues sur un smartphone de cette gamme. On ne retrouve donc pas de 5G bien évidemment, mais nous avons bien évidemment la 4G. Les connexions Wi-Fi, Bluetooth et NFC sont également de la partie bien évidemment.

Au niveau de la connexion Wi-Fi, on ne retrouve pas de Wi-Fi 6 sur cet appareil, c’est bien dommage mais ça n’est pas tellement au programme à l’heure actuelle sur les appareils entrée et milieu de gamme. Nous avons toutefois de la Wi-Fi ac (Wi-Fi 5), qui permet déjà de bons débits et une très bonne connexion, avec l’assurance de ne pas avoir de bugs ou de latences trop élevées. Tout dépendra inévitablement de votre connexion initiale, si vous avez la fibre ou trainez encore en ADSL.

Le Bluetooth 5.0 est de la partie, même s’il aurait été intéressant d’avoir le Bluetooth 5.1, les différences sont toutefois mineures entre les deux versions et la qualité sonore se voit clairement améliorée déjà avec le Bluetooth 5.0 par rapport aux versions antérieures.

Enfin, au niveau de la 4G, si l’on ne dispose pas d’une connexion supérieure, on ne dispose pas non plus d’un grand nombre de bandes malheureusement. Les bandes B20 et B28 sont aux abonnées absentes de ce smartphone et clairement, c’est dommage. Les abonnés Free seront déçus par l’absence de la B28 proposant la connexion à 700 MHz et la bande B20 proposant du 800 MHz privera les utilisateurs d’une connexion plus rapide avec la 4G+. Comme on peut le voir sur ce speedtest réalisé, le débit n’est pas terrible face à ce que peut faire un iPhone. Cependant, l’iPhone était le seul smartphone plus haut de gamme que nous avions à l’heure actuelle. Bien d’autres smartphone Android pas forcément plus chers proposent les B20 et B28. On note toutefois que sans bande 800 MHz, le realme 8 Pro ne s’en sort pas si mal.

Autonomie

Si certains constructeurs proposent une batterie de 5000 mAh sur leurs smartphones entrée de gamme, realme compris, le realme 8 Pro ne dispose pas de cette capacité. Cependant, un s’en sort bien avec une capacité totale de 4500 mAh. Mais le plus intéressant, outre cette batterie imposante, c’est en premier lieu l’autonomie. Le fabricant chinois est connue pour proposer de très bonnes autonomies. Le 8 Pro ne déroge pas à la règle avec une journée complète en utilisation normale et même un peu plus si vous le poussez le lendemain.

Cependant, en utilisation intensive, on s’arrête à une journée, c’est déjà bien suffisant. Par utilisation intensive, on entend du partage de connexion, quelques photos, un bon nombre de SMS envoyés et au minimum 2 heures d’appel cumulées dans toute la journée.

Mais le plus intéressant n’est pas la batterie, qui reste somme toute assez classique, bien que ses performances soient agréables. Le plus intéressant, c’est avant tout et sans discussions, le chargeur ultra-rapide. Le realme 8 Pro dispose de la charge ultra-rapide SuperDART. Toutefois, si le chargeur fourni est bien un chargeur 65 Watts comme la marque sait en faire, il y a une petite spécificité. Pour ne pas proposer la même chose que ses smartphones haut de gamme et pour préserver la batterie, le fabricant l’a bridé à 50 Watts pour fournir le smartphone en énergie.

C’est tout de même une puissance importante permettant de recharger le smartphone en un temps record. Moins de cinquante minutes suffisent pour recharger le realme 8 Pro ! C’est malgré-tout bridé face aux 65 Watts que proposait le realme 7 Pro.

Verrouillage et sécurité

Pour déverrouiller votre smartphone, vous avez deux possibilités en plus des traditionnels codes. Tout d’abord, le capteur d’empreintes digitales, mais également la reconnaissance faciale. En ces temps, la reconnaissance faciale n’est pas toujours utilisée, faute de pouvoir l’exploiter avec un masque qui vous couvre le visage. Heureusement, à part Apple, tous les autres constructeurs continuent d’intégrer un capteur d’empreintes digitales !

La reconnaissance faciale fonctionne donc bien, sans accrocs et permet de déverrouiller rapidement le smartphone. Cependant, en pleine nuit, cette technologie qui diffère de Face ID, aura du mal à déceler votre visage et pourra augmenter la luminosité de manière relativement insolente, si bien que vous en aurez mal aux yeux. Pour éviter cela, nous vous recommandons donc d’utiliser le capteur d’empreintes digitales.

Ce dernier est situé sous l’écran ici, ce qui est rendu possible par l’utilisation d’une dalle AMOLED par le constructeur. Il est réactif et rapide, malgré le fait qu’il soit quelque peu capricieux. En effet, il faut absolument bien placer son doigt, correctement et ne pas trop le bouger pour pouvoir déverrouiller le smartphone en toute tranquillité. Sinon, quand on a pris le coup de main, il est bien pratique et permet de déverrouiller le smartphone sans le système de reconnaissance faciale.

Test realme 8 Pro : Avis

S’il n’est pas parfait et conforme à ce que nous attendions partout, le realme 8 Pro est toutefois un bon smartphone qui fait le focus sur des grosses caractéristiques par-ci par-là pour proposer des gros chiffres. Mais derrière ces gros chiffres se trouvent de réelles fonctionnalités et pas juste des valeurs pour impressionner sans rien derrière, loin de là ! Le capteur 108 MP est performant et le module photo en général propose une bonne qualité que nous ne saurons qu’apprécier. Toutefois, les performances sont identiques à un smartphone sorti un an avant, le realme 6 Pro. C’est dommage car realme aurait pu faire progresser les performances dans le bon sens, sans pour autant mettre un processeur haut de gamme.

Marchand
Stock
Prix
Offre
shopping street
Stock
299€
shopping street
Stock
299€
shopping street
Stock
299€
shopping street
Stock
376€

On retrouve toutefois une majorité de points positifs avec un très bel écran, qui est doté de couleurs agréables à l’aspect vraiment naturel, une charge ultra-rapide encore jamais vue sur un smartphone de cette catégorie, malgré le fait que le smartphone bride le chargeur ici, vous pourrez recharger votre PC portable également avec ce chargeur. Au final, realme nous a concocté un smartphone milieu de gamme avec des fonctionnalités vraiment très intéressantes et on en oublie rapidement les performances qui restent malgré tout agréables pour une expérience utilisateur pleinement réussie !

Test realme 8 Pro
8
8.7
8.7/10

realme 8 Pro : Avis

Autant de points positifs sur un smartphone milieu de gamme, c’est un réel plaisir. Si ce n’est pas le smartphone le mieux équilibré au vu de son processeur vieillissant ainsi que du GPU dans la même veine, tout le reste vient combler ce défaut mineur, pour offrir une expérience utilisateur quasi-parfaite sur ce realme 8 Pro. Une chose est sûre, realme a dépassé les limites de ce que proposent les concurrents !

  • Performances
    7
    7/10
  • Écran
    8
    8/10
  • Appareil photo
    9
    9/10
  • Autonomie
    10
    10/10
  • Logiciel
    9
    9/10
  • Prise en mains
    9
    9/10
Pros
  • Capteur 108 MP
  • Mode vidéo double caméra
  • Charge ultra-rapide 50W
  • Bel écran AMOLED
  • Personnalisation logicielle riche
  • Module photo dorsal esthétique
  • Design soigné
Cons
  • Processeur et GPU recyclés
  • Slogan au dos vraiment très visible
  • Pas de 90 Hz
766 articles

À propos de l'auteur
Geek à mi-temps et boss final de ce site, je suis aussi étudiant en marketing numérique et communication. Passionné d'informatique depuis mon plus jeune âge, mon premier fichier était un document Word d'environ 1600 pages contenant la lettre h. J'ai pas mal évolué depuis.
Articles
Articles similaires
Objets connectésSécuritéTests high-tech

Test Chacon Rotating Wi-Fi Camera : Un mini R2D2 de surveillance

5 minutes de lecture
Quoi de mieux que de pouvoir avoir un visuel sur sa maison lors de…
Objets connectésSécuritéTests high-tech

Test Ring Indoor Cam : La caméra compacte d'intérieur pas chère

6 minutes de lecture
Une surveillance intérieure, oui, mais à quel prix ? Entre les services de télésurveillance…
ComposantsRefroidissementTests high-tech

Test Be Quiet! Silent Loop 2 : Le grand retour du watercooling silencieux

5 minutes de lecture
Avec le retour en force de Be Quiet! dans le monde des watercooling grâce…

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
ÉcouteursTests high-tech

Test Cambridge Audio Melomania Touch : la barre toujours plus haute ?