PériphériquesSourisTests high-tech

Test Razer Orochi V2 : la petite souris gamer à la grande autonomie

6 minutes de lecture

Après avoir présenté une première version de la Orochi en 2013, Razer revient en cette année 2021 avec une nouvelle référence. Le capteur a été amélioré, les performances également. La Razer Orochi garde cependant le principe de fonctionnement à piles, ce qui est loin d’être un handicap pour ce modèle. Que vaut vraiment cette Razer Orochi V2 ?

Design

Si vous avez l’habitude des souris de taille moyenne comme la Razer Viper 8K, c’est ici un modèle bien plus petit que nous retrouvons. La Razer Orochi V2 est conçue pour la polyvalence. Elle sait mêler la taille à l’autonomie, mais également au performances. La souris est donc près de 2 centimètres plus courte que la Viper 8K.

test razer orochi v2

Toujours dans un souci de taille réduite, afin de maximiser sa transportabilité, elle est également un tout petit peu moins haute. Elle permet tout de même une prise en mains agréable. Sur la surface, la coque principale qui compose toute la partie supérieure de la Orochi V2 est en PBT. Cela a pour but d’éviter les traces de doigts, contrairement aux souris en ABS. En effet, ce matériau est idéal pour ne pas trop prendre les traces de doigts et autres saletés. On apprécie également le toucher de la souris grâce à ce matériau.

test razer orochi v2

Derrière la molette, se place un bouton permettant de régler la sensibilité de la souris. Changer cette sensibilité permet d’augmenter les DPI et la Orochi V2 en a dans le ventre sur ce point. On peut également noter que la molette est recouverte d’un grip antidérapant, ce qui lui permet de mieux accrocher à votre doigt quand vous scrollez sur une fenêtre.

razer orochi v2 molette

A gauche de la souris, on retrouve deux boutons avec des fonctions prédéfinies assignées. Il est toutefois possible de changer ces fonctions pour les adapter à vos besoins.

razer orochi v2 avis

Nous n’avons cependant pas de grips sur les côtés. Cependant, la surface en PBT est agréable et permet de tenir correctement les doigts à la souris.

Au dessous de la souris, on retrouve trois patins en PTFE, assez épais par ailleurs. Un premier se situe sur l’avant, un autre sur l’arrière et le dernier autour du capteur de la Orochi V2. Sous la souris, un bouton trois positions permet également de l’allumer et de choisir votre mode de connexion. Il est possible de la connecter en Bluetooth aussi bien qu’en 2,4 GHz, si vous souhaitez plus de performances.

Par rapport à la précédente, Razer a allégé sa souris, pour la rendre aux nouvelles normes des souris ultralégères. Les boutons également ont été rabaissés, quand la coque cependant est maintenant plus bombée au dos.

Caractéristiques de la Razer Orochi V2

ModèleRazer Orochi V2
CapteurRazer 5G
Type de capteurOptique
Taux de rafraîchissement1000 Hz
Sensibilité maximale18 000 DPI
FPS maxi450 fps
Accélération40G
Durée de vie des switches670 Millions de clics
Batterie1 pile AA ou 1 pile AAA
Poids à vide60 grammes

Confort d’utilisation

Avant toute chose, il faut savoir que la Razer Orochi V2 pèse 60 grammes. Cependant, ce poids est à vide. Le poids total de la souris changera bien évidemment quand vous mettrez une pile. Car en effet, cette Orochi V2 fonctionne avec des piles, comme la Nacon GM-180. Ce n’est pas très grave, cela permet d’éviter les surcoûts supplémentaires d’une batterie.

La Orochi V2 convient aussi bien à une utilisation en Claw Girp qu’en Palm Grip, … Elle est adaptée pour tous les types d’utilisations mais certainement pas pour les grandes mains dans toutes les utilisations. En effet, au vu de la taille en mains, les gamers avec des mains de bûcheron auront très certainement un peu de mal. Cependant, elle n’est pas désagréable à utiliser pour autant.

razer orochi v2 test

Le bruit des clics sonne un peu ceux quand aucune pile n’est insérée à l’intérieur, mais ce dernier se fait plus agréable lorsqu’une pile est présente. Vous pouvez alors utiliser la souris sans bruits désagréables. Elle est toutefois un peu plus bruyante au niveau des clics que la Viper 8K. On apprécie également de retrouver le bouton permettant de régler la sensibilité du capteur en surface de la souris, ce qui n’est pas le cas sur toutes ces derniers temps.

Enfin, on peut noter que Razer n’a pas succombé à la mode des souris à trous. Ce, pour notre plus grand bonheur, tant en termes de prise en mains qu’en termes de durabilité de la souris. En effet, ces dernières sont plus sujettes à la poussière du fait … des trous.

Performances

La Razer Orochi V2 dispose d’un capteur 5G (pas comme les téléphones) permettant de monter jusqu’à 18 000 DPI de sensibilité. Certes, vous ne jouerez pas avec cette sensibilité ou du moins, très très rarement, si tant est que ça soit utilisable. Cependant, un capteur avec une sensibilité plus élevée offre également une meilleure précision en utilisation avec une sensibilité faible. Vous pouvez jouer à 800 DPI et ainsi, profiter d’une meilleure qualité de jeu qu’avec une souris 2200 DPI réglée à 800.

Par défaut, le capteur est réglé sur les sensibilités suivantes :

  • 400 DPI
  • 800 DPI
  • 1600 DPI
  • 3200 DPI
  • 6400 DPI

La Orochi V2 supporte également les accélérations jusqu’à 40G, ce qui est tout à fait correct. Nous n’avons pas réussi à la faire décrocher malgré nos mouvements rapides. Il est également important de savoir qu’elle en propose toujours plus en pouvant afficher jusqu’à 450 images par seconde ! Certes, il vous faut l’écran qui va avec et pour l’instant, ça va être dur d’en trouver. Toutefois, elle en est capable et n’aura aucun mal sur un écran 360 Hz par exemple. Les switchs sont signés Razer et permettent de supporter jusqu’à 60 millions de clics.

Le dongle, rangé sous la coque de la Orochi V2, avec les piles, permet de la connecter en 2,4 GHz. Cependant, si vous avez d’autres produits Razer compatibles comme un BlackWidow Chroma V3 Pro, c’est tout à fait possible d’utiliser un seul dongle pour tout connecter. Cela permet de libérer des ports USB derrière votre PC.

Autonomie

L’autonomie de la Razer Orochi V2 est élevée. Elle promet jusqu’à 950 heures d’autonomie avec une pile AA en Bluetooth. En 2,4 GHz cependant, on baisse l’autonomie à « seulement » 425 heures. C’est toutefois largement respectable et cela permet de tenir plusieurs semaines voire plusieurs mois sans soucis. Attention toutefois, il existe un autre emplacement permettant de mettre une pile AAA.

Toutefois, il ne faut pas insérer 2 piles en même temps dans la Orochi V2 ! Nous n’avons pas tenté le diable mais nous ne vous conseillons pas non plus de le tenter, au risque de l’endommager. C’est justement là toute sa spécificité. Si vous souhaitez ajuster le poids de votre souris, c’est totalement possible en changeant la pile. Une pile AAA cependant propose moins d’autonomie qu’une pile double A (LR06).

Vous l’aurez remarqué, la Orochi V2 ne dispose pas d’éclairage RGB. Cela sert à préserver son autonomie, le rétro-éclairage consommant beaucoup de batterie dans l’utilisation d’une souris. On peut toutefois regretter l’absence de port micro-USB permettant de recharger la souris si vous avez des piles rechargeables. Pour charger le Orochi V2, si vous utilisez des piles rechargeables, il faut un chargeur externe.

Logiciel Razer Synapse

Il est possible de configurer certaines options de la souris, comme sur tous les produits Razer se connectant en USB. Razer Synapse est le logiciel qui permet de configurer tous les paramètres de la souris ne pouvant être configurés sur cette dernière.

Sur le premier volet du menu, on retrouve la personnalisation des 6 boutons personnalisables. Le clic gauche cependant reste le clic gauche et il n’est pas possible de le réassigner à une autre fonction. Toutefois, les autres boutons sont tous personnalisables et l’idée vous vient de supprimer le clic droit pour le remplacer, c’est parfaitement possible. Ce qui est surtout intéressant à configurer, ce sont les deux boutons latéraux.

Il est aussi possible dans le volet « Performances », de changer les niveaux de sensibilité et même d’en retirer si vous le souhaitez. On peut configurer entre 2 et 5 niveaux de sensibilité du capteur, permettant de faire défiler le curseur plus ou moins vite. Le polling rate est également personnalisable, nous n’avons pas de 8000 Hz ici mais en 1000 Hz, c’est parfaitement utilisable. Pour information, 1000 Hz correspond à un temps de réponse de 1 ms.

Le volet calibration nous permet de configurer un point unique avec la distance favorite en millimètres, autrement dit, votre tapis de souris. Il est possible de choisir entre 1 et 2 mm de distance selon vos préférences.

Enfin, le dernier volet présente le mode économie d’énergie de la souris. Au bout de 5 minutes, elle passe en mode économie d’énergie par défaut, mais il est possible de porter cette valeur à 15 minutes si vous le souhaitez, ou au bout d’une minute d’inactivité. Ce qui dans ce cas-là, fait assez peu et ne sera pas très pratique. Le mode basse consommation d’énergie est aussi disponible, quand le niveau de charge de la souris est inférieur à 5% dans notre cas. Avec un produit comme le Logitech G915, il est intéressant de porter cette valeur à 20%. Ici, avec une aussi bonne autonomie, on peut le conserver à 5%, ce qui permettra d’utiliser la souris quelques jours encore sans soucis.

Test Razer Orochi V2 : Avis

Avec ses bonnes performances, la Razer Orochi V2 est idéale pour être utilisée aussi bien sur votre PC gamer que sur un ordinateur portable en déplacements. Je l’ai utilisée aussi bien pour jouer à CS:GO ou autres jeux de ce type, que sur une utilisation bureautique et montage vidéo sur un MacBook Air. Elle convient parfaitement aux deux et mon BlackWidow Chroma V3 Pro, disposant de la technologie HyperSpeed, permet de n’utiliser qu’un port USB du Pc pour connecter les deux. Concernant le Bluetooth, rien à brancher, tout se fait simplement. On apprécie également le fait de pouvoir changer le poids grâce aux piles.

Test Razer Orochi V2
8
8.8
8.8/10

Razer Orochi V2 : Avis

La Razer Orochi V2 est une très bonne souris sans fil polyvalente. Elle permet aussi bien d’être utilisée en Bluetooth qu’en 2,4 GHz. On apprécie sa forme et sa conception en PBT, permettant de la rendre aisément transportable. Si vous souhaitez une bonne souris avec une très bonne autonomie, à un prix modéré et polyvalente, la Razer Orochi est faite pour vous.

  • Prise en mains
    8
    8/10
  • Confort d'utulisation
    8
    8/10
  • Fonctionnalités
    9
    9/10
  • Autonomie
    10
    10/10
Pros
  • Très bonne autonomie
  • Poids réglable grâce aux piles
  • Boutons personnalisables
  • Polyvalente (Bluetooth + 2.4 GHz)
  • Technologie HyperSpeed
  • Fabrication en PBT
Cons
  • Absence de micro-USB
807 articles

À propos de l'auteur
Geek à mi-temps et boss final de ce site, je suis aussi étudiant en marketing numérique et communication. Passionné d'informatique depuis mon plus jeune âge, mon premier fichier était un document Word d'environ 1600 pages contenant la lettre h. J'ai pas mal évolué depuis.
Articles
Articles similaires
Tests high-tech

Test Hobot Legee 7 : le robot aspirateur performant et abordable

7 minutes de lecture
Hobot, constructeur d’aspirateurs robots, a lancé récemment son nouveau Legee 7. Nous avons ici…
Bracelet connectéObjets connectésTests high-tech

Test Honor Band 6 : Le smartband d'Honor totalement remis à neuf

7 minutes de lecture
Depuis septembre 2020, Honor n’avait pas présenté de nouveaux produits en France. Le Honor…
Tests high-tech

Test PNJ R-Nano II FPV : Un petit drone à prendre en mains

4 minutes de lecture
PNJ a lancé il y a quelques temps, un petit drone de course pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
ClaviersPériphériquesTests high-tech

Test HyperX Alloy Origin 60 : Un clavier HyperX toujours au top