Test Razer BlackWidow V3 Mini Hyperspeed : un clavier petit et puissant

Dans le paysage du gaming, Razer est une marque qui n’a plus à faire ses preuves. Avec une centaine dans produits présents dans tous le pays, cette marque est imposée dans l’histoire des périphériques : casques, souris, clavier,… Aujourd’hui, nous passons en revue un modèle revisité du fameux clavier de la maison : le Razer BlackWidow V3 Mini Hyperspeed. Au travers de ce test, nous aborderons les différentes fonctionnalités qui font le bonheur des amateurs de clavier petit format.

Marchand
Stock
Prix
Offre
shopping street
Stock
189€
shopping street
Stock
189€

Unboxing

Comme à l’habitude chez Razer, on retrouve un emballage soigné, mais sobre dans des tons noirs et verts. On déballe le clavier niché dans une protection en plastique et ainsi que le câble USB-A vers USB-C. Dans la boîte, on retrouve aussi un manuel d’utilisation ainsi que des stickers à l’effigie des triples serpents.

Design

Comme à l’habitude chez Razer, on retrouve un clavier simple, mais bien conçu. Avec un format de 65 %, on retrouve les touches essentielles d’un clavier ainsi que d’autres touches mise en place avec un système de raccourci comme les touches F1 à F12 accessibles en utilisant un raccourci.

De plus on ne retrouve pas de clavier numérique, ce qui permet le transport du clavier en toute simplicité. Quant au rétro-éclairage du BlackWidow V3 Mini Hyperspeed, il apporte une vraie touche de personnalisation à ce clavier en venant permettre la personnalisation  touche par touche. Même si on ne retrouve pas de repose-poignet pour cette édition, la prise en main est agréable

Switch Yellow BlackWidow V3 Mini Hyperspeed

Les touches sont équipées du mécanisme de switch Yellow de Razer,  permettant une utilisation linéaire et silencieuse. Cependant, on remarque seulement une petite atténuation du bruit par rapport au switch vert présente sur d’autres modèles du BlackWidow V3 comme le BlackWidow V3 Pro.

Sur la tranche principale  du clavier, on retrouve un bouton à trois positions permettant de passer du mode Bluetooth au mode sans-fil ainsi que d’éteindre le clavier. À côté de ce bouton, on retrouve une LED indiquant l’autonomie du clavier ainsi qu’un port USB type-C permettant de charger le clavier et de l’utiliser en mode filaire.

Tranche BlackWidow V3 Mini Hyperspeed

En dessous du clavier, on retrouve des patins permettant une adhérence sur la totalité des surfaces et permettant de jouer sans avoir un clavier qui glisse sur le bureau. Les rehausseurs de taille sont, eux aussi, équipés d’une surface antidérapante permettant une stabilité en toute circonstance.

Côté esthétique, Razer met le paquet avec un revêtement en plastique mat et quelques touches de brillant. À l’arrière de ce dernier, on retrouve le slogan de la marque ainsi que les différentes informations sur le produit.

Caractéristiques du Razer BlackWidow V3 Mini Hyperspeed

ModèleRazer BlackWidow V3 Mini Hyperspeed
Type de clavierGamer / Sans-fil
Type de switchsMécaniques
SwitchsRazer Yellow
Durée de vie80 millions d’activations
RGB16,8 millions couleurs
Repose-poignetsNon
LogicielRazer Synapse 3

Confort et utilisation

Le BlackWidow V3 Mini utilise des switch Yellow. Sortie en 2017 par Razer, ces switch permettent de gagner en rapidité d’activation, avec un déclenchement ultrarapide. Nécessitant 45 grammes pour le déclenchement, la touche s’active à moins d’un tiers du trajet soit une distance de 1,2 millimètre sur un trajet de 3,5 millimètres.

Rapide et silencieuse, ces switch sont idéales pour les jeux de tir ainsi que les jeux basées sur les temps de réponses. Alors que je suis habitué aux claviers silencieux, écrire cet article avec ce genre de clavier a été perturbant, mais rapidement une partie de plaisir. Le son des switchs est agréable et le retour tactile très léger.

Clavier BlackWidow V3 Mini Hyperspeed

Comme d’habitude chez Razer, on retrouve des touches conçues en ABS, un matériau qui résiste peu aux traces de doigts contrairement au PBT. Sur le clavier, on retrouve des raccourcis multimédias, accessible en utilisant des raccourcis. D’ailleurs, Razer à penser à tout, en mettant en brillance toutes les touches servant de raccourcis lors de la pression de la touche « FN ».

Quant à l’inclinaison du clavier, on retrouve des pieds avec deux positions différentes, les petits pieds permettent une inclinaison de 6° et les grands pieds permettent une inclinaison de 9°. Sur un clavier à un tel prix, un petit effort aurait pu être fait pour fournir un petit repose poignet supplémentaire, qui est aujourd’hui manquant par rapport à la hauteur des touches.

Utilisation sans-fil

Ce clavier fait partie de la série Hyperspeed, c’est-à-dire que le protocole utilisé pour le sans-fil entre le clavier et le dongle passe par les ondes 2,4 GHz. Le petit plus apporté par Razer est qu’il ne suffit que d’un dongle USB Hyperspeed afin de synchroniser tous les périphériques utilisant la technologie. Un vrai plus peu développé qu’on retrouve chez quelques marques.

Mis à part quelque ralentissement, la technologie permet une utilisation du clavier dans une portée assez courte, mais fidèle. La transmission est au top, de même lors de la transmission de données comme le rétro-éclairage. On ne ressent aucun délai pendant la saisie, que ce soit lors de rédaction ou pendant des sessions de jeux.

Quant à la connexion par Bluetooth, le clavier permet une utilisation avec trois appareils, en permutant avec un raccourci dédié sur le clavier. Là, on retrouve un peu plus de délai de saisie, pouvant dépendre des appareils avec lesquels vous utilisez le clavier.

Chaque touche est rétro-éclairée indépendamment les unes des autres, un petit plus qui est la moindre des choses pour un clavier haut de gamme.

Rétro-éclairage

Avec sa technologie Chroma, le rétro-éclairage de ce clavier est de bonne qualité. On constate quelques progrès sur l’illumination des touches par rapport aux autres modèles de la série. Malgré les touches en PBT, le clavier est tout de même lumineux.

Autonomie

Depuis quelques jours, j’écris nuit et jour avec le BlackWidow V3 Mini Hyperspeed. On peut dire que l’écriture est une partie de plaisir, mais l’autonomie l’est un peu moins. Razer annonce une autonomie allant jusqu’à 200 heures, mais avec une utilisation en mode intensive en mode sans-fil, l’autonomie est fortement impactée. Le rétro-éclairage est aussi un facteur à prendre en compte pour déterminer l’autonomie du BlackWidow V3 Mini Hyperspeed.

En prenant compte de toutes ces informations, l’autonomie diminue rapidement. Selon les différentes utilisations du clavier, on constate que l’autonomie varie d’une centaine d’heures à une cinquantaine en activant le rétro-éclairage et l’utilisation sans-fil. Cependant, vous pouvez toujours utiliser le clavier en le chargeant en le branchant avec le câble de recharge prévu à cet effet.

Logiciel Razer Synapse 3

Avec le logiciel compagnon de Razer, il est possible de régler et de personnaliser le clavier à sa guise. L’une des seules particularités qui a touché notre test, c’est le nombre de mises à jour et de choses à installer depuis le logiciel. Au lieu de ne mettre qu’à jour les clients pour les personnes qui possèdent le produit ciblé, Synapse demande à tous les utilisateurs de procéder à la mise à niveau. Néanmoins, ces ajouts permettent aux utilisateurs de plusieurs produits de la marque de créer une symbiose entre leurs périphériques.

Depuis le logiciel, vous pourrez configurer des effets de rétro-éclairage, augmenter ainsi que diminuer la luminosité du rétro-éclairage. Les périphériques compatibles pourront facilement synchroniser leurs illuminations et partager des fonctionnalités.

Pour essayer de sauver l’autonomie du clavier, Razer intègre des fonctions afin d’allonger l’autonomie comme le fait d’atténuer l’éclairage quand vous n’utilisez pas votre ordinateur et de basculer l’ordinateur dans un mode d’économie d’énergie.

Test du Razer BlackWidow V3 Mini Hyperspeed : Avis

Même s’il présente de léger défaut dû à la transmission sans- fil, le Razer BlackWidow V3 Mini Hyperspeed est l’un des meilleurs minis claviers sans fil mécaniques qui pourraient vous passer sous la main. Malgré une autonomie qui pourrait vous jouer quelques tours, le design et l’utilisation fait de ce clavier une petite pépite facilement transportable.

Marchand
Stock
Prix
Offre
shopping street
Stock
189€
shopping street
Stock
189€
Test Razer BlackWidow V3 Mini Hyperspeed
8
8.1
8.1/10

Razer BlackWidow V3 Mini Hyperspeed : Avis

Le BlackWidow V3 Mini Hyperspeed est un très bon clavier mécanique sans-fil, tout comme ses prédécesseurs. Que ce soit pour la rédaction ou le jeu, l’utilisation au quotidien est une merveille. Ce clavier se décline avec deux options, les switchs jaunes et les switchs vert.

  • Confort de frappe
    8.5
    8.5/10
  • Rétro-éclairage
    7.5
    7.5/10
  • Qualité de fabrication
    7.5
    7.5/10
  • Qualité des keycaps
    9
    9/10
Pros
  • Touches ABS à double injection
  • Switchs silencieuses et agréables
  • Connectivité sans-fil (2,4 GHz et Bluetooth)
Cons
  • Autonomie limitée
Geoffrey
Si seulement j'avais plus de place pour écrire des tweets que remplir cette biographie. Je me passionne à réaliser des petites vidéos avec beaucoup (trop) de montage de temps à autre. Si on te demande de sortir dehors, c'est que tu est trop à l'intérieur.