test dynabook x30w-j-10k

Test Dynabook Portégé X30W-J-10K : L’ultrabook 13 pouces le plus léger

Dynabook, une marque appartenant autrefois à Toshiba et maintenant détenue par Sharp, fabrique des ordinateurs portables essentiellement dédiés au monde professionnel. Toutefois, des utilisateurs particuliers peuvent aussi bien les utiliser. Le Dynabook Portégé X30W que nous testons aujourd’hui est annoncé comme le PC portable convertible de 13,3 pouces le plus léger au monde par Dynabook (à son lancement).

Marchand
Stock
Prix
Offre
shopping street
Stock
2599€
shopping street
Stock
2541€
shopping street
Stock
2628€
shopping street
Stock
2632€
shopping street
Stock
2639€

Car en effet, cet ordinateur portable ultrabook est un PC convertible et bien évidemment tactile. Cela lui permet d’être utilisé comme une tablette, le rendant plus agréable, bien que cette fonctionnalité ne soit pas non plus parfaite, il faut le reconnaître. Voyons ensemble ce que vaut ce Dynabook Portégé X30W.

Design

Si l’esthétique n’est pas aussi aguicheuse que sur un MacBook Air ou un Dell XPS 13, on ne peut qu’apprécier la minceur, le poids-plume et la polyvalence de l’appareil. En effet, le Dynabook Portégé X30W n’est pas l’ordinateur le plus soigné esthétiquement, que ça doit avec ses patins permettant de retenir l’écran quand on ferme le PC, son capteur d’empreintes digitales bien intégré mais pas très esthétique non plus et la partie avec les charnières de l’écran, au niveau du boitier principal, l’aspect design élégant d’Apple ou de Razer n’est pas là.

test dynabook x30w-j-10k

Cependant, ce Dynabook a bien d’autres atouts dans son sac pour se faire entendre et savoir montrer ce qu’il vaut vraiment. On remarque en premier lieu en effet, que le PC dispose de charnières doubles, à la fois sur la base, mais également sur l’écran. Cela lui permet de s’ouvrir à 180° et de se convertir en tablette si besoin.

dynabook x30w-j-10k avis

Le clavier est assez large mais complet, cependant, il apporte un handicap au trackpad, sa taille assez réduite. Sur l’esthétique, le trackpad est conçu de manière assez originale dirons-nous. Il est arrondi dans les coins sur la partie supérieure, mais les angles sont parfaitement droits sur la partie inférieure, avec des coins presque carrés. Ce changement de design est assez étrange mais pas dérangeant à l’usage.

test dynabook x30w-j-10k

Juste au dessus du clavier, on peut remarquer une webcam et sa LED d’activité pour le PC. Cette dernière sert quand on utilise le Dynabook Portégé X30W en mode tablette, elle est totalement inutile le reste du temps. Cependant, l’autre webcam présente sur le dessus de l’écran, peut être obstruée, contrairement à celle présente au dessus du clavier. L’autre webcam par ailleurs embarque un système avec une encoche façon Face ID de l’iPhone. Ce système permet la reconnaissance faciale rapide et dans de nombreuses situations, même de luminosité ambiante assez réduite. Il est par contre nécessaire d’activer la caméra pour l’activer.

avis dynabook x30w-j-10k

Au dos, on ne retrouve que le logo Dynabook, non rétro-éclairé et qui sait rester assez discret. On apprécie également les finitions réalisées au niveau des charnières, côté extérieur bien sûr, ainsi que sur la tranche inférieure de l’écran, toujours au dos de l’ordinateur portable X30W.

test dynabook x30w

L’ordinateur dispose comme la Acer Swift 5, d’un châssis en magnésium, ce qui contribue à le rendre très léger, à peine 1 kilo pour cet ordinateur portable de 13 pouces. A comparer, un MacBook Air pèse plus lourd car il utilise un châssis en aluminium. L’avantage également de ce type de matériau qu’est le magnésium, c’est sa capacité thermique qui ne donne pas cette sensation de froid quand on prend l’ordinateur alors qu’il était éteint.

Sous le PC, on retrouve les haut-parleurs, mais également trois patins permettant de le maintenir correctement sur n’importe quel type de support. Des sorties d’aération sont également présentes, bien que l’air s’évacue en majorité par les sorties au niveau des charnières.

Caractéristiques du Dynabook Portégé X30W

ModèleDynabook Portégé X30W-J-10K
Type de PCUltrabook
ProcesseurIntel Core i7-1165G7 Quad-Core (4 cœurs) 2,80 GHz
RAM16 Go
Stockage1 To SSD M.2
Chipset graphiqueIntel Iris X
Résolution1920 x 1080 px
Colorimétrie100% sRGB
Luminosité340 Nits
Dimensions / Poids
  • Épaisseur : 17,9 mm
  • Profondeur : 197,4 mm
  • Largeur : 303,9 mm
  • Poids : 0,989 kg
Type de dalleIPS Full HD
Fréquence60 Hz
Écran tactileOui
Capacité56 Wh
Type de clavierChiclet
Clavier rétro-éclairéOui : Blanc
TrackpadOui
Haut-parleursx2 Stéréo
Connectique
  • 2 Thubderbolt 4 / USB-C
  • 1 HDMI
  • 1 Jack 3,5 mm
  • 1 USB 3.0
  • 1 micro-SD
Wi-FiWi-Fi 6
BluetoothBluetooth 5.1
Webcam720p

Performances

Dans ce Dynabook Portégé X30W, on retrouve le processeur habituel des ultrabooks, le Intel Core i7 1165G7. Ce processeur est doté de la certification Intel Evo, assurant qu’il est économe en énergie et promet une longue autonomie au PC. Le Core i7 1165G6 est doté de 4 cœurs et 8 threads, on comprendra donc que ce n’est pas une machine de guerre, mais un bon processeur alliant performances correctes et très bonne autonomie. Il est également présent sur le Razer Book 13 ainsi que le Acer Book Porsche Design RS. Avec ceci, viennent 16 Go de RAM en DDR4 et la puce Intel Iris X pour la partie graphique, pas de GPU dédié sur cet ordinateur, au privilège de l’autonomie.

Le processeur est le même que sur le Swift 5 (2021), mais un peu plus bridé à en croire le score GeekBench 5 en single-core et en multi-core. En effet, on note surtout que le PC est plus fin et propose une excellente autonomie, ce qui induit que les performances en sont légèrement réduites. Cela ne se constate pas partout toutefois, il y a des points sur lesquels le Dynabook affiche de meilleures performances que le PC Acer.

Le score de performances globales nous montre les points qui sont satisfaisants, mais également ceux qui pèchent un peu plus. On remarque ici que la partie graphique n’est pas exceptionnelle, que la RAM pourtant à 4266 MHz n’est pas non plus au top des performances malgré les 16 Go présents, et que le processeur sait rester correct toutefois. Nous n’avons pas ici un des derniers Ryzen 9 ni un Core i9 et encore moins une puce Apple M1. On peut donc se satisfaire de ce score.

Concernant la partie graphique, le PC n’est pas mauvais en lui-même sur ce point, les composants ne sont simplement pas conçus pour faire tourner de gros jeux ni de gros logiciels de montage / rendu vidéo / retouche photo. Toutefois, on peut se satisfaire pleinement des performances du SSD qui se montrent tout bonnement excellentes, surpassant la majorité des autres ordinateurs portables sur ce point.

Comme on peut le constater sur cette capture d’écran ci-dessus, le SSD se montre véloce avec plus de 3300 Mo/s en lecture et plus de 3000 Mo/s en écriture. Sur ce point, si on souhaite toujours le comparer au Acer Swift 5, il affiche des performances nettement supérieures en lecture / écriture séquentielle.

PCMark 10 nous donne un score de 4709 points, ce qui est correct et presque au niveau du Acer Swift 5 également. Si le score est très légèrement inférieur, il reste bon plus un ultrabook aussi fin et à un prix honnête.

La partie graphique quant à elle n’excelle pas, loin de là, sur les jeux testés via 3DMark, nous ne sommes qu’à peine à plus de 35 fps au mieux. Toutefois, le Dynabook Portégé X30W-J n’est pas un PC gamer. Il n’est donc pas conçu pour jouer, ce qui aura pour risque de le faire surchauffer, de le faire perdre son autonomie à vitesse grand V et de vous offrir une mauvaise expérience. C’est un ordinateur pour le travail essentiellement. Le chipset graphique n’est donc pas des plus performants comme on peut le constater, toutefois, cet ordinateur est plus destiné à de l’affichage, sur un écran externe également si vous le souhaitez, mais n’est pas une bête de compétition en exportation photo / rendu vidéo.

Températures

Qui dit bonnes performances, dit que nous l’avons poussé au maximum de ce qu’il avait dans le ventre. Le résultat arrive rapidement, le Dynabook X30W-J chauffe beaucoup et très rapidement. Cependant, nous avons eu la bonne surprise de voir que contrairement à certains ordinateurs gaming, il ne ventile pas subitement pour aucune raison. La ventilation est contrôlée et ne s’active pas à tout va, uniquement quand le processeur se met sérieusement à chauffer.

D’ailleurs, pour chauffer, cet ultrabook ne fait pas mieux que ses concurrents. La majorité des cœurs sont montés à 100°C durant un éprouvant benchmark, ce qui n’est pas anormal cependant, le but étant surtout que la température redescende rapidement et ne s’emballe pas une fois le benchmark terminé. La ventilation est bruyante et active sur le coup, mais se calme rapidement une fois que la température diminue. Pour information, nous avons fait ces benchmarks dans une pièce à 22°C.

ventilation dynabook x30w

Écran

Le Dynabook X30W dispose d’un écran tactile Full HD de 13,3 pouces. La résolution est classique mais on s’en contente bien, malgré que certains ordinateurs portables de même taille en proposent plus comme les Dell XPS ou les MacBook Air et Pro, une résolution Full HD est satisfaisante au regard de la taille assez compacte de l’écran. On a au final la même densité de pixels que sur une dalle Ultra HD de 27 pouces, ce dont je suis équipé pour mon ordinateur fixe. L’écran est net, les noirs sont assez profonds et les couleurs globalement sont bonnes.

avis dynabook portégé x30w

L’écran n’offre cependant pas des couleurs exceptionnelles, on a clairement vu mieux ailleurs. Cependant, c’est tout à fait utilisable sans le moindre problème et pour moi qui suis très exigeant en termes d’écrans, cette dalle IPS me satisfait pleinement. On a en plus la chance d’avoir ici une dalle matte, ce qui évite automatiquement tous les reflets venant de derrière vous. Une ampoule / un néon ne se reflètera pas dans l’écran et ne viendra pas perturber votre visibilité qui reste parfaitement nette. Peu de constructeurs adoptent des dalles mattes, au profit des dalles brillantes, inspirant certainement un côté plus premium, mais on peut féliciter Dynabook pour l’utilisation de cette dalle quasi-totalement anti-reflets.

La fréquence de l’écran est de 60 Hz, ce qui reste très classique mais le PC n’est pas destiné au jeu, inutile donc de proposer une dalle avec une fréquence supérieure. On se satisfait totalement des 60 images par seconde qu’elle affiche, ce qui permet de regarder des vidéos sur YouTube en pleine qualité, mais également de travailler sans soucis. La dalle est une IPS, ce qui permet de voir une image nette et de ne pas subir de changements de couleurs selon les angles, ce qui est par ailleurs très utile sur cet ordinateur, au vu de sa caractéristique en plus.

test dynabook x30w-j-10k

La luminosité maximale se règle automatiquement à l’aide des capteurs présents sur l’ordinateur. Cette dernière, malgré le fait qu’elle soit correcte en journée, dans une pièce idéalement éclairée, ne devient pas la meilleure qui soit si l’on sort utiliser le PC au soleil dans le jardin, sur le balcon, … En effet, nous aurions préféré une dalle offrant une plus grande luminosité. Pour travailler en pleine journée j’ai toujours été dans mon bureau, mais avec la luminosité maximale activée en permanence.

La réactivité tactile est bonne et contrairement à l’idée qu’une dalle brillante soit nécessaire pour avoir un écran tactile, ce n’est pas le cas. Une dalle matte peut parfaitement faire le travail, le tactile est précis et fiable, comme on l’aime. En plus de ça, le fait de ne pas avoir de revêtement brillant limite un peu la visibilité des traces de doigts, écran allumé du moins.

Mode tablette

C’est la particularité du Dynabook X30W, il permet de se convertir en tablette. Une fois l’écran ouvert à 180°, je vous rassure tout de suite, le clavier et le trackpad sont automatiquement désactivés, sinon je vous laisse imaginer l’expérience utilisateur pitoyable que cela proposerait.

avis dynabook portégé x30w

L’ordinateur est très bon également en mode tablette, peut être un peu ouvert pour être disposé en triangle et se reposer sur une table et grâce à l’accéléromètre et au gyroscope présents, la rotation de l’affichage se fait toute seule. Windows propose également de mettre le PC en mode tablette, en supprimant le bureau classique et en passant à l’affichage METRO, avec les pavés qui étaient si chers à l’immonde Windows 8. Toutefois ici, les choses sont bien plus pratiques et bien mieux optimisées, l’expérience utilisateur en est assez agréable.

Webcam

La webcam du Dynabook X30W est bien loin d’être exceptionnelle. Si elle dispose d’une LED bleue indiquant son activité et qu’il est possible de l’obstruer, on déplore une qualité 720p, certes avec 96 pixels par pouce, au lieu de 72, cependant, cela ne suffit pas à la rendre performante et agréable. C’est dommage car il aurait été intéressant de profiter d’une bonne webcam, surtout sur un ordinateur de ce genre à un tel prix, avoisinant les 2500€.

test dynabook portégé x30w

Comme on peut le voir sur cette photo, les couleurs ne sont pas exceptionnelles loin de là, le contraste reste très faible et la qualité d’image est décevante. Heureusement, la caméra dorsale, si vous appelez des contacts via Skype / Teams, … et souhaitez montrer ce qu’il se trouve derrière vous, propose une résolution Full HD avec 8 MP au compteur, cela permet de rattraper un peu les lacunes de la webcam principale.

La qualité de la webcam 720p du Dynabook X30W n’est pas exceptionnelle.

Clavier et trackpad

Comme un grand nombre d’ordinateurs portables et surtout d’ultrabooks, le Dynabook X30W-J-10K dispose d’un clavier Chiclet. Ce dernier a pour avantage de ne pas être trop bruyant sur la saisie de texte, cependant, il n’est pas non plus optimal. Il faut appuyer franchement sur les touches, sans y aller comme une brute non plus, mais une frappe nette est recommandée pour ne pas voir des touches aux abonnées absentes dans le texte que vous écrivez. Cela m’est arrivé plusieurs fois durant la rédaction des tests que j’ai écrit avec, de louper des lettres. Il faut alors s’y reprendre et si cela n’arrive pas souvent c’est tout de même agaçant.

clavier dynabook portégé x30w

Les touches sont dessinées en blanc, ce qui reste encore la couleur la plus lisible et le clavier est bien évidemment rétro-éclairé. Le rétro-éclairage toutefois reste global, pas de touche par touche ici, mais il est possible d’activer le rétro-éclairage, de le mettre en mode chronomètre, ou de le désactiver. Cependant, ce dernier n’est pas très puissant et de jour, il n’est pas utile. Il est cependant bien pratique de nuit, il faut le reconnaître, où les touches ne sont pas trop visibles naturellement. On note toutefois que la lumière se reflète bien sur ces dernières en condition de faible luminosité, mais il faut tout de même activer le rétro-éclairage.

avis dynabook portégé x30w

Concernant le trackpad, ce dernier intègre le capteur d’empreintes digitales. Il se situe à gauche, là où la majorité de la population est droitière … D’autres concurrents ont fait le choix judicieux de le positionner sur la gauche, pas Dynabook. Le capteur d’empreintes est donc rapide et performant, mais en termes d’ergonomie, mal placé. Le trackpad quant à lui est assez petit, ce qui ne le rend pas non plus difficile à utiliser pour autant.

avis dynabook portégé x30w

Toutefois, si ce n’est pas sa taille qui le rend désagréable, c’est bel et bien son fonctionnement, comme sur l’immense majorité d’ordinateurs sous Windows. Seuls les MacBook d’Apple réussissent à proposer un trackpad vraiment excellent. Sous Windows comme d’habitude, il manque parfois de précision, les déplacements ne sont pas des plus fluides, on doit s’y reprendre à plusieurs fois par moments pour arriver à l’endroit où on souhaite cliquer, merci à la présence de l’écran tactile !

Autonomie

Le Dynabook Portégé X30W promet une autonomie allant jusqu’à 16 heures et une sortie de veille instantanée. Pour ce qui est de la sortie de veille instantanée, en effet, il faut reconnaître que le PC est très rapide et réactif à se réveiller. Il est par ailleurs possible de le mettre en veille via la bouton latéral, celui de démarrage. Une fois en mode tablette, ce bouton se transforme en bouton de mise en veille, ce qui permet de ne pas éteindre l’ordinateur obligatoirement, un bon point !

Pour ce qui est des 16 heures d’autonomie, en y allant tranquillement, en mode traitement de texte, sans clavier rétro-éclairé, en mode économie d’énergie avec avec l’écran adoptant une luminosité moyenne, on les dépasse même un petit peu ! C’est un total de 16h36 que nous avons réussi à tenir avec ce Dynabook X30W-J. Cependant, si l’on est honnête sur son utilisation, nous avons utilisé la majeure partie du temps, le clavier rétro-éclairé, le mode d’alimentation « meilleure batterie », soit le mode 2/4 dans la gestion d’alimentation de Windows et l’écran à une luminosité assez élevée. L’ordinateur nous a toutefois offert jusqu’à 11 heures d’autonomie au maximum dans ces conditions, ce qui est très bon. Pour rappel, la seule activité était de rédiger nos tests avec la connexion Wi-Fi activée.

Connectivité

En parlant de connexion Wi-Fi dans le paragraphe précédent, on peut se satisfaire de la présence d’une connectivité Wi-Fi 6 sur ce Dynabook X30W-J-10K. C’est un très bon point, qui nous permet de profiter de très bons débits sur internet, sous réserve d’avoir un abonnement à internet qui le permet, autrement dit, il faut obligatoirement la fibre pour en profiter. Cependant, sur un tel ordinateur, la Wi-Fi 6 tombe un peu sous le sens, au vu des spécifications.

Le Bluetooth 5.1 est également de la partie, cette version permet de consommer peu d’énergie, de connecter de nombreux appareils comme une souris sans fil, des écouteurs Bluetooth, … Il permet également de retranscrire de la musique dans une qualité tout à fait correcte.

Pour ce qui est de la connectique de l’ordinateur, on dispose de :

  • 2 Thunderbolt 4 / USB-C
  • 1 HDMI
  • 1 Jack 3,5 mm
  • 1 USB-A
  • 1 micro-SD

Concernant tous les ports, ils sont très bons, on retrouve un port HDMI permettant d’afficher du contenu sur un vidéoprojecteur ou un écran externe, ce qui est très bon sur un PC aussi fin. Cependant, le souci se situe sur le port USB-A. Ce dernier est pourtant un port USB 3.0 mais après avoir connecté un SSD SanDisk dessus, nous n’avons obtenu qu’à peine 40 Mo/s de débits, ce qui est très mauvais.

Non-content de ce résultat, j’ai sorti mon Crucial X8 et un autre câble USB-C vers USB-A, pour un résultat identique, à peine 40 Mo/s en lecture séquentielle alors que le test de ce dernier se montre excellent, avec environ 1000 Mo/s. On peut donc conclure que le port USB-A de ce Dynabook X30W n’est pas très bon et reste limité en termes de performances.

Qualité sonore

Le Dynabook X30W dispose de deux haut-parleurs stéréo situés sous l’appareil. Le son n’est pour une fois pas mauvais, contrairement à bien des ultrabooks qui essaient de faire ce qu’ils peuvent niveau qualité sonore mais ne font pas grand chose. Ici, le son est globalement bon, même si l’on sent qu’il force un peu au niveau des basses pour proposer une sonorité agréable.

Ce n’est toutefois pas gênant, j’ai pu écouter ma musique test avec plaisir et découvrir même une nouvelle version encore meilleure. Cependant, si le son s’avère satisfaisant pour sa qualité, le volume sonore maximal n’est pas suffisant. Poussé au maximum, il permet d’entendre correctement dans une petite pièce, ne comptez pas faire des présentations devant une vingtaine de personnes avec, à moins d’avoir un silence de cathédrale dans la pièce. Une enceinte externe s’impose dans le cas où vous souhaitez présenter un élément vidéo ou musical à plusieurs personnes.

Test Dynabook Portégé X30W-J-10K : Avis

Le Dynabook X30W-J-10K, petit nouveau dans la famille Dynabook à l’heure où nous écrivons ces mots, se montre globalement bon. Le son est correct, même s’il manque de puissance, on apprécie l’écran et le côté convertible en tablette, bien que le format soit un peu grand on en convient, mais également les performances, surtout celles du SSD on peut noter.

Marchand
Stock
Prix
Offre
shopping street
Stock
2599€
shopping street
Stock
2541€
shopping street
Stock
2628€
shopping street
Stock
2632€
shopping street
Stock
2639€

L’autonomie également est très bonne mais tous ces éléments, s’ils nous donnent une très bonne impression de ce Dynabook X30W, ne suffisent pas à justifier son prix qui reste trop élevé sur certaines plateformes à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Test Dynabook Portégé X30W-J-10K
8
8.6
8.6/10

Dynabook Portégé X30W-J-10K : Avis

Le Dynabook Portégé X30W-J-10K est un bon ordinateur portable. S’il ne se montre pas parfait sur tous les points et un peu cher, il assure au niveau performances, poids ainsi que modulabilité, grâce à son côté convertible.

  • Performances
    9
    9/10
  • Écran
    9
    9/10
  • Clavier
    7
    7/10
  • Autonomie
    10
    10/10
  • Qualité sonore
    8
    8/10
Pros
  • Excellent SSD
  • Très bonne autonomie
  • Dalle matte tactile
  • Connectique large
  • Très léger
Cons
  • Manque de puissance audio
  • Port USB-A mauvais
  • Capteur d’empreintes mal placé
  • Webcam principal médiocre
Charles
Geek à mi-temps et boss final de ce site, je suis aussi étudiant en marketing numérique et communication. Passionné d'informatique depuis mon plus jeune âge, mon premier fichier était un document Word d'environ 1600 pages contenant la lettre h. J'ai pas mal évolué depuis.